St-Henri

St-Henri a longtemps été un quartier d’ouvriers. Non seulement à l’époque où il n’était que village, alors que de nombreuses tanneries y étaient installées. Mais aussi ensuite pendant sa grande industrialisation, avec l’ouverture du Canal Lachine en 1825. Mais lorsque le Canal ferma en 1970 au profit de la Voie Maritime du Saint-Laurent, les usines fermèrent et laissèrent une population ouvrière francophone sans emploi pendant 30 ans. Un destin semblable à celui des ouvriers noirs anglophones du quartier voisin, La Petite Bourgogne.

Aujourd’hui, le quartier St-Henri renaît de ses cendres. Au point où le Journal Métro l’a désigné l’an passé deuxième meilleur quartier où il fait bon vivre à Montréal ! Oui, oui! Devant l’est du Plateau, le Mile-End et Rosemont-Petite-Patrie… Qui l’eut cru?

Il faut dire que le Canal Lachine a été ré-ouvert à la navigation de plaisance en 2002, attirant depuis ce temps son lot de promeneurs et de cyclistes. Plusieurs commerces ont ouvert sur la rue Notre-Dame, chacun poussant un peu plus à l’ouest que le précédent: des petits cafés, des restos, des bars, des boulangeries… La Place St-Henri a été revampée, et reliée à la station de métro Lionel-Groulx par une promenade verte et piétonne passant entre les maisons. De nouveaux habitants sont venus s’installer dans le sud-ouest du quartier, à quelques pas de l’échangeur Turcot, et une ruelle a été transformée en Woornef. Mais aussi, et surtout, le quartier regorge de belles maisons à l’architecture typique, et possède quelques parcs et fontaines absolument magnifiques.

C’est ce surprenant quartier que je t’invite à découvrir aujourd’hui… Bienvenue à St-Henri!

Voici ta carte:

Clique pour imprimer et agrandir ta carte!

Clique pour imprimer et agrandir ta carte!

1-La Place St-Henri

Ton aventure débute à la station de métro Place-St-Henri, sur la ligne orange. Tu y trouveras deux sorties: prends celle de gauche, qui te fera sortir sur la Place St-Henri. Il est rare que cela arrive à Montréal, mais une fois dehors, tu dois monter un escalier pour atteindre la rue. Un peu comme à New-York ou à Paris, mais version bétonnée 😉 Prends cette fois l’escalier de droite.

Caserne 23 St-Henri

En haut, tu seras tout d’abord frappé par l’imposante façade art déco de la caserne de pompiers 23. En regardant derrière toi, ta première impression de St-Henri sera autant marquante lorsque tu apercevras l’édifice de pierres qui abrite le restaurant H4C Place St-Henri, coiffé d’une horloge et muni d’une terrasse.

Place St-Henri 01

Juste à côté, la Banque Laurentienne en impose aussi avec ses quatre grandes colonnes et son fronton. L’ensemble de la Place St-Henri est frappant, malgré ses édifices mal alignés qui lui donnent un petit quelque chose d’unique… 😉

Place St-Henri 03

Marche vers l’est sur la rue St-Jacques, en contournant la caserne par la gauche.

Caserne 23 St-Henri 02La caserne, construite à l’endroit même de l’ancienne mairie de St-Henri, a été bien conservée à travers les ans. Ses éléments décoratifs sont toujours bien présents, comme ce médaillon à l’image de la fonction de l’édifice.

Tourne à gauche sur la rue du Couvent.

2- La rue du Couvent et l’Hôtel des Encans

rue du Couvent 01

De jolies petites maisons colorées se succèdent sur la rue du Couvent.

rue du Couvent 02

Mais bien vite, c’est la façade néo-baroque de l’ancienne église St-Henri qui attirera ton attention. Son clocher central est enfoncé entre deux tours, en retrait de la rue, ce qui donne un aspect bien original à l’édifice. Depuis 2004, l’église a été convertie en Hôtel des Encans, fréquenté par les collectionneurs amateurs de ventes aux enchères. La transformation est si réussie qu’elle s’est méritée une place sur mon TOP 15 des plus belles églises converties à Montréal!

eglise St-Henri 01

Tourne à droite (est) sur la rue St-Antoine, pour atteindre le parc Saint-Henri. Tourne encore à droite (sud) pour traverser le parc.

fontaine Cartier 033- le parc St-Henri

Autrefois appelé Square Jacques-Cartier, le parc St-Henri offre un cadre buccolique pour admirer une des plus belles fontaines de Montréal: le monument-fontaine de Jacques Cartier. Si la sculpture du célèbre personnage te dit quelque chose, c’est que tu l’as peut-être entrevue plus tôt à l’intérieur de la station de métro Place-Saint-Henri. C’est là que l’original du sculpteur Joseph-Arthur Vincent est conservé, bien à l’abri des intempéries.

La fontaine noire est recouverte d’éléments dorés, comme ces têtes d’amérindiens…

fontaine Cartier 01

…et ces castors!

fontaine Cartier 04

Lorsque le soleil se couche, la luminosité qui enveloppe l’ancien Square est magique.

Parc St-Henri 02 Les rayons lumineux éclairent aussi les anciennes demeures bourgeoises qui ceinturent le parc…

Parc St-Henri 01

Continue vers le sud jusqu’au bout de la rue Agnès, traverse-la, puis tourne à gauche (est) sur St-Jacques. Avant même d’atteindre le prochain coin de rue, après seulement trois maisons, tu apercevras un sentier sur ta droite. Emprunte-le.

