TOP 15 des meilleurs cocktails à Montréal !

L’offre de cocktails a explosé à Montréal ces dernières années! On ne compte plus le nombre de bars qui osent maintenant dépasser les classiques pina colada et margarita, pour offrir des cocktails maison aux ingrédients plus originaux les uns que les autres… Les classiques sont revisités, et les nouveautés audacieuses pleuvent aux quatre coins de la ville!

Mes Quartiers a fait le tour d’une cinquantaine de bars pour trouver les meilleures cartes de cocktails à Montréal. Ceux qui ne préparent que des cocktails conventionnels, aussi bons soient-ils, ont été éliminés, pour ne retenir que ceux qui offrent des expériences uniques, osées et réussies. Sauf exception, au moins quatre cocktails ont été essayés dans chaque bar, afin de s’assurer qu’aucun d’eux ne soit choisi ou éliminé sous l’effet du hasard. Toutes les dégustations se sont faites de façon anonyme, pour ne pas influencer le résultat, et conjointement avec l’auteur du blogue C’est toi ma Ville, afin de couvrir une palette de goûts plus large.

Voici donc le résultat: les 15 meilleures adresses où boire un cocktail à Montréal! Bonne dégustation… :o)

carte des meilleurs cocktails a Montreal 2016

Dans l’ordre géographique:

1) Le Monsieur Smith (Hochelaga)

L’adresse no.1 pour boire des cocktails dans Hochelaga-Maisonneuve, c’est assurément le Monsieur Smith. Ce bar de la rue Ontario s’est installé près de Pie IX il y a plus de trois ans avec son menu aux couleurs du quartier. Je me rappelle encore des cocktails « La Queen d’Ontario » (un véritable dessert!), le « Mojito Olympique », le « Homa God », et le « Lanctic » (en l’honneur de la sucrerie du quartier).

01 Monsieur Smith (1)

Aujourd’hui, on retrouve encore ces noms qui nous sont familiers, comme le « Hipster », le « Viau » ou « l’Impact » (en l’honneur, bien sûr, de l’équipe de soccer nationale… qui joue dans le quartier). Un concept toujours sympathique qui fait sourire à coup sûr. Et il y a aussi les autres cocktails, comme le « Bloody de Madame »: un grand classique revisité avec brio! Pas toujours facile de réinventer le bloody mary, mais celui-ci est vraiment réussi, avec son gin, sa bière noire, sa sauce Sriracha, son aneth et sa coriandre! La bière noire ajoute une couleur particulière au cocktail…

01 Monsieur Smith (3)

À déguster sur l’une de leurs deux terrasses!

01 Monsieur Smith (2)

emplacement google map

*astuce: profite de ton passage au Monsieur Smith pour visiter le quartier Hochelaga, en suivant mon itinéraire qui passe par ses plus belles rues et ses coins méconnus!

2) Le Quai no.4 (Vieux-Rosemont)

Ouvert à l’automne 2011, c’est un des premiers bars à Montréal à avoir misé sur les ingrédients québécois pour confectionner ses cocktails, du gin Ungava à la bière d’épinette Marco, en passant par la crème d’érable Coureur des bois… Maintenant que la formule se répand ailleurs, on retourne quand même au Quai no.4, parce que même leurs cocktails qui semblent présenter des mélanges simples sont surprenants… Les dosages sont parfaits à chaque fois, les goûts balancent, les alcools se mélangent bien… Il faut savoir le faire!

02 Quai no4 (1)

Deux suggestions: le « Jack’s sweet peach tea » (à gauche), qui mêle whisky Jack Daniel’s, Peach Schnapps, vermouth rouge et bière au gingembre. Et le « Margarita à Marco », qui ajoute de la bière d’épinette Marco au traditionnel mélange tequila-lime-sucre-soda: rafraîchissant!

02 Quai no4 (2)

On profite aussi de leur terrasse pour le brunch qui revient aux deux mois, lors d’événements spéciaux. En espérant qu’un jour leur classique oeufs-beans-bacon reviendra sur une base régulière, car il était selon moi le meilleur à Montréal!

emplacement google map

*astuce: profite de ton passage au Quai no.4 pour visiter le Vieux-Rosemont en suivant mon itinéraire!

