Westmount

Dans l’imaginaire des francophones de Montréal, Westmount a toujours été cette ville qui surplombe St-Henri, comme dans le mémorable sketche d’Olivier Guimond du Bye Bye de 1970. Déguisé en soldat de la Crise d’Octobre qui protège la riche maison westmountaise de monsieur Thompson, on le voyait lui expliquer où se trouvait son quartier natal, ouvrier et francophone. St-Henri est en bas de la côte, disait-il. Où il n’y a pas de lumière. Monsieur Thompson, anglophone et riche, n’y avait visiblement jamais mis les pieds…

C’était une façon sympathique de réconcilier les deux solitudes et de clore cet épisode difficile de l’histoire québécoise. Celui des attentats du Front de Libération du Québec dans les années 60, qui visaient tout particulièrement Westmount parce que les riches familles anglophones propriétaires des plus grosses entreprises de la province y vivaient. Mais l’image d’une ville riche et anglophone est demeurée. Il faut dire que Westmount a effectivement déjà été la ville la plus riche au pays, et figure toujours parmi les plus prospères. Et qu’elle est encore aujourd’hui très majoritairement anglophone, même si 70% de ses habitants sont bilingues. Cette image a été ravivée en 2006, lorsqu’elle s’est défusionnée de Montréal, après y avoir été incorporée pendant quatre ans comme toutes les autres municipalités de l’île. Elle revendiquait alors haut et fort son statut d’institution anglophone pour faire valoir qu’on ne pouvait la fusionner de force avec Montréal.

Mais Westmount, c’est plus que cela. C’est aussi une ville qui a des airs champêtres. Qui possède des parcs bucoliques et des serres méconnues. Des rues qui regorgent de belles maisons de briques rouges, de style georgien ou Queen Anne. Deux sculptures et une église parmi les plus belles de toute l’île. Sans oublier la plus vieille bibliothèque du Québec!

Voilà ce que je t’amène maintenant découvrir… Tu n’as qu’à suivre l’itinéraire!

Bienvenue à Westmount! Voici ta carte:

clique pour agrandir!

clique pour agrandir!

*cet itinéraire est aussi disponible en version pdf sans photos, si tu veux l’imprimer pour l’amener avec toi pendant ta visite: Westmount sans photo

1) Le belvédère Upper Roslyn et la Mountainside United Church

Ton aventure d’aujourd’hui commence sur les hauteurs de Westmount, coin The Boulevard et Grosvenor. Comment t’y rendre? C’est simple: les bus 66 et 124 te permettent de descendre directement sur ce coin de rue.

Le bus 66 The Boulevard, direction nord, part du métro Guy-Concordia (ligne verte). Un trajet de 10 minutes seulement, ou 15 arrêts. Dès le quai de la station de métro, des indications t’orientent déjà vers la bonne sortie pour te rendre au bus.

66 The Boulevard Nord

Le bus 124 Victoria, direction nord, part quant à lui du métro Vendôme (ligne orange) et te permet également d’atteindre ton point de départ en 10 minutes seulement, ou 10 arrêts.

124 Victoria Nord

Peu importe le bus choisi, tu dois descendre lorsque tu aperçois l’église unie Mountainside, impossible à manquer! Mais je te conseille de vérifier ses heures de passage sur le site internet de la STM, avant de partir.

Une fois descendu du bus sur The Boulevard, coin Grosvenor, reviens légèrement sur tes pas. Tu apercevras un escalier sur ta gauche: emprunte-le!

L’escalier te permet en quelques marches d’atteindre le belvédère Upper Rosyln, complètement méconnu.

01 Upper Roslyn (1)

Sans être époustouflante, la vue est quand même intéressante. C’est une bonne façon de débuter ta journée: tu réalises, en un coup d’oeil, à quelle hauteur tu te trouves par rapport au reste de la ville. Car te voilà présentement sur une des trois collines formant le Mont-Royal. Son sommet se trouve plus haut, au Bois Summit, qui fait partie de mon Top 15 des parcs inusités de Montréal. Mais comme il se trouve un kilomètre plus à l’est, je t’ai évité ce détour. Ici, tu aperçois quand même le fleuve. Et tu jouis du meilleur point de vue qui existe sur la Mountainside United Church.

