TOP 10 des sculptures les plus étonnantes à Montréal!

Certaines sculptures contemporaines que l’on trouve à Montréal ne manquent pas d’audace! Étonnantes pour les uns, gaspillage d’argent pour les autres, elles ne laissent personne indifférent…

Souvent intégrées au budget de construction de places ou d’édifices publics, ces oeuvres ajoutent un peu de vie, de beauté ou d’humour à des lieux qui seraient autrement plus mornes.

Le blogue Mes Quartiers te présente les 10 sculptures contemporaines les plus étonnantes à Montréal! Bonne découverte…

1) L’Attente (2009) – Guillaume Lachapelle (Cartierville)

Au coeur du Parc Belmont, autrefois un populaire parc d’attractions (1923-1983), on trouve aujourd’hui cette oeuvre qui rappelle les anciens manèges. Une montagne russe miniature domine une auto tamponneuse seule dans son enclos.

Les deux façades d’immeuble qui servent de voitures pour la montagne russe font référence au développement immobilier qui a pris la place d’une partie des terrains de l’ancien parc d’attractions. Cette sculpture, originale, rappelle de bons souvenirs à ceux qui ont connu le Parc Belmont et apprend l’histoire aux autres…

2) Je suis là! (2014) – Michel Saulnier (Notre-Dame-de-Grâce)

Dans l’entrée arrière de l’Hôpital pour enfants de Montréal, maintenant partie intégrante du plus grand hôpital anglophone de la ville (le CUSM), un gigantesque ours d’aluminium tient en équilibre sur une boule de laiton, elle-même déposée sur une base en granit.

La stature de l’ours est imposante…

…comme on peut le voir de l’intérieur de l’hôpital!

3) Havre (2014) – Linda Covit (Notre-Dame-de-Grâce)

Le CUSM possède plusieurs autres oeuvres d’art, dont celle-ci sur son terrain avant.

Les « doigts » d’aluminium entrelacés de 13 mètres de haut sont difficiles à manquer.

Se courbant et se joignant presque au sommet, ils évoquent les employés et les médecins de l’hôpital qui forment une équipe unie pour venir en aide aux patients.

Formant en quelque sorte deux mains ouvertes, mais jointes en coupe, la sculpture enveloppe et réconforte symboliquement la personne qui entre au milieu, lui offrant un havre de paix. Car oui, tu peux pénétrer au centre. Et alors, différents points de vue sur l’oeuvre et sur l’hôpital s’offrent à toi. Lorsque le soleil se met de la partie, c’est plutôt impressionnant.

Et le soir aussi, lorsque l’oeuvre s’illumine en bleu…

4) Le Soleil (2003) – Dale Chihuly (Quartier McGill)

L’incroyable sculpture est composée de 1200 rayons de verre soufflé. Elle a été présentée au public montréalais pour la première fois lors d’une exposition temporaire consacrée à Chihuly en 2013, la plus courue de toutes les expositions du Musée des Beaux-Arts de Montréal des 10 dernières années! Il n’en fallait pas plus pour que le musée lance une campagne de financement afin d’acquérir une des oeuvres…

Le Soleil trône désormais face à une de ses entrées, rue Sherbrooke, en plein centre-ville.

Il est bien sûr mis à l’abri des intempéries pendant la saison froide…

5) L’Homme / Trois Disques (1967) – Alexander Calder (île Sainte-Hélène)

Les Montréalais l’appellent couramment « L’Homme de Calder », mais son véritable nom est « Man, Three Disks ». Deuxième plus grand stabile réalisé par l’artiste, l’Homme impressionne par ses dimensions. Situé face au fleuve St-Laurent, solide et fort, il s’élance dans le ciel avec comme toile de fond les grattes-ciel du centre-ville. Cette situation le rend encore plus grandiose! Il faut dire qu’il s’élève aussi haut qu’un immeuble de 5 étages…

La structure métallique de 40 tonnes faite d’acier et de nickel peut résister à des vents de 200 km/h. Chaque dimanche d’été, pendant quatre mois, des milliers de fêtards se rejoignent en-dessous pour danser au rythme des djs et de la musique électronique lors des fameux Piknic Électronik. Ça tombe bien, car les cinq arches qui se chevauchent et s’inclinent semblent justement évoquer des pas de danse! Mais c’est une nouvelle façon d’interpréter l’oeuvre qui, créée pour l’Exposition Universelle de 1967, est plutôt sensée représenter le progrès et la puissance humaine…

6) Révolutions (2003) – Michel de Broin (Village)

« Révolutions » est un escalier sans fin symbolisant un mouvement cyclique. Il fait penser aux escaliers extérieurs qu’on trouve dans le quartier, à la structure métallique du Pont Jacques-Cartier et aux manèges de la Ronde qui se trouvent tout près…

Il fait immanquablement partie du quotidien des Montréalais qui entrent et sortent régulièrement de la station de métro Papineau!

7) Chaîne (2010) – Michel Dallaire (Quartier Frontenac)

La chaîne monumentale, qui allie aluminium et acier inoxidable, surprend par sa verticalité et sa simplicité.