3) La Distillerie (Quartier Latin, Plateau-Est et Vieux-Rosemont)

La Distillerie mise sur une approche conviviale, et ça marche! Ses serveurs sont franchement sympathiques, et sa carte de cocktails est longue. Elle prend en fait la forme d’un journal où il sont regroupés par type: acidulés, fruités, puissants, etc. Un système qui a fait ses preuves à la SAQ avec les pastilles de goût, et qui permet au client qui se connaît bien de ne pas être déçu de son choix!

03 La Distillerie

Il y en a donc pour tous les goûts, dans les trois succursales de La Distillerie, dont ma préférée (la no.3) se trouve sur la rue Masson. Personnellement, j’adore le « Rum runner » (pastille « ensoleillé, tropical et exotique »), fait de rhum ambré Bacardi Gold, crème de banane, Chambord, jus de lime, grenadine maison et Bacardi 151 flambé. Mais il y a aussi le « Gran Torino » (à gauche sur la photo) qui est fait de vermouth rouge Martini Rosso, de l’excellent mousseux Martini Asti, de citron, d’orange, de sirop d’érable, d’amer au gingembre et d’amer angostura. Quant au « Jérémy » (pastille « robuste-intense, puissant et concentré »), à droite, il surprend lorsqu’on le voit arriver pour la première fois! En effet, une mini-bouteille de bière St-Ambroise noire est virée à l’envers dans un cocktail formé de porto, purée de framboise, lime, cordial de sureau, grenadine maison, amer au chocolat, et soda citron-lime! On l’appelait à ses débuts le « Forêt Noire »… Un vrai dessert! :o)

emplacement google map, Distillerie no.1 (Quartier Latin)

emplacement google map, Distillerie no.2 (Plateau Est)

emplacement google map, Distillerie no.3 (Vieux-Rosemont)

4) Le Jockey (Rosemont)

On ne s’attendrait pas à trouver un tel bar sur la rue St-Zotique, dans un secteur résidentiel de Rosemont… Et pourtant! À quelques pas de mon itinéraire-découverte du Quartier Beaubien, le Jockey offre des cocktails qui valent le détour…

04 Le Jockey

Les amateurs de mojitos revisités apprécieront l’originalité du « Mojito Ruby » (à droite), fait de rhum blanc, Campari, Chambord, menthe, lime, sucre et soda. Les autres se régaleront de « L’Agave Dream » (à gauche), mêlant tequila Sauza Blue, liqueur de mandarine, lime, sirop de piment fumé, ananas et cidre!

couverture cocktails (1)

Si tu as la bonne idée d’aller déguster ces cocktails un lundi, tu auras la chance de profter en même temps des spectacles des Lundis de l’humour, qui attirent souvent des humoristes connus, comme Phil Roy, Laurent Paquin, Cathy Gauthier, Guillaume Wagner ou Stéphane Fallu…

emplacement google map

5) Le Huis Clos (Villeray)

On trouve quelques bonnes adresses de bars dans Villeray, mais celle-ci sur St-Denis est ma préférée pour les cocktails.

à l'avant, les chaises hautes permettent de contempler le bar, éclairé de lampes originales

à l’avant, les chaises hautes permettent de contempler le bar, éclairé de lampes originales

À ma première visite, j’avais beaucoup aimé le Rose Latulipe, et encore plus le Pineapple express, alliant rhum Havana Club, vodka Absolut Citron, basilic, ananas frais, sirop simple et bière de gingembre. Mais il fallait une deuxième visite pour confirmer que le Huis Clos méritait vraiment sa place dans le présent TOP 15… ce qui est maintenant fait!

les banquettes, à l'arrière

les banquettes, à l’arrière

Cette visite m’a en effet permis de découvrir le « Del Pommauson », frais et intéressant, qui allie brandy de pommes Calijo de la cidrerie Michel Jodoin, Vermouth Maurin Blanc, liqueur de poire et cognac Belle de Brillet, purée de poire, romarin, Bob’s Bitters au gingembre et jus de citron frais. Sans oublier le piquant et très bon cocktail « Juarez », mixant tequila dorée El Jimador, vermouth La Cuesta, crème de cacao et sirop de chipotle. Deux cocktails qui paraissaient simples au visuel (voir photo), mais dont les goûts se sont révélés beaucoup plus complexes et subtils. Bravo! :o)

05 Le Huis Clos (2)

Le Del Pommauson et le Juarez

emplacement google map

*astuce: pourquoi ne pas intégrer le Huis Clos dans une journée complète de promenade pour découvrir le quartier Villeray? Suis mon itinéraire!