01 Upper Roslyn (2)

Redescends les marches, et tourne à gauche (direction est).

En passant devant l’église, tu saisies mieux les différentes teintes de gris de sa surface bosselée. Ses murs de pierre se tiennent solidement debout depuis 1927.

01 Mountainside United Church

Marche trois coins de rue et tourne à droite (sud) sur l’avenue Murray Hill.

Tes premiers pas sur une avenue résidentielle de Westmount te permettent déjà d’en évaluer la richesse. Les belles maisons se succèdent, comme celle-ci, dont les briques rouges vin, les fenêtres à carreaux et les volets noirs font un peu penser aux maisons de Beacon Hill, à Boston.

01 Murray Hill

L’avenue Murray Hill tire son nom du riche propriétaire d’une entreprise maritime -William Murray- qui possédait au XIXième siècle une vaste demeure située un peu plus bas, en lieu et place du parc que tu peux déjà apercevoir au bout de la rue.

Descends la côte jusqu’à l’avenue Westmount, où la rue se termine. Puis décale sur ta droite pour emprunter la traverse piétonne. Elle te mène directement à l’entrée du parc.

2) Le Parc King George

Marche sur le sentier qui longe le côté ouest du terrain de jeu, puis emprunte l’embranchement sur ta gauche pour atteindre le chalet. Tourne ensuite à droite (sud) pour passer entre le parc canin et les terrains de tennis.

C’est ici, en lieu et place de l’actuel pavillon et des terrains de tennis, que se trouvait la demeure de William Murray, qu’il avait surnommée « West Mount ». Ses magnifiques terrains ont bien failli se retrouver entre les mains de promoteurs immobiliers… Mais la Ville de Westmount, forte de l’appui populaire, décida de les acheter en 1930 pour y aménager l’actuel parc. Quelques années plus tard, l’ancienne propriété de Charles Bowman, appelée « Forden » et située juste à l’est du parc, connut un tout autre destin. Ses terrains furent en effet développés, même qu’en son centre, formé par l’actuel Forden Crescent, une maison a été construite pour l’ancien Premier Ministre canadien Brian Mulroney.

02 Parc King George (2)

C’est lorsque le sentier s’ouvre sur la vaste pelouse que tu comprends pourquoi les terres où tu te trouves ont été si convoitées par les riches propriétaires de compagnies ferroviaires et maritimes du XIXième siècle, puis par les promoteurs immobiliers du XXième. En effet, l’horizon dégagé sur le fleuve et les quartiers qui t’en séparent séduit, encore aujourd’hui…

02 Parc King George (3)

Fais-toi plaisir en marchant au beau milieu de la pelouse en pente, pour profiter de la vue. Et fais une diagonale vers ta droite, pour atteindre l’extrémité sud-ouest du parc. Rendu au Chemin de la Côte Saint-Antoine, marche vers l’ouest jusqu’au coin de rue et tourne à gauche sur l’avenue Arlington (direction sud).

Te voilà déjà revenu au milieu des belles maisons de briques rouges. Même si ce ne sont pas les plus riches du quartier, on réalise que le secteur est quand même particulièrement aisé lorsqu’on aperçoit, les jours de semaine, de nombreux ouvriers et jardiniers qui travaillent sur les terrains et dans les maisons… Une ambiance qui contraste avec celle d’autres quartiers moins nantis, où les propriétaires font leurs travaux eux-mêmes pendant la fin de semaine… 😉

02 Arlington avenue

Au printemps, les magnolias fleurissent. Et déjà, au bout de la rue, tu aperçois les serres de Westmount.

Marche jusqu’en bas de la côte, où se termine l’avenue Arlington. Puis, traverse la rue Sherbrooke.