4-Le Parc du Premier-Chemin-de-Fer

Le sentier sur lequel tu marches présentement te permet d’entrer dans le Parc Du Premier-Chemin-de-Fer. Il porte ce nom car il occupe l’emplacement où passait autrefois le premier chemin de fer de l’île de Montréal, inauguré en 1847.

Une fois l’allée centrale atteinte, tourne à droite (ouest), pour suivre le chemin de l’ancienne voie ferrée.

Le chemin de fer partait de Griffintown et se rendait jusqu’à Lachine. Il permettait à l’époque de faire transiter les fourrures en passant par le Village St-Henri, où de nombreuses tanneries avaient pignon sur rue. Aujourd’hui, le parc linéraire rappelle cette histoire. Complètement méconnu de la majorité des Montréalais, il s’agit pourtant d’une des plus longues promenades urbaines piétonnes de la ville, dépassée seulement par la Promenade Luc-Larivée que je t’ai présentée dans mon article sur Hochelaga, elle-même ancien chemin de fer traversant le quartier.

photo: Carle Bernier-Genest

Le parc passe entre les maisons du quartier! photo: Carle Bernier-Genest

Le Parc du Premier-Chemin-de-Fer permet aux habitants du quartier de transiter du métro Lionel-Groulx au métro Place St-Henri sous les arbres, entre les maisons du voisinage. Une agréable promenade… Le blogueur Carle Bernier-Genest a d’ailleurs écrit tout un article sur les conversions de nos chemins de fers montréalais en promenades urbaines –De chemin de fer à chemin vert– en les comparant à d’autres conversions du genre à Paris et New-York…

Au coin de la rue du Couvent, sort du Parc en tournant à gauche (sud)…

Le resto-bar Ludger étale devant toi sa terrasse, au pied d’une murale bleue portant son nom.

Ludger 02

photo: Carle Bernier-Genest

Le commerce a choisi ce nom pour rappeler la vie de Ludger Lemieux, un prolifique architecte qui a réalisé de nombreuses oeuvres art déco dans le quartier au début du siècle dernier, dont la caserne de pompiers que tu as vue tantôt, l’église St-Zotique que tu verras plus loin, ainsi que l’église Saint-Irénée et le Marché Atwater que je t’ai présentés dans mon article sur La Petite Bourgogne.

Ludger St-Henri

Au bout de la rue du Couvent, tu te trouves face à l’ancien Théâtre Cartier, qui servit de salle de théâtre et de cinéma de 1929 à 1955, puis de discothèque dans les années 60. Le théâtre, qui fut à ses débuts sous la direction de Rose Ouellette (La Poune), est aujourd’hui à vendre. Souhaitons qu’il retrouve ses lettres de noblesse, comme ce fut le cas pour son voisin, le Théâtre Corona.

Au coin de Notre-Dame, tourne à droite (ouest) et passe sous le court viaduc.

5-La rue Notre-Dame et l’église Saint-Zotique

Les développements commerciaux de la rue Notre-Dame poussent toujours un peu plus à l’ouest, de telle sorte qu’ils s’étendent maintenant de l’autre bord du viaduc. En effet, au cours des dernières années, plusieurs locaux à louer ont trouvé preneurs, entre le viaduc et la rue de Courcelle, encore plus à l’ouest.

Une fois la rue Saint-Philippe passée, s’ouvre devant toi un terrain gazonné. Une nouvelle terrasse l’occupe, adossée à une murale portant le nom du quartier: c’est la terrasse du Juicyyy Lab. Le commerce, qui vient d’ouvrir il y a quelques semaines à peine, a des airs de laboratoire, avec son personnel vêtu d’un sarrau blanc qui presse des jus plus originaux les uns que les autres. Son propriétaire est Corey Shapiro, un flamboyant personnage qui a fait fortune en vendant des lunettes vintage à des vedettes comme Lady Gaga et Elton John. Tu verras d’ailleurs plus loin sa boutique de lunettes de luxe, ainsi que son salon de coiffure tout autant bling bling.

Juicyyy Lab

Certains diront qu’il déborde d’une créativité complètement folle, d’autres qu’il accélère l’embourgeoisement du quartier en ouvrant des commerces de luxe dans un quartier pauvre. Chose certaine, Shapiro est un personnage coloré qui ne laisse personne indifférent, roulant dans St-Henri en BMW couverte d’or, avec son look de gangster hip hop aux dents incrustés de diamants. Je te laisse te faire ton opinion… 😉

Deli SokotowAu coin de la rue Sainte-Marguerite, tu croiseras le plus modeste Déli Sokotôw. Ouvert il y a moins d’un an, on y sert des petits déjeuners simples mais bons. Les jeunes hipsters du quartier y brunchent dans un décor mi-rétro, mi-tendance. Personnellement, j’y ai déjeuné avec cette agréable impression d’être en vacances dans une autre ville, en voyage dans un autre Montréal…

Smoking ValleePlus loin, après le Smoking Vallée, tu apercevras au coin de la rue Beaudoin, le Centre de Rénovation Restore, où tu peux donner tes vieux meubles et électroménagers. En revendant ces meubles à bas prix, l’organisme Habitat pour l’Humanité finance la construction de logements qu’elle vend ensuite à prix modique à des familles vivant dans la pauvreté. Une initiative bien originale: il fallait y penser! Ces familles ont ainsi la chance de devenir propriétaires, grâce à un prêt hypothécaire sans intérêts qu’elles remboursent sans dépenser plus de 30% de leur revenu brut! Génial… Aucune mise de fonds n’est nécessaire, mais les familles bénéficiaires doivent tout de même offrir 500 heures de travail communautaire en participant à la construction de leur propre logement… Déjà 15 habitats ont ainsi été construits à Montréal, et 2000 dans l’ensemble du Canada. Et l’organisme semble viser chaque fois la certification environnementale LEED…

De l’autre côté de la rue Beaudoin, le sympathique Tequila Bar est reconnaissable à son enseigne de cactus vert.