6) Le Bishop and Bagg (Mile-End)

Ce bar du Mile-End offre un décor rustique et chaleureux, style pub britannique. Les murs sont rouges et garnis de cadres. Les poutres au plafond renforcent l’omniprésence du bois dans le décor. C’est le genre de bar où on entre pour prendre un cocktail, mais où on en prend finalement deux tellement on les aime!

06 Bishop and Bagg (3)

Les palais fruités aimeront le « Slong Tong Boon », avec son Dillon’s Cherry Gin (un dry gin infusé aux cerises et aux herbes), son Cointreau (liqueur d’orange triple sec), son Amaro Montenegro (une liqueur d’herbe amère), sa lime, et son jus d’ananas: le goût d’ananas ressort, sur fond de cerise… C’est frais et bien! Les amateurs de cocktails plus corsés apprécieront le « Don’t clap for me », qui allie tequila, bourbon, vermouth rouge, amaro, et citron: il est petit et fort en alcool, mais il demeure quand même doux au goût.

06 Bishop and Bagg (1)

Le Slong Tong Boon et le Don’t clap for me

 Ceux qui aiment les cocktails piquants préféreront le « 1998 »: le miel et le gingembre viennent se mêler au rhum Havana 7 ans, au sherry (vin fortifié espagnol) et à la bière maison. Enfin, si tu cherches un goût unique et rafraîchissant, tu seras surpris par le « Bayamo », qui mêle rhum blanc Bacardi supérieur, liqueur de violette, lime, sirop d’orgeat (à base d’amande et de fleur d’oranger) et eau de noix de coco…

le 1998 et le Bayamo

le 1998 et le Bayamo

emplacement google map

7) Le Lab (Plateau Mont-Royal et Quartier Latin)

Le Lab est une véritable institution à Montréal! Le petit bar de la rue Rachel, face au Parc Lafontaine, est le premier où j’ai entendu le mot « mixologie » il y a quelques années! Le mot attirait, intriguait, et on a vite compris le concept. Le souci des ingrédients et de leur agencement y est toujours aussi présent aujourd’hui. On le reconnaît quand on voit le barman prendre la peine, le doigt sur une paille, de goûter au cocktail qu’il nous a préparé pour s’assurer qu’il est parfait. Un signe d’attention et de professionnalisme.

la "serviette de table" que le bartender prend la peine de placer méthodiquement sous chaque cocktail

la serviette de table que le bartender prend la peine de placer méthodiquement sous chaque cocktail

Loin de la foule du samedi soir qui veut voir les barmans jongler avec les bouteilles et mettre le feu au comptoir, je préfère me pointer plus tôt lorsqu’il n’y a qu’une dizaine de clients. C’est le plaisir du palais qui m’attire, une dégustation presque intellectuelle des nuances et des mélanges.

le menu prend la forme d'un petit cahier qui change selon les saisons

le menu prend la forme d’un petit cahier qui change selon les saisons

C’est le genre de bar où tu peux voir dans la même soirée une new-yorkaise se faire conduire jusqu’à l’intérieur par un chauffeur de taxi qui lui a conseillé l’endroit pour ses réputés cocktails. Et un autre client commander une banale bière qu’il trouverait pourtant n’importe où ailleurs.

07 Le Lab bar a cocktails (3)

Mais commander une bière ici, c’est comme commander un cornet de crème glacée molle à un comptoir de glaces artisanales: quel gaspillage! Une occasion manquée de vivre un moment unique dans ta vie, au profit d’une routine sécurisante. La facilité, plutôt que l’aventure. Dommage. Car alors c’est passer à côté du « Black Baccara », fait de tequila Cazadores Blanco et de Chambord, auxquels on ajoute du sirop de rose, du jus de lime, un blanc d’oeuf et de l’eau de rose vaporisée à travers un tamis. Un cocktail unique qui sent le bouquet de roses lorsqu’on y plonge le nez! Sans oublier le « The Beast », un mélange de porto tawny et de gin Bombay East, auquel on ajoute également de l’eau de rose, mais aussi de la liqueur Bénédictine. Deux cocktails qui font partie des Prescriptions actuelles: une carte changeante affichée au tableau au-dessus du bar et qui consiste à travailler un ingrédient en particulier. Dans ce cas-ci, le thème était « la rose ». Un thème romantique qui explique peut-être le nombre de clients venus essayer les cocktails en couple lors de notre dernier passage! 😉

07 Le Lab bar a cocktails (4)

le Black Baccara et le The Beast

Une deuxième adresse a ouvert récemment dans le Quartier Latin, coin Ste-Catherine et Sanguinet! N’hésite pas à aller faire un tour…