Elle mesure 15 mètres de haut, probablement parce qu’elle a été inaugurée pour le 15ième anniversaire de Fondaction CSN, dont le siège social montréalais loge derrière dans le Carrefour financier solidaire. Ses neufs maillons symbolisent la solidarité des neuf institutions de développement économique et social se trouvant dans l’édifice.

Cette sculpture est d’autant plus étonnante qu’elle est l’oeuvre d’un important designer industriel québécois: Michel Dallaire. Son nom ne t’est peut-être pas familier, mais tu connais assurément une ou deux de ses créations. Les plus vieux se rappelleront peut-être de la flamme olympique de 1976… Mais tous les Montréalais connaissent assurément le vélo en libre-service BIXI, dont le design maintes fois primé est, oui, l’oeuvre de Michel Dallaire! Ce dernier a également dessiné le mobilier urbain du Quartier International de Montréal et le mobilier de lecture de la Bibliothèque Nationale du Québec. Tu sais: les fameuses tables légèrement inclinées dotées de chaises et de lampes de lecture vertes?

8) Mélangez le tout (2011) – Cooke-Sasseville (Quartier Frontenac)

Comme toujours, les oeuvres de Jean-François Cooke et Pierre Sasseville ne manquent pas d’humour. Elles ont aussi une signification concrète assez facile à comprendre pour le commun des mortels, ce qui finit par les rendre sympathiques.

Le batteur à oeufs géant, un objet du quotidien, se trouve sur le terrain du Centre sportif et communautaire Jean-Claude-Malépart, et représente le mélange des gens de toutes sortes qu’on y trouve. On comprend beaucoup mieux la signification de cette oeuvre une fois qu’on sait qu’elle représente la mixité des habitants du quartier!

9) Le Mélomane (2011) – Cooke-Sasseville (St-Michel)

Cette autruche en bronze qui plonge sa tête dans un gramophone ne manque pas d’attirer l’attention dans le Parc François-Perreault.

Réalisée par Jean-François Cooke et Pierre Saseville, la sculpture symbolise le pouvoir d’envoûtement de la musique.

Elle fait aussi un clin d’oeil à l’école secondaire Joseph-François-Perreault qui se trouve juste à côté et qui offre à ses étudiants un programme de concentration en musique classique.

10) La Vélocité des lieux (2015) – BGL (Montréal-Nord)

Plusieurs ont critiqué cette oeuvre en raison de son coût, mais elle ne laisse personne indifférent!

La Grande-Roue d’aluminium et d’acier de neuf tonnes est constituée de cinq bus courbés.

Les vrais bus et les faux…

Quand on regarde bien, on peut voir leurs bancs…

…leurs phares et la lumière rouge de leurs freins…

La roue de 19 mètres de haut (5 étages) ne tourne pas, mais elle évoque quand même le mouvement, fixée au centre d’un carrefour public autour duquel tourne un millier de bus de la STM chaque jour, notamment le bus 139 Pie-IX dont c’est le terminus. 100 000 autres véhicules passent devant chaque jour, sur le boulevard Henri-Bourassa ou en entrant et sortant du pont.

Les québécois Jasmin Bilodeau, Sébastien Giguère et Nicolas Laverdière essaient, avec leur oeuvre, de mettre un brin d’humour dans les déplacements routiniers des automobilistes, en semant dans leur tête un peu d’imaginaire au moment où ils ne pensent qu’à l’efficacité de leurs déplacements. En ce sens, l’oeuvre répond ironiquement à ceux qui se demandent « à quoi ça sert? ». Elle ne sert justement à rien, à part te faire sortir de ta routine…

*****

Ta sculpture préférée ne se trouve pas dans ce texte? Tu la trouveras peut-être dans mon TOP 20 des plus belles statues à Montréal!

Le blogue Mes Quartiers te propose de découvrir le meilleur de Montréal: ses plus beaux parcs sur le bord de l’eau, ses plus belles églises, ses parcs inusités… Tu peux aussi jouer au touriste dans ta propre ville et partir à la découverte des différents quartiers en suivant mes itinéraires. Abonne-toi à mon blogue pour être averti lorsque de nouveaux articles sortiront!

Bonne découverte! 🙂

La page Facebook de Mes Quartiers, tenue conjointement avec le blogue C’est toi ma Ville: deux façons de découvrir encore plus Montréal!

 

Advertisements

15 avis sur « TOP 10 des sculptures les plus étonnantes à Montréal! »

  1. Au Québec, nous sommes littéralement gâtés par l’inestimable talent de nos Artistes visuels, dont plusieurs font bonne figure à l’internationale. Bravo à ces femmes et ces hommes.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci ! Merci ! Merci ! Gilles Beaudry. Comme toujours votre quête de beauté redonne un peu de vernis a notre Montréal parfois un peu gris… j y aurais ajouté plein d autres oeuvres encore bien vivante et qui valent le détour mais j ai tout l été pour les retrouvées – encore merci de nous le rappeler 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s