3) Les serres, la bibliothèque et le Parc Westmount

Sur ta droite se trouve le Victoria Hall Community Centre, avec sa tourelle centrale en pierre. On y trouve désormais une galerie d’art.

03 Victoria Hall

Et devant toi, une attraction complètement méconnue des Montréalais: le « Conservatoire ». Ou ce qu’on appelle plus familièrement: les serres de Westmount!

03 serres de Westmount (5)

Ces dernières ont malheureusement fermé suite à la chute d’un panneau de verre en septembre 2015. La Ville de Westmount a embauché une firme qui a évalué la structure en mars dernier à l’aide d’un drône, et le rapport final devrait être déposé ces jours-ci. Nous saurons ensuite si les serres sont sécuritaires, ou si elles nécessitent d’autres travaux.

Mais si elles sont réouvertes au moment de ton passage, tu dois absolument y entrer, car elles sont magnifiques! Datant de 1927, elles ont été conçues à l’origine par Lord and Burnham, qui ont aussi conçu celles des jardins botaniques de New York et Washington D.C.

03 serres de Westmount (2)

La structure de la serre tropicale impressionne. Il faut dire qu’elle est faite de bois de cyprès qui date de 300 ans.

03 serres de Westmount (1)

Une abondante flore habite les serres…

03 serres de Westmount (4)

Et l’une d’elles abrite un petit bassin d’eau très reposant.

03 serres de Westmount (3)

Un véritable petit bijou qu’il faudra surveiller lors de sa réouverture… :o)

Passe à côté de la bibliothèque qui se trouve à gauche des serres, et emprunte le sentier qui la longe en entrant dans le parc.

Sur ta droite, tu pourras voir la magnifique entrée de la bibliothèque conçue par Robert Findlay. Achevée en 1899, elle deviendra la première bibliothèque municipale au Québec!

03 Westmount Public Library

Une fois la bibliothèque passée, tu arrives sur le bord d’un étang.

03 Parc de Westmount (1)

Mais rien ne laisse présager ce qui suit… En contournant l’étang par la droite, tu réalises assez vite qu’il se verse dans un autre plan d’eau plus bas…

03 Parc de Westmount (2)

En continuant à suivre le même sentier, qui se faufile entre l’eau et les terrains de tennis, tu découvres avec surprise l’existence d’un deuxième palier!

03 Parc de Westmount (3)

Le sentier permet alors de contourner le plan d’eau et offre un vue sur la presqu’île qui se trouve au centre.

03 Parc de Westmount (5)

On y fait parfois de drôles de rencontres… 😉

03 Parc de Westmount (6)

Sur ta droite se dresse la Westmount Park Church. Les pelouses du parc Landsdowne Sainte-Catherine sont aussi visibles… Mais ce qui ne l’est pas, c’est la patinoire qui se cache en-dessous! Qui penserait en effet qu’une si grande surface de jeu se trouve sous le petit pavillon au toît pointu?

03 patinoire

Sur ta gauche, tu aperçois le chalet du parc qui se trouve de l’autre côté de l’eau, puis tu dépasses un petit pont. Le sentier devient alors clôturé.

03 Parc de Westmount (4)

Après avoir monté quelques marches, un nouvel étang, plus haut, se dévoile. Tu peux le longer. Rendu au bout, cette perspective inattendue s’offre à toi:

03 Parc de Westmount (7)

Le Parc Westmount, tout à fait bucolique, se découvre petit à petit pour qui prend le temps d’en faire le tour. Impossible de le saisir d’un seul regard, contrairement aux parcs qui ont des pelouses plates et rectilignes. Ses racoins réservent des surprises, et c’est pourquoi il mérite sa place dans mon TOP 10 des plus beaux parcs urbains de notre île! Mais pour en saisir la beauté, il faut absolument le visiter lorsque les bassins sont remplis d’eau, ce qui n’était pas le cas lors de ma dernière visite à la mi-mai… Je te conseille donc de t’y rendre entre juin et septembre!