Tequila Bar

Ouvert il y a moins d’un an, on y sert une quarantaine de diverses tequilas, et d’agréables margaritas, comme celle au Grand Marnier et celle au concombre et jalapenos. On peut aussi y manger des tacos, burritos et quesadillas à prix raisonnable, tout en jetant un oeil sur les vieilles maisons typiques de St-Henri…

FF Pizza St-Henri

Quelques vitrines plus loin, tu croiseras la boutique Archive de Shapiro, dont je t’ai parlée plus tôt. Les passants prennent plaisir à mettre le nez dans la vitrine de la lunetterie: on y voit un bureau, au milieu d’une large et haute bibliothèque remplie de vieux livres reliés. Une section de la bibliothèque s’ouvre, telle une porte secrète, sur un autre bureau derrière… La boutique, ouverte en décembre dernier, vend notamment des montures vintage des années 60 et 70.

Archive St-Henri

Deux coins de rue plus loin, tu arrives à l’église Saint-Zotique, conçue par Ludger, le prolifique architecte dont je t’ai parlé tantôt. Ce qui frappe le plus est sans doute ses deux tours carrées de briques brunes, coiffés de clochers verts: un mélange de styles qui assure aux clochers leur place dans mon TOP 20 des plus beaux clochers d’église à Montréal!

Eglise st Zotique 02Malheureusement, le 17 avril dernier, l’une de ses deux flèches vertes, qui penchait dangereusement depuis un certain temps, a été retirée… Au moment d’écrire ces lignes, je ne sais pas ce qu’il adviendra du bout manquant.  Chose certaine, d’importants fonds seront nécessaires pour le restaurer, car juste pour l’enlever, il en a coûté 10 000$! Souhaitons que les gens se mobiliseront pour un retour du clocher le plus vite possible, car le résultat désastreux est visible des kilomètres à la ronde, notamment pour les milliers d’automobilistes qui passent tous les jours sur l’échangeur Turcot et autres autoroutes environnantes… Vois par toi-même:

église st zotique 02

La flèche manquante de l’Église St-Zotique, photographiée du CUSM.

Tourne à gauche (sud) pour traverser le parc qui s’ouvre devant toi…

6-Le Square Sir-George-Étienne-Cartier

Bienvenue au Square Sir-George-Étienne-Cartier! Complètement méconnu de la plupart des Montréalais, ce parc inauguré il y a maintenant plus de 100 ans (1912) est pourtant l’un des plus beaux square de la ville… Ceinturé de maisons luxuriantes aux belles pierres, mais aussi de triplex rappelant ceux de Rosemont, du Plateau et d’Hochelaga, il possède en son centre une magnifique fontaine qui fait beaucoup penser à celle du Square St-Louis. Un parterre de fleurs et une clôture en font le tour…

Square Sir George-Etienne Cartier

La fontaine, une des plus belles de la ville, donne au parc une allure majestueuse qu’on ne s’attend pas à découvrir lorsqu’on met les pieds dans St-Henri pour la première fois!

Deux détails de la fontaine.

Deux détails de la fontaine.

Rendu au centre du parc, près des chaises longues en bois où tu peux te reposer un peu de ta marche, une piscine coupe ton chemin. Mais le parc continue de l’autre côté, ce n’est pas fini… 😉

Square Sir George Etienne Cartier 02

Contourne la piscine par la gauche, et continue de descendre vers le sud en empruntant la rue.

citerne St-HenriUne fois la rue St-Ambroise traversée, une dernière section du parc débouche sur le Canal Lachine. En suivant une des diagonales qui pénètre le parc, une perspective s’ouvre devant toi sur un réservoir d’eau suspendu dans les airs, de l’autre côté du Canal. C’est ton premier contact avec le passé industriel du secteur…

Atteins le bord du Canal, et tourne à gauche (est) en direction du pont piéton…

passerelle Cartier 067-Le Canal Lachine et la Canada Malting

Depuis qu’il a été ré-ouvert à la navigation de plaisance, le Canal Lachine est devenu un lieu touristique incontournable à Montréal: plus d’un million de personnes le visitent chaque année, et ce n’est probablement qu’un début. Beaucoup de Montréalais ne le connaissent pas encore, ou seulement de nom, sans même savoir où il se trouve! Débutant au Vieux-Port de Montréal, il traverse Griffintown, La Petite Bourgogne et Pointe St-Charles, avant d’atteindre St-Henri. Long de 14,5km, il traverse ensuite plusieurs autres quartiers à l’ouest (Notre-Dame-de-Grâce, Côte Saint-Paul, Ville-Émard…) avant d’atteindre Lasalle et de se terminer à Lachine, au magnifique Parc René-Lévesque. Cinq écluses permettent de franchir tout le Canal en bateau, en passant sous une vingtaine de ponts. Tu en as d’ailleurs un devant toi…

Emprunte le pont piétonnier pour traverser le Canal…

La passerelle Sir George-Étienne-Cartier est l’une des trois structures qui seront illuminées pour le 375 ième anniversaire de Montréal ! La vue sur le Canal et la ville est digne d’une carte postale… À l’avant-plan, impossible de manquer le Quai des Éclusiers, un complexe de 450 condos construits de 2002 à 2008 sur le site d’anciennes usines désaffectées. Les immenses fenêtres et la devanture courbée vers le Canal donne une fière allure aux bâtiments de 6 étages. À leurs pieds se trouve un quai…

Canal Lachine St-Henri 07

De plus en plus de gens pratiquent le kayak et le pédalo sur le Canal…

passerelle Cartier 06

Mais en atteignant son autre rive, tu remarqueras que le moyen de transport préféré pour le découvrir demeure le vélo. C’est probablement à cause des cyclistes que le Parc du Canal de Lachine est le Parc Canada le plus visité au pays. D’ailleurs, comme je l’ai écrit dans un article précédent, le Times Magazine a même déjà déclaré que cette piste était la troisième plus belle piste cyclable urbaine au monde !

