Top 10 des meilleurs restaurants « apportez votre vin » à Montréal!

Les restaurants où l’on peut apporter sa bouteille de vin sont nombreux à Montréal, mais ils ne sont pas tous bons. Le blogue Mes Quartiers est parti à la recherche des meilleurs!

Je n’ai retenu que les restos dont la majorité des plats à la carte sont sous la barre des 30$. Contrairement à d’autres blogues ou médias qui proposent des listes semblables sur internet, je me suis déplacé pour vrai et j’ai pris mes propres photos. Et comme je n’accepte aucun cadeau des commerçants (voir mon code d’éthique), tu peux être sûr que si je te parle d’un commerce, c’est parce que je l’aime vraiment: ce n’est pas parce que j’ai été payé pour le faire! 😉

Voici donc mes 10 « apportez votre vin » préférés à Montréal! Tu peux y aller les yeux fermés: ce sont tous des valeurs sûres… Et il y en a pour tous les goûts!

Pourquoi ne pas les essayer un à un? De quoi occuper tes dix prochaines fins de semaine…. Un beau projet, non?

Voici ta carte:

Clique pour agrandir!

En ordre géographique:

1) Thaï Sep (Villeray)

Ce restaurant laotien (qui prépare aussi des mets thaïlandais) est un véritable bijou caché dans Villeray: en plein quartier résidentiel, coin Jean-Talon et Bordeaux, à deux pas du métro Fabre (ligne bleue)! Le Thaï Sep ne possède que quelques tables, alors pour en décrocher une sans attendre le vendredi soir, il faut arriver avant 18h30… Car les clients sont prêts à faire la file pour manger ici tellement c’est bon!

Il faut sortir de nos habitudes pour profiter des talents des cuisiniers laotiens. La saucisse maison, appelée sai kok esan, nous déstabilise un peu, avec ses feuilles de kafir et son gingembre. Le neme kao aussi, avec son porc croustillant qu’on ramasse avec une feuille de laitue iceberg dans laquelle on ajoute de la coriandre et de la menthe avant de porter le tout à sa bouche. Il faudra plusieurs autres visites pour arriver à faire le tour du menu… Mais mes deux coups de coeur sont pour la salade de mangue servie en entrée, rafraîchissante, plein de saveur avec sa menthe, ses oignons frits et ses crevettes séchées…

Et la fameuse soupe au lait de coco, au cari vert et au poulet. Elle est un peu piquante, veloutée et délicieuse. On fouille le fond du bol de porcelaine blanc et bleu avec notre cuillère pour être certain de ne pas en perdre une goutte tellement c’est bon… En fait, tous les plats au cari et au lait de coco que j’ai essayés jusqu’ici au Thaï Sep sont absolument délectables! 😛

2) L’État Major (Maisonneuve)

À l’État Major, le menu à l’ardoise varie, mais la majorité des plats à la carte demeurent sous la barre des 30$. Normalement, tu y trouveras le magret de canard sous une variante ou une autre. Ici, la version avec les légumes servis dans le jus de viande et une savoureuse et généreuse crème au feta:

Le porcelet Gaspor est également très bon, avec sa purée de patate douce et ses pommes:

Pour prolonger le plaisir ou pour fêter une occasion spéciale, ça vaut franchement la peine d’ajouter quelques dollars pour obtenir la table d’hôte, car les entrées et les desserts sont délicieux! Notamment, la gaspacho au melon d’eau, avec poivre blanc et pesto:

L’entrée de tartare de boeuf est audacieuse, osant emprunter des ingrédients comme la mayonnaise et la lime, que l’on retrouve plus souvent chez le tartare de saumon.

L’expérience gastronomique se conclut merveilleusement par une ganache au chocolat…

…ou l’étonnant financier aux amandes accompagné d’une crème glacée à la vanille et d’une intense sauce au citron… J’adore! 🙂

3) Les Canailles (Hochelaga)

À quelques pas de là, Les Canailles est une autre valeur sûre. Depuis presque huit ans, le petit bistro a pignon sur rue dans Hochelaga. Manger au comptoir directement dans la vitrine permet d’ailleurs d’observer l’animation du quartier qui ne cesse de surprendre.