Suis le sentier qui passe entre le terrain de Rugby à droite et les jets d’eau à gauche. En gardant ta droite, il te permet de rejoindre l’avenue Melville, où se trouve l’église orthodoxe serbe. Emprunte alors l’avenue Melbourne qui débute devant toi, direction est.

Les maisons de style Queen Anne se succèdent, avec leur tourelle en coin, leur porche, leur cheminée et leurs fenêtres en orielle (ce qu’on appelle souvent des « bay window »). Les plus vieilles ont été construites dans les années 1880…

03 Melville avenue

Au coin de Metcalfe, tourne à droite (sud).

Sur l’avenue Metcalfe, on retrouve aussi quelques maisons de style georgien colonial.

03 Metcalfe avenue (1)

Symétriques, en forme de cube, on les reconnaît avec leurs briques rouges et leurs fenêtres carrées…

03 Metcalfe avenue (2)

Tourne à gauche (est) au coin de Maisonneuve, et marche deux coins de rue. Tourne encore à gauche (nord) sur Redfern.

Chemin faisant, tu te trouves, mine de rien, au coeur de l’ancien village de la Côte Saint-Antoine, fondé en 1874. C’est ce village qui prit ensuite le nom de Cité de Westmount, en 1895. Et comment s’appelait le maire de l’époque? James Henry Redfern… D’où le nom de l’avenue sur laquelle tu marches présentement! Il ne pourrait y avoir de meilleure façon d’arriver… à l’Hôtel de Ville!

03 avenue Redfern

un édifice de la rue Redfern…

Marche jusqu’au bout de l’avenue Redfern et traverse de l’autre côté de la rue Sherbrooke.

4) L’Hôtel de Ville, le Monument aux Braves de Westmount, et l’église Ascension of Our Lord

Te voilà rendu dans le coeur institutionnel de Westmount! Conçu par Robert Findlay, l’Hôtel de Ville a été inauguré en 1922. Comme plusieurs autres édifices et maisons de la ville, elle présente un style néo-Tudor. Elle est plutôt impressionnante, avec sa tour centrale carrée dotée de quatre tourelles, et les plantes qui grimpent massivement sur ses différentes façades! Si tu trouves qu’elle a des airs de château écossais, ce n’est peut-être pas un hasard. Car son architecte est lui-même né en Écosse où il a vécu jusqu’à l’âge de 26 ans, avant de venir vivre au Canada…

04 Hotel de Ville de Westmount (1)

À l’ouest de l’Hôtel de Ville se trouve le terrain verdoyant du Lawn Bowling Green, qui sert aux joueurs de boulingrin et de croquet. Le pavillon d’un seul étage, au centre du terrain, est entouré d’une véranda couverte sur trois côtés.

04 Lawn Bowling Green Westmount

Il est en fait une reproduction fidèle et récente (1995) du bâtiment original de 1902. Sauf qu’aujourd’hui on trouve, cachée en-dessous… une station électrique souterraine! Oui, oui… Les trois chambres, situées à l’équivalent de trois étages sous le niveau de la rue, sont bourrées de transformateurs et de génératrices servant à transformer et à distribuer l’électricité dans la ville…

Il faut dire que Westmount possède sa propre compagnie de distribution d’électricité: Hydro-Westmount. Cette dernière, qui n’a jamais été nationalisée, achète l’électricité produite par Hydro-Québec, mais est responsable de sa redistribution sur son territoire… Une belle curiosité, non? 😉

De l’autre côté de l’Hôtel de Ville cette fois, côté est, le Monument aux Braves se dresse dans un parc triangulaire appelé « Garden Point ». Créé par le sculpteur George William Hill, qui a également réalisé la fameuse « statue de l’ange » du Parc Jeanne-Mance, il est dédié à la mémoire des Westmountais morts lors des deux guerres mondiales.

Monument aux Braves de Westmount (2)

La qualité de ses détails est surprenante, qu’on pense aux habits du soldat (sa mallette, son sac à dos…) ou à l’ange qui est finement drappé. Ce qui lui a valu une place dans mon Top 20 des plus belles statues de toute l’île de Montréal!