Canal Lachine St-Henri 02

Mais tu peux aussi parcourir le Canal à pied, c’est très agréable…

Canal Lachine St-Henri 03

Une fois le Canal traversé, n’hésite pas à faire quelques pas vers l’est, car la vue sur les grattes-ciel du centre-ville se dégage rapidement pour laisser apparaître la Tour de la Bourse, le toît en pente du 1000 de la Gauchetière, et la façade plate de la tour IBM. Tu pourras distinguer les grues qui construisent de nouvelles tours, comme la Tour du Canadien. La tour du Marché Atwater se profile à l’avant-plan du centre-ville, véritable épicentre du Sud-Ouest montréalais. C’est à partir de cet endroit que ce qu’on appelle le Quartier du Canal s’est développé, pour étendre son effervescence vers l’est (Griffintown), et vers l’ouest où tu te trouves présentement (St-Henri).

Longe le Canal Lachine vers l’ouest.

Tu atteindras rapidement une partie de la berge verte qui s’élargit et s’avance dans le Canal: un endroit magnifique pour te reposer ou apporter ton lunch.

Canal Lachine St-Henri 08

Au printemps, pendant la fonte des neiges…

Tu y trouveras des tables de pique-nique, où tu pourras manger en regardant les bateaux, les kayaks et les pédalos passer sur le Canal.

passerelle Cartier 03La vue est encore une fois digne d’une carte postale. La passerelle Sir George-Étienne-Cartier découpe le paysage, et je prends plaisir à imaginer ce que donnera son illumination dans deux ans!

Poursuis ta marche vers l’ouest, le long de la berge du Canal…

Pendant ta marche s’imposera assez vite devant toi le plus curieux vestige industriel que j’ai vu à Montréal. Impossible de visiter St-Henri sans l’avoir toujours sous les yeux, car avec sa dizaine d’étages, il dépasse toutes les maisons! Ce sera peut-être une des choses les plus laides que tu auras vue de ta vie, alors question de t’habituer tout de suite, le voici:

Canada Malting 07

Il s’agit en fait de la Canada Malting, qui transformait autrefois l’orge en malte. Pour ma part, je trouve cet édifice plus que spectaculaire! Dans la catégorie « édifice industriel abandonné », il m’impressionne encore davantage que le silo no.5 du Vieux-Port. On le dirait doté de petites maisons, notamment à son sommet, et cela me fascine complètement… Quel rôle ces maisons jouaient-elles dans l’industrie en question? Est-ce que des ouvriers ou des gardiens y habitaient en permanence? Si tu peux me renseigner à ce sujet, n’hésite pas à le faire dans la section « commentaires », à la fin de l’article… 😉

En 2013, l’Arrondissement a mené des consultations auprès de la population et de différents groupes concernés par le site, et des rapports très étoffés ont été déposés pour évaluer la valeur patrimoniale indéniable de l’endroit, son potentiel archéologique et son potentiel de développement futur. En gros, tout le monde s’est entendu pour dire qu’il fallait préserver l’allure générale de l’édifice, ses volumes, et le plus grand nombre possibles d’éléments qui le constituent, comme les cuves et les silos. Par contre, une bonne partie devra être détruite car elle n’est pas récupérable: trop détériorée depuis son abandon, contaminée, ou impossible de lui trouver une nouvelle fonction.

Canada Malting 05

Depuis 2013, je suis incapable de trouver ce qu’il est advenu de ces consultations: aucun mandat ne semble avoir été donné à l’Office de Consultation Publique de Montréal pour poursuivre le travail. Mais quoi qu’il arrive à cet édifice à l’avenir, j’espère pour ma part que son allure sortie d’un film de science fiction sera véritablement préservée, et que ses petites maisons seront intégrées à la nouvelle construction. Chaque fois que je vois la Canada Malting, je pense au débat qui a déjà entouré une relocalisation possible du Musée d’Art Contemporain dans le Silo no.5 du Vieux-Port, et je me dis que notre musée aurait été encore bien plus spectaculaire ici! Un peu plus loin du centre-ville, certes, mais un jardin de sculptures en plein air aurait pu être aménagé sur la berge du Canal Lachine. En relocalisant notre collection d’art contemporain dans cet édifice aux formes inattendues, entièrement retapé à neuf et rempli de couleurs, auquel s’agrippent de petites maisons flamboyantes, nous aurions obtenu un des musées les plus spectaculaires du monde… De quoi attirer de nouveaux touristes à Montréal, tout en offrant aux artistes un immense lieu d’exposition et de création tout à fait unique…

Enfin! Nous verrons bien ce que l’avenir réserve à cet édifice! À suivre… 😉 En attendant, tu peux aller lire l’article que le blogue Exploration Urbaine y a consacré. Ce blogue n’est malheureusement plus très actif depuis quelques années, mais on y trouve encore une mine d’informations et de photos concernant les sites abandonnés à Montréal, notamment de nombreuses photos de l’intérieur de l’édifice de la Canada Malting! Enfin, d’autres magnifiques photos peuvent être vues sur le blogue du photographe Frédéric Ansermoz (première partie, deuxième partie). Si le sujet t’intéresse…

Continue encore à marcher vers l’ouest, jusqu’à ce que tu atteignes le pont piéton qui te permet de traverser à nouveau le Canal Lachine, en passant par l’Écluse de la Côte-Saint-Paul…

8-L’Écluse de la Côte-Saint-Paul

Cette écluse est la quatrième du Canal, la cinquième et dernière se situant à Lachine, plus à l’ouest. Ici, tu peux observer les bateaux la franchir.