Ici, les tartares de boeuf…

…et de saumon sont très populaires, et avec raison! Les portions sont généreuses, avec la salade et les frites servies dans un panier métallique. Et la clientèle est agréablement hétéroclite, des jeunes de la fin vingtaine jusqu’aux têtes blanches de sagesse… J’aime y retourner encore et encore!

4) Jardin de Panos (Plateau Mont-Royal)

Le Jardin de Panos se vante d’être le premier « apportez votre vin » à avoir vu le jour à Montréal! La petite maison blanche et bleue de la rue Duluth est une véritable institution… Ici, oublie le menu à l’ardoise: la carte est longue et stable, de telle sorte que si tu aimes un plat, tu es sûr de le retrouver la prochaine fois, même si c’est dans trois ans! Et tu sais quoi? Il goûtera exactement la même chose! On s’attache donc assez vite à ce restaurant grec…

Il y a plusieurs jolies pièces, comme dans une vraie maison. Des racoins, une charmante cour intérieure, une pièce avec un grand puits de lumière et un deuxième étage pour les groupes. Des tableaux ornent les murs, rappelant les îles grecques, leurs belles petites maisons et leurs minuscules églises blanches et bleues…

Déguster une brochette de filet mignon et bacon dans la cour intérieure verdoyante, au milieu des moineaux, est tellement agréable!

Ici, on mange assurément à notre faim, car les assiettes sont généreuses, notamment les savoureuses côtelettes d’agneau:

Les poissons aussi sont bons. Mais le pire, c’est que même si tu n’as plus faim, tu ne seras pas capable de te passer de leur baklava au dessert, offert pour quelques dollars seulement! Le meilleur rapport qualité-prix que j’ai trouvé pour ce dessert à Montréal… Et chaque bouchée est un délice, on voudrait que ça dure une éternité!

Le Jardin de Panos offre aussi une crème glacée au baklava, où on retrouve vraiment le goût du célèbre dessert feuilleté!

5) Khyber Pass (Plateau Mont-Royal)

En face du Jardin de Panos, on trouve un autre resto « apportez votre vin » incontournable: le Khyber Pass! Une expérience culinaire afghane à ne pas manquer… Dès le départ, on est séduit par la musique et le décor. En franchissant la porte, on a l’impression de changer de pays, et on aime ça!

On s’assoit, on ouvre notre bouteille de vin, on commence à boire et on plonge tranquillement dans cet univers agréable où on se fait servir avec gentillesse. On dépose un trio de sauces au centre de la table avec de petits pains chauds. Puis, les premiers plats arrivent, et nous sommes conquis. La soupe Mashaba est goûteuse, un peu épicée,  agréablement complexe avec ses nombreux ingrédients. Les mantoo, des raviolis afghans, sont farcis de boeuf haché et d’oignon, et couverts de yogourt à l’ail et de sauce tomate.

On se dit que ça commence bien, que les entrées sont merveilleuses, mais que ça ne se peut pas que tout le reste soit aussi bon. Qu’il y aura sûrement une faille, une déception… Eh bien non! La séduction opère, le charme se poursuit sans faute… La brochette de filet mignon, tendre comme de la guimauve (et je n’exagère pas!), est servie avec du citron et une salade afghane savoureuse et fraîche, où on retrouve notamment de la menthe!

Le trio de riz basmati propose trois saveurs. Loin d’être sec, le riz est moelleux: on a l’impression de manger un nuage.

Les Kofta Chalaw, de grosses boulettes de boeuf haché servies dans une généreuse et savoureuse sauce tomate aux épices afghanes, sont également exquises.

Et en dessert, on termine avec un pouding à l’eau de rose, saupoudré de pistaches égrainées. La texture croquante et celle du pouding contrastent agréablement!