04 Monument aux Braves de Westmount (1)

Reviens du côté sud de la rue Sherbrooke.

Le coeur historique de Westmount ne saurait être complet sans parler de l’église Ascension of Our Lord qui se dresse fièrement sur Sherbrooke depuis 1928. Sans oublier le presbytère qui fut ajouté 24 ans plus tard… L’ensemble est plutôt impressionnant, surtout quand le soleil frappe sur les façades de pierre bosselée!

04 Ascension of our Lord church (3)

La façade nord présente une entrée encadrée de sculptures et de longues fenêtres en ogive.

04 Ascension of our Lord church (1)

Mais c’est l’immense clocher à base carrée qui vole la vedette. Il s’en est fallu de peu pour qu’il se retrouve dans ma liste des plus beaux clochers, avec ses pinacles dentelés…

04 Ascension of our Lord church (2)

Tourne à droite (sud) sur l’avenue Clarke.

Ce parcours te permet d’admirer l’édifice religieux sous un autre angle… Mais ce n’est pas la raison pour laquelle je te fais emprunter l’avenue Clarke. C’est plutôt parce qu’elle t’amène à une autre église, incontournable celle-là: l’église Saint-Léon-de-Westmount!

Marche jusqu’au coin de Maisonneuve.

5) L’église Saint-Léon-de-Westmount

En approchant de l’église, on remarque tout d’abord son drôle de clocher qui se termine en chapeau. Sa surface en pierre bosselée, dans le bas, se transforme en jeu de damiers vers le haut.

05 eglise Saint Leon de Westmount (4)

Cet effet de damier est encore plus fascinant sur la façade avant de l’édifice, notamment au-dessus des portes…

05 eglise Saint Leon de Westmount (3)

Mais c’est en pénétrant dans le bâtiment qu’on réalise pourquoi il s’est mérité une place dans mon Top 20 des plus beaux intérieurs d’église à Montréal. En effet, la voûte peinte par Guido Nincheri est renversante!

03 Eglise Saint-Leon-de-Westmount (1)

Et elle l’est encore plus quand on sait que ce dernier a peint directement sur le plâtre frais…

03 Eglise Saint-Leon-de-Westmount (2)

Les vitraux sont flamboyants…

05 eglise Saint Leon de Westmount (1)

Et que dire des portes finement sculptées!

05 eglise Saint Leon de Westmount (2)

Un petit chef d’oeuvre que tu ne dois pas manquer, si tu as l’occasion d’entrer…

Marche vers l’est sur la rue Maisonneuve, jusqu’au coin de l’avenue Greene.

6) L’avenue Greene et Les 5 Saisons

Au coin de la rue Greene, impossible de ne pas remarquer l’ancien bureau de poste (1913) qui abrite aujourd’hui des commerces et des bureaux… Son dôme de cuivre marque le coin, alors que de chaque côté, des colonnes ioniques supportent des frontons.

06 ancien bureau de poste Westmount

Et juste en face, sur Maisonneuve, se trouve l’épicerie fine Les 5 Saisons. Il n’en existe que deux sur notre île: ici et à Outremont. Et si tu n’y es jamais entré, c’est l’endroit idéal pour faire une pause pendant ton excursion d’aujourd’hui. Car à l’intérieur, on y trouve une foule de produits qu’on ne trouve pas dans les autres épiceries: des limonades artisanales, des biscuits et autres gourmandises cuites sur place, un comptoir qui te prépare des smoothies santé, etc. Les Westmountais ont l’habitude d’y acheter un café ou quelque chose à grignoter et de s’installer ensuite sur la terrasse à l’avant. Alors ne rate pas l’occasion de faire comme eux et de goûter à l’ambiance de ce secteur commercial de Westmount.