Ecluse Cote St-Paul 02Ou encore faire comme moi et, par un beau soir d’automne, y observer des centaines de petits poissons sauter hors de l’eau à chaque seconde… Un spectacle vraiment fascinant et inattendu!

Ecluse Côte St-PaulIl est presque impossible de les voir sur cette photo, mais les points blancs scintillants que tu aperçois dans l’eau sont les éclaboussures faites par les poissons qui sautent. Difficile de les photographier tellement ils sautent vite, mais voici un gros plan un peu flou qui donne une idée… 😉

photo: Carle Bernier-Genest

photo: Carle Bernier-Genest

St-Ambroise 02

Mais que se cache-t-il derrière cette clôture?

De l’autre côté du Canal, une fois l’écluse franchie, tu remarqueras peut-être une intrigante entrée dans une cour clôturée, entourée de vélos. Il s’agit en fait de la Terrasse St-Ambroise, bien connue des cyclistes qui longent le Canal Lachine, qui fait partie de mon TOP 15 des meilleures microbrasseries à Montréal. Si la terrasse est méconnue des Montréalais, la Brasserie McAuslan à laquelle elle appartient, elle, est bien connue de l’ensemble des Québécois. C’est en effet la plus grande microbrasserie québécoise, et c’est ici, dans St-Henri, qu’elle produit ses bières St-Ambroise, Griffon et Frontenac.

St-AmbroiseSi tu aimes la bière, un arrêt sera donc le bienvenu pour toi, question de te récompenser après cette bonne marche! 😉 Personnellement, j’adore déguster diverses bières en petits verres, servis sur planche… Ça permet de faire le tour des différents produits et de se faire une tête.

Fais ensuite quelques pas vers l’ouest, le long du Canal Lachine…

Devant toi, tu commences déjà à apercevoir les deux prochains ponts qui enjambent le Canal…

ponts St-Henri

Descend la petite pente que tu apercevras sur ta droite, pour atteindre la rue la plus proche: le Chemin de la Côte St-Paul. Tourne ensuite à droite sur cette rue, puis une deuxième fois pour t’engager sur la rue Philippe-Lalonde.

9-Le Nouveau St-Henri

La vision en entrant dans cette rue est frappante: que des condos étagés de part et d’autre! Et en avançant un peu: une perspective parfaitement enlignée sur la Canada Malting et sa maison au sommet!

Canada Malting perspective 03

Ce n’est pas du tout l’image qu’on se fait normalement de St-Henri, et c’est pourquoi je prends le temps de te faire parcourir quelques pas dans ce secteur qui a vécu une transformation majeure. Des rues complètes sont tout simplement sorties de terre ces dernières années, à l’ombre de l’Échangeur Turcot qu’on s’apprête à démolir…

Au bout de la rue Philippe-Lalonde, tourne à gauche sur la rue St-Ambroise, pour revenir sur le Chemin de la Côte-St-Paul…

Ces quelques pas sur la rue St-Ambroise te permettront non seulement de constater combien le secteur est méconnaissable pour quelqu’un qui n’y a pas mis les pieds depuis 5 ans. Mais aussi de savoir pourquoi la bière St-Ambroise porte ce nom: c’est que la Brasserie McAuslan est justement installée ici, sur la rue du même nom! 😉

Tourne à droite sur le Chemin de la Côte St-Paul, puis à nouveau à droite (est) dans la première ruelle que tu croiseras…

Woornef 02

Avant l’installation des bancs…

10- Le Woornef St-Pierre

Oui, oui: je te fais maintenant visiter une ruelle ! Mais une ruelle bien particulière… En effet, il s’agit d’un woornef: le Woornef St-Pierre. Ce qui signifie en néerlandais « zone résidentielle ». L’idée est simple: il s’agit d’aménager une zone de telle sorte que la priorité soit donnée aux piétons et à la vie résidentielle, sans pour autant bannir le passage des autos. Bien que le concept existe depuis presque 50 ans, il n’a été appliqué sur l’île de Montréal qu’en 2013, à l’endroit où tu te trouves présentement!

...Après l'installation.

…Après l’installation.

La ruelle, construite au-dessus de l’ancienne Petite-Rivière-St-Pierre canalisée, était pratiquement devenue un dépotoir avec le temps. Une centaine d’arbres et 1800 arbustes ont donc été plantés, et le chemin a été pavé de sorte à permettre sa perméabilité. Au centre, un corridor gazonné a été aménagé, parsemé de bancs qui invitent à la détente. Des lampadaires ont aussi été installés pour éclairer et sécuriser les lieux, le soir venu.

Le résultat final permet aux piétons, aux automobilistes et aux cyclistes de cohabiter de façon harmonieuse. D’ailleurs, chaque fois que j’y passe, j’y vois des enfants s’y amuser en toute quiétude…

Woornef 01

En y marchant, on a l’impression d’entrer dans l’arrière-cour des résidences, au fin fond de St-Henri. Une expérience qui peut être un peu intimidante pour quelqu’un qui n’est pas familier avec le quartier, mais quelque chose qu’il faut vivre dans sa vie de Montréalais! 😉 Et tout au long de ta promenade réapparaît toujours devant toi la fameuse petite maison de la Canada Malting, avec laquelle tu es maintenant familier!