Grâce à son décor et à l’ensemble de l’expérience qu’il propose, ce commerce fait assurément partie des meilleurs restaurants montréalais qui nous font voyager…

6) Bato Thaï (Village)

Les restos thaïlandais pleuvent, à Montréal! Mais le Bato Thaï est mon préféré… Pourquoi? Parce que les plats sont savoureux. Parce qu’assis à la terrasse, on peut boire sa bouteille de vin en prenant le temps de regarder la foule bigarrée passer sur la rue piétonne. Et aussi, parce que c’est ici que se trouve mon Général Tao préféré à Montréal! Avec ses légumes et son poulet imbibés d’une sauce à la fois goûteuse et délicate…

Alors que certains restaurants proposent une sauce rouge, épaisse et douteuse, ici elle est juste assez sucrée pour être agréable. J’y ai goûté une bonne vingtaine de fois et je ne sais toujours pas comment ils la font… Mais chose certaine: je me jette sur la cuillère pour ne pas en perdre une goutte et je me désole lorsque l’assiette est finie. Alors j’ai déjà hâte à la prochaine fois! 😉

7) O’Thym (Village)

Le O’Thym présente son menu à l’ardoise. Certains plats m’ont particulièrement marqués jusqu’ici! Tout d’abord, la macreuse de boeuf au goût de braisé, avec sa texture très tendre, ses oignons, sa salade mesclun et ses zucchinis.

Leur magret de canard est également irréprochable, servi avec une excellente purée de carottes, des haricots blancs, de l’orge, des zucchinis jaunes et du sumac.

Et que dire de leurs desserts? Le gâteau choco, avec sa mousse de bleuet et ses fraises, est succulent… Sans oublier la crème brûlée et sa liqueur à l’érable: une version bien québécoise à base de Coureur des Bois!

8) Singh’s Cuisine indienne (Plateau Mont-Royal)

Le Singh’s Cuisine indienne fait aussi partie de ces restaurants qui nous font voyager… De petites statuettes et des photos indiennes agrémentent les banquettes séparées par des dossiers en bois. Les ustensiles et les coupes à vin sont stylisés et les lampes suspendues rappellent les fleurs de lotus… Rien de luxueux ou d’intimidant: seulement un décor agréable et bien pensé qui distingue ce restaurant de plusieurs cantines indiennes du nord de la ville…

Mais le décor ne suffit pas pour qu’un restaurant mérite sa place dans mon top: encore faut-il que la nourriture soit bonne. Et le Singh’s Cuisine indienne passe le test haut la main! Ici, les plats sont remplis de couleurs et explosent de saveurs! Les pakoras, des beignets au fromage et aux épinards, sont servis en entrée avec trois sauces.

Le poulet au beurre propose une sauce crémeuse et riche. Celle de l’agneau Rogan Josh est bonne à se rouler à terre, mêlant yogourt, ail, gingembre, et grains entiers de cardamome! Le pain naan est servi chaud et le riz basmati à la noix de coco surprend lorsqu’on réalise, dès la première bouchée, que le coco est très finement râpé dans le riz!

Le service est agréable et, sans que ce soit parfait, on fait quand même davantage d’effort pour parler français que dans d’autres restos indiens de la ville… Un rapport qualité-prix remarquable: 44$, pourboire et taxes inclus, pour le repas de deux personnes décrit ici!

9) L’in-time (Verdun)

Voici mon meilleur restaurant de pâtes « apportez votre vin » à Montréal! Tout petit, L’in-time ne compte que neuf tables, alors la réservation est indispensable. Je me suis demandé plusieurs fois si j’allais vraiment t’en parler, car c’est le genre de secret que j’aimerais garder pour moi: j’ai peur que le resto devienne trop connu et inaccessible. Mais bon: il est trop tard pour reculer maintenant que j’ai commencé 😉

Je l’ai découvert par hasard lors de l’une de mes nombreuses promenades sur la rue Wellington, à Verdun. Certains restos italiens te chantent la sérénade pendant que tu manges. D’autres te servent d’immenses assiettes avec trois raviolis dans le fond. Sans oublier cet apportez votre vin que j’ai essayé et qui te fait payer la table d’hôte juste pour avoir une salade césar en entrée! Ici, pour le même prix, tu peux te payer une entrée d’épinards et de crème mascarpone roulés dans du proscuitto et servis avec une réduction balsamique aux bleuets:

Ou encore, tu peux choisir la très bonne demi-poire tiède où le poivre donne une touche inattendue qui contraste avec la douceur du fromage de chèvre et de la poire.