07 Le Lab bar a cocktails (5)

emplacement google map (bar original, sur le Plateau)

emplacement google map (bar du Quartier Latin – Quartier des Spectacles)

8) Le Grenade (Village)

La superbe terrasse du Grenade ne désemplit pas depuis son ouverture en août 2014. Ce bar a définitivement révolutionné le coin de rue Ontario/Champlain… Le menu « street food » d’inspiration sud-est asiatique est toujours bon, et la carte cocktail prend de l’ampleur avec le temps. Mon cocktail préféré, le « Mandarine and Stormy », a été remplacé par le « Mango and Stormy ». Mais pas de panique: on y trouve toujours le Rhum Havana Club, le jus de citron, le sirop simple, la bière de gingembre et l’angostura (un bitter alcoolisé). C’est juste que le jus de mandarine a été remplacé par le jus de mangue… Mon cocktail est sain et sauf! 😉

08 Grenade

emplacement google map

9) Le Red Tiger (Village)

Ce surprenant pub dont les portes de garage s’ouvrent sur la rue, revisite et rajeunie la cuisine vietnamienne. Quand on pense au Red Tiger, on pense à ses mini crêpes au porc et aux crevettes, ou à son incroyable carpaccio de boeuf servi avec des croustilles aux crevettes…

09 Red Tiger (1)

Mais ce qu’on sait moins, c’est que ses cocktails maison sont absolument délicieux! Maintenant que le défunt Kyozon a fermé ses portes sur l’avenue Crescent, c’est ici, dans le Centre-Sud, que je trouve mes cocktails composés de quelques ingrédients asiatiques.

09 Red Tiger (3)

À droite, le « Halong Bae » est fait de vodka, Cointreau, lime, citronnelle, nashi (une poire chinoise) et mousse de poire. À gauche, le « Me love you long time » allie tequila, morceaux de melon, basilic thaï, sirop de gingembre et vanille, lime et soda. Deux excellents cocktails, rafraîchissants à souhait!

emplacement google map

10) Le Quatrième Mur (Quartier Latin)

Le Quatrième Mur est un speakeasy, c’est-à-dire un bar caché dont nous ne sommes sensés découvrir l’adresse que par le bouche-à-oreille… Un concept né pendant la prohibition aux États-Unis, dans les années 20, alors que la consommation d’alcool était interdite et que les bars clandestins florissaient. C’est pourquoi l’adresse de ce bar ne figure ni sur son site web, ni sur sa page facebook. Mais beaucoup de Montréalais la connaissent maintenant, puisqu’il fêtera bientôt son premier anniversaire…

10 Quatrième Mur (1)

Quoi qu’il en soit, une fois le lieu trouvé, encore faut-il savoir y entrer. Après avoir franchi la première porte, on se retrouve en effet dans un vestibule aux murs de briques. Aucune issue visible, si on regarde trop vite. On cherche alors la faille, pour accéder ensuite à un escalier qui descend au sous-sol… La magie opère à chaque fois, et on a juste le goût de faire découvrir le bar à nos amis!

10 Quatrième Mur (2)

Car non seulement les lieux sont orientés vers une plaisante ambiance des années 20, mais en plus les cocktails sont parmi les meilleurs en ville. Un niveau de précision et de professionnalisme qui fait irrémédiablement penser au Lab, présenté plus tôt dans notre TOP. Le « White Crow » est réussi, avec son dry gin Citadelle, son sirop de chocolat blanc infusé aux baies de genièvre, son jus de bergamote (une sorte d’agrume), son thé vert japonais Sencha, sa cardamome et son blanc d’oeuf. Mais j’ai un faible pour l’excellent « Gare aux Gorilles », qui mélange habilement rhum blanc Barbancourt, sirop de banane maison et jus de lime; le tout couvert d’une meringue maison à la banane légèrement brûlée… La texture impressionne autant que le goût!

emplacement google map: euh… pensais-tu vraiment que j’allais te le dire? 😉

11) Le Mme Lee (Quartier Latin et des Spectacles)

Le Mme Lee propose plusieurs ambiances. Alors que dans le fond du bar, le comptoir et les tabourets qui l’entourent sont dominés par des lanternes rouges, on retrouve à l’avant une obsédante banquette couverte de céramiques blanches. Les céramiques se poursuivent sur le mur et le plafond, créant une courbe au-dessus de nos têtes, et pendant quelques instants, j’ai l’impression de me trouver assis sur le quai d’une station de métro parisienne… 😉

11 Mme Lee (1)

La carte des cocktails permet d’explorer différents genres. Ci-bas, le « Raspberry » (gin Bombay, schrub aux framboises et mousseux) côtoie le « Smoked Homie » qui se trouve à l’avant-plan: un mélange de tequila Cazadores, whisky Bowmore, lime et jus de mangue épicée qui donne un résultat très fumé et intense.