Canada Malting vu du Woornef

Une petite maison au-dessus des condos…

Longe le Woornef St-Pierre vers l’est jusqu’à la rue Saint-Rémi et traverse la rue pour poursuivre de l’autre côté…

Le terrain de l’autre côté de la rue Saint-Rémi, le long de la rue Butternut, a lui aussi été aménagé ces derniers temps. Des chaises longues en bois ont été installées, et permettent pour l’instant de contempler la construction de nouveaux condos. Le côté encore semi-industriel du secteur, en raison de l’omniprésence de la rue St-Ambroise, donne une couleur toute particulière à ta promenade dans ce coin de Montréal. Tu as la chance de prendre le pouls d’un secteur en pleine transformation qui sera peut-être bientôt méconnaissable.

Woornef 04

Au bout du woornef, franchi le petit parc du Lac-à-la-Loutre, pour atteindre la rue de Courcelle qui se trouve de l’autre côté. Puis, tourne à gauche (nord) sur cette rue pour atteindre la rue Notre-Dame.

11-Les rues de Courcelle et Notre-Dame

Marcher sur la rue de Courcelle te permettra de voir les vieilles maisons d’ouvriers du quartier. Une rue typique de St-Henri, davantage fidèle à l’image qu’on s’en fait normalement, que les rues de condos que tu as vues précédemment… 😉

Au coin de la rue Notre-Dame, tu apercevras sur ta gauche l’ancienne caserne de pompiers qui abritait jusqu’à récemment la bibliothèque du quartier. En 2008, cette dernière est déménagée de l’autre bord de la rue, de telle sorte que la caserne 24 est maintenant inutilisée depuis six ans… Mais elle n’en garde pas moins tout son intérêt! Construite par Ludger Lemieux, dont je t’ai parlé plus tôt, elle est la plus ancienne caserne de pompiers encore debout à Montréal (1898), et elle est restée plutôt fidèle à son aspect initial. Elle est cependant loin d’être le seul lieu laissé vacant dans le secteur… En effet, sur ta gauche se trouve la portion de la rue Notre-Dame où il reste probablement le plus de locaux vacants à louer. Tout un pâté de commerces pourrait être développé avec le temps, si les investissements suivaient. Il y a tellement de besoins à combler chez les nombreux nouveaux résidents du secteur, que j’imagine que c’est une question de temps pour que s’ouvrent ici une boulangerie, une fruiterie, une épicerie, et autres commerces de base complètement absents dans l’extrémité ouest de St-Henri…

caserne 24 St-Henri

l’ancienne caserne 24

Traverse la rue Notre-Dame et tourne à droite (direction est).

Après le Bar de Courcelle, tu pourras mettre ton nez dans la vitrine du salon de coiffure bling bling dont je t’ai parlé tantôt: le Notorious Barbershop, qui appartient au même propriétaire que le Juicyyy Lab et la lunetterie Archive que tu as vus tantôt. Le salon a été ouvert dans une ancienne maison de crack…

Un peu plus loin, après le Tuck Shop installé dans le quartier depuis cinq ans, tu croiseras les plus récents café Campanelli et boulangerie Rustique, bien appréciés des résidents du quartier…

Rustique

Marche encore quelques pas vers l’est, et traverse du côté sud de la rue Notre-Dame pour retrouver le fameux Square Sir George-Étienne-Cartier…

12-Fin de l’aventure!

Et voilà! C’est ici que se termine ton aventure dans St-Henri! Tu peux revenir à pied au métro Place St-Henri d’où tu es parti, en repassant sous le viaduc. Ou encore, le faire avec le bus 36 Monk, qui passe par ici.

Prends note qu’après avoir dépassé la station de métro, ce bus longe ensuite tous les petits restos et bars sympathiques de la rue Notre-Dame que je t’ai fait découvrir dans mon itinéraire sur La Petite Bourgogne… Oui, oui! Ça peut donc être une excellente façon de terminer ta journée: en buvant et mangeant sur l’une ou l’autre des terrasses animées du Sud-Ouest! De quoi prolonger ton expérience… 😉

Notre-Dame

les terrasses de la rue Notre-Dame

Une autre option est de prendre le bus 191 Broadway, qui passe également ici, à l’arrêt devant le Square. Il te ramènera lui aussi à la station de métro Place St-Henri, et si tu restes dedans, il finira ensuite sa course quelques rues plus loin, à la station Lionel-Groulx (où se croisent les lignes de métro orange et verte). Pratique!

J’espère que tu as aimé ton circuit d’aujourd’hui… Si tu le visites pour vrai, n’hésite pas à venir me raconter ton expérience dans la section « commentaires » juste en bas: il n’y a rien qui me motive plus à poursuivre mes articles sur les quartiers de Montréal que de voir qu’il y a des gens qui prennent vraiment la peine de faire mes itinéraires! :o)

Et reviens vite me voir pour découvrir un autre quartier de notre magnifique ville… Tu peux t’abonner à mon blogue si tu veux être averti lorsqu’un nouvel itinéraire sortira!

À bientôt! Et profite bien de Montréal !

fontaine Cartier 02

Parc St-Henri

Pour visiter d’autres quartiers de Montréal, c’est ICI.

La page Facebook de Mes Quartiers, tenue conjointement avec le blogue C'est toi ma Ville: deux façons de découvrir encore plus Montréal!

La page Facebook de Mes Quartiers, tenue conjointement avec le blogue C’est toi ma Ville: deux façons de découvrir encore plus Montréal!