06 Les 5 Saisons

Car l’avenue Green, qui croise Maisonneuve et sur laquelle je t’invite à marcher, est l’une des plus importantes rue commerciale de Westmount. Elle prit en fait cette orientation dès les années 1890, grâce à l’achalandage suscité par les tramway qui y passaient…

L'Avenue Greene

L’Avenue Greene

Tourne à gauche (nord) sur l’avenue Greene.

On y trouve quelques façades très colorées…

06 Green avenue (3)

…et la Galerie de Bellefeuille, qui mérite le détour. Ouverte depuis plus de 35 ans, elle expose des oeuvres d’art contemporaines canadiennes et internationales sur plusieurs étages. Une deuxième galerie a aussi ouvert il y a deux ans en face de la première, augmentant du coup la surface d’exposition qui était pourtant déjà grande… Au menu: peintures, gravures, sculptures, photographies et estampes.

06 Green avenue (1)

Marche jusqu’à la rue Sherbrooke, puis traverse-la et tourne à droite (direction est)…

7) La sculpture « Catching Up » et les maisons patrimoniales de Westmount

L’édifice devant lequel tu marches, au 4141 Sherbrooke Ouest, te réserve une surprise. Lors de mon dernier passage, il y avait quelques travaux qui la cachaient, mais si tu es attentif, tu apercevras une sculpture d’un réalisme saisissant, à droite de l’entrée principale.

Catching Up (1)

Il s’agit de la sculpture « Catching Up », du peintre et sculpteur américain John Seward Jonhson. Elle représente un homme, debout, qui lit l’édition (bien réelle) du 4 juillet 1985 du journal The Gazette. Ses détails sont si réalistes qu’elle s’est méritée une place dans mon Top 20 des plus belle statues de l’île!

Catching Up (3)

Proche d’elle, on trouve aussi la sculpture d’Atlas, haute de 6 mètres, qui supporte un globe terrestre. Elle s’inspire de l’original de Lee Oskar Lawrie, installé depuis 1937 sur la Fifth Avenue à New York, en face de la Cathédrale St-Patrick, à l’entrée du Rockfeller Center.

07 Atlas Westmount

Tourne à gauche (nord) sur l’avenue Elm.

Je te propose maintenant une dernière incursion dans un secteur résidentiel westmountais! Mais pas n’importe lequel… Car presque toutes les maisons de l’avenue Elm où tu marches présentement sont considérées comme ayant une valeur patrimoniale exceptionnelle, selon une étude réalisée en 2005 par la Ville de Montréal, alors que Westmount était fusionnée à cette dernière.

07 Elm avenue (1)

Les façades varient d’une maison à l’autre…

07 Elm avenue (2)

Et certaines ont l’air de véritables petits châteaux!

07 Elm avenue (3)

Tourne à droite (est) sur Holton.

Il en est de même pour les maisons de la rue Holton, presque toutes classées…

07 Holton avenue

Tourne encore à droite (sud) sur Wood.

…ainsi que pour celles de l’avenue Wood! Dont celle-ci qui a des airs d’église, avec les longues fenêtres verticales de sa façade visiblement restaurée…

07 Wood avenue

Tourne à gauche (est) sur le Chemin de Casson.

Cette rue vaut le détour, car tu y trouveras, sur ta droite, une enfilade de maisons de style georgien colonial… avec leurs entrées sur le côté!

07 Ch de Casson

Tourne à droite (ouest) sur le Chemin Barat, puis immédiatement à gauche (sud) sur la rue Vignal, pour retourner sur la rue Sherbrooke. Traverse la rue, et tourne ensuite à gauche (est).

8) Le Collège Dawson

En longeant les terrains verdoyants de l’ancienne Maison-mère des soeurs de la Congrégation de Notre-Dame, tu finis par aboutir face à une entrée clôturée offrant un point de vue inattendu sur la spectaculaire chapelle. De type néo-romane, ses colonnes, son fronton, sa rosace, son grand dôme de cuivre et ses petites tours lui donnent une certaine monumentalité.

bibliotheque Dawson (1)

Depuis 1982, le Collège Dawson a acheté l’édifice et a ensuite transformé sa magnifique chapelle en… salle de lecture pour sa bibliothèque! Une transformation suffisamment impressionnante pour figurer dans mon Top 15 des plus belles églises converties à Montréal!