11 Mme Lee (2)

Et sur la prochaine photo, à droite, le « Bangkok’s Happy Ending » propose un mélange osé de Vodka Belvédère, Soju (un spiritueux coréen fait à partir de différents amidons) et sirop de basilic thaï, couvert d’un genre de meringue caramélisée à la torche, ou quelque chose de semblable. Alors que le « Smoked Apple » de gauche mêle cognac Hennessy VS, sirop de pomme-cannelle et sirop vanille-cerise, pour un résultat tout en subtilité qui a franchement bon goût!

11 Mme Lee (3)

emplacement google map

12) La Champagnerie (Vieux-Montréal)

Prendre un verre dans le Vieux-Montréal, c’est toujours une expérience particulière. Encore plus quand c’est dans une champagnerie! Car alors, tous les cocktails sont à base de mousseux… Dans le « Mangoose » (à gauche), on lui ajoute un sirop de fruit de la passion, du Grey Goose la poire et un amer au gingembre. Alors que dans le « Black Cherry Bomb » (à droite), on ajoute plutôt du Grey Goose cerise noire, une liqueur de cacao brun, un amer à la vanille et du sucre.

12 La Champagnerie

Les cocktails, toujours servis dans une flute, sont simples mais bons. L’atmosphère jeune et légèrement guindée, où les locaux se mêlent aux touristes de passage, nous donne l’impression de jouer au touriste dans notre propre ville…

emplacement google map

13) Le Joverse (Vieux-Montréal)

J’ai beau testé la carte de cocktails encore et encore: impossible de lui trouver un défaut! Les cocktails sont tous excellents, au Joverse! Imagine boire le « Something Pink », fait de rhum Bacardi, de liqueur à l’érable Sortilège, de lime, de grains de poivre rose, de gingembre et de zeste d’orange… Ou le « Smokey Robinson », fait de tequila Cazadores Blanco, whisky Talisker 10 ans, sirop lapsang souchong à base de thé noir chinois, et lime… Tu as l’eau à la bouche, non?

13 Joverse (1)

Imagine alors leur « Bridel Shower », composé de Bulleit Bourbon, porto blanc Vieira de Sousa, gingembre, menthe, lime, miel, et bitter. Ou leur « Apple Jack », que tu peux voir sur la photo: à base de whisky Jack Daniel’s, Cidre de Neige, cannelle, cardamome, et noix de muscade! Un vrai délice…

13 Joverse (3)

Et si tu as une fringale, petite suggestion: commande leurs savoureux crab cakes! Crabe des neiges, chutney, poivrons rouges, tomates rôties, chiffonnade d’oignon et pousse de coriandre… Ils ne sont pas donnés, mais ce sont mes meilleurs à vie! :o)

13 Joverse (2)

emplacement google map

14) Chez Dallaire (Pointe St-Charles)

Après le Quai no.4, c’est le deuxième bar montréalais à avoir misé dès son ouverture (juin 2015) sur des cocktails composés d’ingrédients québécois! Si le « Vesper Québécois » et le « Vieux Carré Rouge » sont trop forts en alcool pour mon palais sucré, le « Québec 75 » et le « Chicoutimi » sont à se rouler à terre!

14 Chez Dallaire (2)

Le premier (à gauche) ajoute du Gin Ungava, du jus de lime et du sirop d’érable à un cidre mousseux qui donne vraiment l’impression d’être fortifié: on croirait boire un cidre de glace, tellement le résultat est surprenant! Quant au deuxième (à droite), il mêle rhum Chic Choc, liqueur à l’érable Coureur des Bois, schrub aux bleuets et sirop basilic. Le résultat, liquoreux, est excellent!

14 Chez Dallaire (1)

Une autre belle découverte: « L’Ananas en colère »: mix réussi de rhum Bacardi Gold, vin liquoreux Madeira, jus d’ananas épicé, orgeat maison, jus de lime et angostura. Le résultat final est à la fois fruité et fumé!