Advertisements

25 avis sur « St-Henri »

  1. Merci Gilles de me rappeler autant de souvenirs. Ma dernière école était située juste en face du parc G.E. Cartier. C’est là que je rencontrais mes amies le midi avant la reprise des cours. J’avais des amies qui y habitaient. Évidement, tu auras compris que ce n’était pas la classe ouvrière qui logeait à cette enseigne. J’ai également reconnu plusieurs commerces et restaurants que n’avaient pas aussi fière allure dans le temps mais dont je garde un très beau souvenir. Mes premières soirees de danse ont eu lieu à la salle paroissiale St-Zotique et j’ai été baptisée dans cette église.

    J’ai encore des tantes qui habitent sur la rue Ste-Marie au coin de la ruelle Buttenut. Savais-tu que plusieurs scènes de la série 19-2 ont été tournees sur cette rue. Et j’ai un oncle qui a travaillé longtemps à la Canada Malting. Mais, j’ignore à quoi servait la petite maison et je ne peux pas lui demander car il n’est plus de ce monde.

    Ton travail est remarquable. C’est toujours un plaisir de te lire surtout quand on peut visualiser chacune des rues dont tu parles et qu’on a l’impression de faire la visite avec toi.

    Aimé par 1 personne

    • Le mystère de la « petite maison » de la Canada Malting persiste donc! :o)

      Après avoir parcouru toutes ces rues, pris les photos, et essayé de monter un article pertinent avec tout ça, c’est toujours un plaisir de mon côté de lire des commentaires venant de quelqu’un qui a vraiment vécu dans ces lieux. Ça me donne des images à moi aussi, et encore plus belles que les photos que j’ai prises! Merci Francine! :o)

      J’aime

  2. Le seul point que j’aurais aimé voir dans ton texte Gilles est une visite au Musée des Ondes Emile Berliner s’impose. Ce musée pas assez connu des Montréalais présente l’historique de la compagnie de Berliner et RCA Victor. Emile Berliner était l’inventeur du Gramophone, le vrai ancêtre de la vente de musique (à ne pas mélanger avec le phonographe de Thomas Edison). C’est une pièce d’histoire très importante de la musique qui s’est produite ici-même et trop peu de gens le savent.

    Aimé par 1 personne

    • J’ai dû laisser tomber tout le nord-ouest du quartier, car ça faisait un circuit trop long à marcher, je suis obligé de faire des choix. C’est ça qui fait aussi que l’itinéraire ne passe pas en avant de la statue de Louis Cyr… Il y a aussi une murale ou deux que j’aurais aimé montrer, dans ce coin-là… c’est déchirant! 😉

      Mais bon: pour ce qui est du musée, l’invitation est lancée! Merci de le faire connaître, Martin! Pour ma part, j’en profite pour inviter les gens qui lisent ces quelques lignes à aller voir ton blogue: ProposMontreal. N’hésitez pas à cliquer dessus, c’est un excellent blogue! Pour des dossiers abordés en profondeur, des articles intelligents sur de multiples aspects de notre ville… :o)

      J’aime

  3. Un très bel article et de très belles photos de mon quartier. J’ai vécu à St-Henri (paroisse St-Zotique) de ma naissance à l’âge de 21 ans pour ensuite faire ma vie d’adulte sur le Plateau et à Québec. Depuis mars dernier je suis de retour à Montréal et j’ai choisi de m’installer à nouveau dans le quartier de mon enfance sur les berges du Canal Lachine. Que de changements en 30 ans !, mais les plus belles choses y sont toujours. Le magnifique Parc Sir-Georges-Étienne-Cartier est encore plus beau que dans mon souvenir. Mon père travaillait à la Johnson Wire Weaving coin DeCourcelles et Notre-Dame qui abrite maintenant la bibliothèque et des condos, un bel exemple de réutilisation du site. Moi j’habite à côté de la Canada Malting et j’ai bien hâte de voir ce qui va advenir de cette laideur. Il y a des endroits encore inconnus qui n’existaient pas dans ma jeunesse et que je me ferai un plaisir de découvrir dans les prochains mois. Merci encore pour cette belle visite.

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour les beaux commentaires! Je suis content que les plus beaux endroits du quartier aient été préservés malgré les changements… Le Parc Sir-George-Étienne-Cartier en particulier: il est effectivement tellement beau! Bonne journée! :o)

      J’aime

  4. Bonjour ! tres beau reportage , et de tres belle Photos , moi j aurais aimé que tu photographie et faire un reportage sur l ancienne compagnie ou père travaillais , c était une tres belle batisse , c était la Jenkin s Valves , beaucoup de personnes de St Henri y ont travailler , et mettre des photos de ce que la Compagnies ressemble aujourdhui , on en etaient tellement fier

    Aimé par 1 personne

    • En 1958, l’usine de la Jenkin’s Valves est déménagée à Lachine. Les édifices qui ont été abandonnés coin St-Rémi et Acorn sont aujourd’hui occupés par une entreprise d’entreposage (côté sud de la rue Acorn) et par des artistes punks (côté nord, dans les « Lofts Fattal »), qui organisent le Fattal Fest tous les ans (un festival de musique punk). Bonne journée, et merci pour les commentaires! :o)

      J’aime

  5. Bonjour Gilles,
    Ma conjointe et moi avons effectué jusqu’à présent pratiquement tous les parcours que tu proposes sauf Lachine que nous prévoyons faire la fin de semaine prochaine.
    Tu nous permets de nous sentir comme des touristes dans notre propre ville. Ayant passé mon enfance dans le quartier Hochelaga, je découvre aujourd’hui les beautés du canal Lachine.
    Ce fût un trajet reposant et instructif, nous nous sommes arrêtés à l’écluse pour regarder les bateaux descendre le canal. Pour le mystère de la petite maison, je vais faire quelques petites recherches mais je crois que c’était une salle mécanique pour le mécanisme de sèchage du grain de malt.
    Nous nous interessons beaucoup à ton blogue car nous possèdons une résidence touristique tout près du stade Olympique et aimons informer nos clients sur les différents attraits qu’ils pourraient visiter à Montréal.