Puis, tu peux composer ton repas principal en choisissant tes pâtes et ta sauce, ou choisir une des versions proposées dans le menu. Ici, les penne rigate, avec la sauce In-Time à la crème, à la moutarde de Dijon et au vin blanc, sont garnis de cinq grosses crevettes:

L’assiette Meditteraneo, elle, propose une huile un peu piquante, du feta et une bonne saucisse italienne.

Les pâtes sont cuites à point, et non molles comme dans certains autres restos italiens. Et on y sert du vrai parmesan râpé, gage de qualité. Le service peut parfois être lent, mais ça donne l’occasion de boire son vin tranquillement. Le pain, l’huile d’olive et les vinaigres balsamiques, servis à la table gratuitement, permettent de patienter tout en profitant du cadre intime du petit restaurant. Idéal pour une sortie en couple!

10) Kyomi (LaSalle)

Au Kyomi, le décor plaît à coup sûr. Dès l’entrée, on longe des bassins remplis de carpes surplombés de masques de dragons.

On retrouve des masques semblables dans les toilettes, où ils crachent l’eau dans des vases qui servent de lavabos…

On trouve d’ailleurs des vases un peu partout dans le restaurant, de fausses sculptures de jade, des fauteuils et des banquettes roses velour…

…sans oublier les tables transparentes du deuxième étage qui en mettent plein la vue!

J’étais sceptique avant ma première visite, car j’ai déjà essayé plusieurs restaurants sur le bord de grands boulevards, qui ont tendance à en mettre plein la vue pour compenser pour leurs plats fades… Mais ici, les saveurs sont au rendez-vous! Le Général Tao propose une sauce « rouge » légèrement piquante qui n’est ni trop sucrée, ni trop épaisse. Les oignons et les poivrons sont présents mais sans exagération, contrairement à d’autres restaurants qui multiplient les tranches de carottes dures, les épis de maïs en conserve et autres légumes qui ne goûtent rien et dont on se passerait volontiers… 😉

Le poulet aux arachides propose, tout comme le plat précédent, de gros morceaux de blancs de poulet. On ne se tanne pas de la sauce, même rendu à la fin du repas, car elle est bien balancée: elle ne goûte ni trop le coco, ni trop l’arachide. Les épinards frits n’ont pas d’arrière-goût de friture, les seules personnes qui en seront déçues sont celles qui les aiment très sucrés.

Mais ce qui frappe, c’est la taille des assiettes: elles sont immenses! De telle sorte que si tu amènes quelqu’un au Kyomi, tu es sûr de l’impressionner… Grâce au décor, aux fauteuils, aux tables et aux assiettes servies. Un apportez votre vin qu’on n’aurait pas cru trouver dans le fin fond de LaSalle… et pourtant! 😉

*****

Voilà! C’était mon Top 10 des meilleurs restaurants « apportez votre vin » à Montréal! Et toi: quel est ton préféré? N’hésite pas à laisser un commentaire en bas de la page…

Si tu as aimé ce Top, tu aimeras peut-être mes autres, consacrés à ce qui se fait de mieux à Montréal:

Si tu aimes manger, le blogue C’est toi ma Ville t’en propose plusieurs autres:

N’hésite pas à t’abonner à Mes Quartiers, pour être averti(e) lorsque de nouveaux articles sortiront! Je publie régulièrement des itinéraires où je te guide pas à pas sur les plus belles rues de certains quartiers de Montréal que tu ne penserais peut-être jamais visiter. De Villeray à Lachine, en passant par Ahuntsic, Outremont et Pointe-Saint-Charles, laisse-moi te guider: je te montrerai ce que chacun de ces quartiers a de plus beau à t’offrir! De quoi passer de belles journées d’excursion aux quatre coins de l’île…

Parcours le menu de mon blogue, pour ensuite… parcourir Montréal!

Bonne visite! 🙂

La page Facebook de Mes Quartiers, tenue conjointement avec le blogue C’est toi ma Ville: deux façons de découvrir encore plus Montréal!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s