14 Chez Dallaire (3)

Chez Dallaire puise dans d’autres produits de notre terroir pour composer ses cocktails, comme la Vodka Quartz, le Gin St-Laurent, et plusieurs hydromels et cidres québécois. Et il possède maintenant une terrasse sur la rue Wellington, pour profiter du soleil de Pointe Saint-Charles!

14 Chez Dallaire (4)

emplacement google map

*astuce: profites-en pour suivre mon itinéraire de Pointe Saint-Charles! Tu découvriras les plus belles rues du quartier, ses plus beaux parcs, sa Maison Saint-Gabriel, ses grandes murales et son magnifique Canal de Lachine!

15) Le Palco (Verdun)

Depuis que l’arrondissement de Verdun délivre des permis d’alcool pour les bars, quelques-uns ont commencé à ouvrir leurs portes sur la rue Wellington. C’est le cas du Palco, qui offre une douzaine de cocktails à prix abordables (de 8$ à 10$, au moment d’écrire ces lignes). Au premier étage, une bibliothèque derrière le bar sert à entreposer les bouteilles, alors qu’on trouve un piano dans le fond. Au deuxième étage, des jeux de société sont disponibles. Et à l’arrière, une terrasse en cours d’aménagement devrait être prête dans les prochains jours. On nous dit qu’il y aura une balançoire et des plantes grimpantes! À suivre…

15 Palco (1)

Côté cocktails, les amateurs de mousseux aimeront la « Rose des champs », qui goûte essentiellement le prosecco, même si on y trouve aussi de la tequila. Une fleur d’hibiscus confite occupe le fond de la flute… « Le Moine », plus corsé, allie gin, Chartreuse (une liqueur d’herbe), basilic, poivre, kiwi, sirop d’érable et jus de pomme. Au final, le côté herbal et piquant du basilic, de la Chartreuse et du poivre l’emportent sur le côté sucré du sirop d’érable et du jus de pomme.

la Rose des champs et le Moine

le Moine et la Rose des champs

Pour un cocktail plus sucré, il faut aller plutôt du côté du « Palco Fizz », qui présente en bonus un goût surette inattendu. Le mélange vodka et liqueur de cassis s’annonce simple, mais l’amer de rhubarbe change tout et donne une certaine complexité au cocktail. Le blanc d’oeuf ajoute une texture mousseuse en surface, et le tout est couvert de zestes de lime. Franchement réussi.

le Ceviche et le Palco Fizz

le Ceviche et le Palco Fizz

Mais le plus étonnant de tous les cocktails essayés est sans contredit le « Ceviche »: je ne suis toujours pas sûr de l’avoir aimé ou non, mais ça faisait longtemps que je n’avais pas goûté à quelque chose d’aussi audacieux! Au gin et au jus de lime, on ajoute du vinaigre de riz, du sirop simple, du sambal oelek (un condiment piquant d’origine malaisienne et indonésienne), de la coriandre fraîche et… crois-le ou non… un filet d’huile d’olive! Un cocktail inspiré du ceviche, mais sans le poisson qu’on y trouve normalement. Le résultat est piquant, huileux et osé. Et franchement, les goûts balancent. Une expérience à vivre! :o)

gros plan sur le Ceviche et son poivron rouge: l'huile d'olive flotte en surface!

gros plan sur le Ceviche et son poivron rouge: l’huile d’olive flotte en surface!

emplacement google map

**********

Voilà: c’était les 15 meilleures cartes de cocktails à Montréal, selon Mes Quartiers! L’autre blogue qui a participé à cette expérience te propose une liste plus étendue de bars à cocktails, classés par quartiers, si tu veux poursuivre ta lecture sur le sujet…

Pour ma part, je t’invite à lire mes autres TOP ! Des plus beaux parcs aux plus belles statues, en passant par les plus belles églises de notre ville… Le meilleur de Montréal se trouve ICI. Je te propose aussi des circuits tout en photos pour découvrir les différents quartiers de la ville, d’Hochelaga à Lachine, en passant par La Petite Bourgogne et le Vieux-Rosemont! Des heures et des heures de promenade pour occuper tes belles journées d’été, dans des lieux qui se trouvent près de chez toi et dont tu ne soupçonnes peut-être même pas l’existence!

Bonne lecture et… bonne découverte de Montréal! :o)

Mes Quartiers: le blogue qui va te faire sortir de chez toi et découvrir ta ville!

Mes Quartiers: le blogue qui va te faire sortir de chez toi et découvrir ta ville!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s