    Merci beaucoup de prendre le temps de créer ces trajets, très généreux de les partager avec nous,

    Au plaisir de faire tes prochains trajets,

    Julie et Alain

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour,

      Merci pour le commentaire: ça me fait chaud au cœur de voir que des gens font mes itinéraires pour vrai et les apprécient!
      J’espère vous faire vivre encore d’autres belles journées-découvertes à tous les deux… Mon prochain itinéraire passera tout près de votre résidence touristique. Mon article sur Maisonneuve devrait en effet être prêt pour la fin août! Il ne me reste que quelques photos à faire… :o)

      Au plaisir,

      Gilles.

      J’aime

  6. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blogue et je compte bien faire chacune des visites proposées.Cependant, j’aurais aimé imprimer le texte (sans les photos qui sont magnifiques) pour suivre chacune des étapes. Mais chaque fois que je clique sur Imprimer, mon ordi gèle complètement. et je dois le fermer. Vous a-t-on déjà parlé de ce problème? Et comment puis-je le régler?
    Merci pour ce magnifique travail qui me donne envie de partir à la découverte de ma ville.
    Francine

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Francine,
      Un de mes lecteurs m’a déjà dit qu’il avait imprimé mes articles, mais que ça lui avait pris autour de 30 pages pour chacun (photos comprises)! C’est très gros, et c’est peut-être pour ça que votre ordi gèle… ? Je ne suis pas un expert là-dedans, peut-être que d’autres lecteurs pourraient mieux vous répondre que moi… :o)
      Je n’ai malheureusement trouvé aucune façon de rendre mes textes aussi disponibles sans photos, pour les gens comme vous qui voudraient les imprimer… Si des lecteurs ont des idées, je suis preneur! Écrivez-moi… (WordPress n’accepte pas les liens vers des documents pdf).
      Au pire aller, vous pouvez au moins imprimer les cartes et prendre quelques notes à la main, c’est le mieux que je peux voir! 😉
      Je vous souhaite de belles visites! L’été n’est pas encore terminé, il faut en profiter… :o)

      J’aime

  7. Bonjour Gilles!

    J’ai visité le quartier Saint-Henri avec mon père il y a deux semaines en suivant ton itinéraire, et ça a été un réel plaisir! 🙂 Ça nous a permis de découvrir un quartier qui m’a toujours paru plutôt méconnu.

    Pour éviter d’imprimer tout le document, j’ai copié le texte puis l’ai collé dans un fichier Word que j’ai ensuite enregistré en PDF. J’ai aussi réduit la taille des images pour qu’elles soient plus petites. Après, j’ai mis le PDF sur mon cell, et on a suivi le chemin en lisant les descriptions à mesure qu’on avançait le long du parcours. Ce n’est peut-être pas la technique ultime, mais ça permet d’éviter d’imprimer 30 pages de texte. ^^

    En tout cas, merci encore pour le parcours. J’ai bien l’intention d’en faire d’autres.

    Stéphanie

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Stéphanie!

      Je suis heureux que vous ayez aimé l’itinéraire de St-Henri tous les deux! À chaque fois que je publie un article, j’espère avoir fait les bons choix de chemins à suivre. Je me demande si mes indications sont claires, si les gens vont aimer leur visite ou non… alors ton commentaire me rassure!

      J’ai cherché une façon de rendre mes itinéraires facilement copiables, mais WordPress ne me permet pas de mettre des documents accessibles en pdf ou en word: c’est dommage, car c’est effectivement long à imprimer, hihi… 😉

      Je te souhaite de faire plusieurs autres belles visites, et de profiter au maximum des différents quartiers de notre ville! :o)

      Au plaisir,

      Gilles.

      J’aime

  8. j ai vécu dans le coin nord est de st henri de 1963 a 1970, coin brewster et st antoine. votre article m a permis de constater combien le quartier a changé. pourriez vous faire un article sur la portion du quartier de atwater a du couvent entre l autoroute et le canal. ca completrais bien le portrait du coin. merci

    guy

    J’aime

  9. Bonjour ! En lisant tous les commentaires je n’ai pas vu de réponses au mystère des petites maisons sur le toît de la Canada Malting. Eh bien, je suis désolée de briser le rêve romantique qu’on a tous en les regardant, mais elles n’existent que pour abriter le mécanisme de l’élévateur/monte-charge/ ascenseur etc. Elles sont fantastiques malgré tout ! ( et la vue de là-haut y est exceptionnelle, soit-dit-en passant )

    Aimé par 1 personne

  10. Bonjour merci pour la belle tournee de mon coin d,enfance.Nous sommes demeures a St-Henri une bonne vingtaine d,annees.Le secteur entre St-Remi et Decourcelles ainsi que le parc Georges Etienne Cartier ou jepassais pour aller a l,ecole.L<eglise St-Zotique ou je fus baptise.Merci ca me donne envie d,aller faire une petite viree dans mon ancien coin ,pour voir comment c,est aujourd,hui.J,ai quitte cette place en 1974 alors quand je vois tout ce que c,est devenu Wow!!! Un gros merci a toi ca m,a donne des frissons a revoir mon enfance.

    J’aime

  11. Y avait-il une usine de fabrication de ciment ou de blocs de ciment dans le quartier St-Henri? Mon grand-père qui y habitait y aurait travaillé? Il a quitté ce quartier en 1926.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s