08 College Dawson (1)

C’est depuis les hauteurs de Westmount que le dôme, ses quatre tourelles et la statue qui le coiffent peuvent être saisis d’un seul coup d’oeil. En se promenant d’une rue à l’autre, différents angles se révèlent, aussi spectaculaires les uns que les autres.

08 College Dawson (2)

Tourne à droite (sud) sur l’avenue Atwater et marche jusqu’à la rue Ste-Catherine.

9) L’ancien Forum et le Square Cabot

Pendant quelques instants, je te fais sortir de Westmount pour faire quelques pas à Montréal. Une fois la rue Maisonneuve passée, tu longes, sur ta droite, la Place Alexis Nihon: un centre commercial de plus de 100 commerces qui existe depuis 1967, et qui vient de subir une cure de rajeunissement.

09 Place Alexis Nihon

Mais c’est dans l’édifice de gauche que je t’invite à entrer! En effet, il s’agit de l’ancien Forum de Montréal construit en 1924, où l’équipe professionnelle de hockey des Canadiens de Montréal a gagné 22 de ses 24 Coupes Stanley. Comme l’équipe n’y joue plus depuis 1996, l’ancien temple du hockey est devenu un centre de divertissement comprenant notamment des salles de cinéma, un bar et un bowling.

Tout a été aménagé pour rappeler l’ancien Forum! Au centre du grand atrium, le plancher rappelle la patinoire, avec au centre, l’emblème de notre équipe de hockey nationale. Des drapeaux du Canadien sont même suspendus au plafond…

09 Forum de Montreal (2)

On retrouve un peu partout les anciens bancs du Forum, dont cette estrade occupée par une sculpture représentant un fan de l’équipe…

09 Forum de Montreal (1)

Tu peux aussi monter sur les étages. Au deuxième, tu trouveras une passerelle très bien aménagée où prend place une succession de niches. Celles-ci comprennent des artéfacts liés à l’équipe de hockey et au lieu mythique où elle jouait: photos des joueurs, de la construction du Forum, des artistes qui y ont présenté des spectacles, etc. Bref: la transformation des lieux est une vraie réussite! On sent un réel respect de son histoire, qui saura toucher les fans du Canadien…

09 Forum de Montreal (3)

Ressors dehors, et poursuis ton chemin vers le sud, sur Atwater. Une fois rendu à la rue Ste-Catherine, traverse-la pour atteindre le Square Cabot.

Ce parc centenaire a réouvert en juillet 2015, suite à une année de travaux de réaménagement. Un effort particulier a été fait pour tenir compte de la population de personnes sans-abri qui s’y trouvent régulièrement, avec la restauration de la vespasienne afin d’y exploiter un café en collaboration avec l’Itinéraire, le journal produit par les itinérants.

09 Square Cabot (2)

À côté de la vespasienne, on trouve depuis octobre dernier une microbibliothèque en libre-service, dans laquelle tu peux prendre et laisser des livres gratuitement. Il en existe maintenant partout à Montréal, mais je trouve le design de celle-ci particulièrement intéressant et audacieux… Il s’agit du concept « Les Pigeonniers », réalisé par le Collectif ALLLY (oui, oui: avec 3 « L », contrairement à ce que l’arrondissement a malheureusement écrit sur le côté de la boîte!). C’est ce concept qui a remporté le concours où 41 prototypes ont été soumis à l’arrondissement Ville-Marie! J’imagine donc qu’on en trouvera bientôt un peu partout au centre-ville… :o) D’ici là, tu pourras toujours admirer les réalisations de ce Collectif en visitant le Village au Pied-du-Courant, car il participe à la nouvelle édition de cette plage urbaine qui se tiendra dès juin prochain…

09 Square Cabot (3)

Au centre du Square, on trouve cette statue de Giovanni Caboto, l’explorateur italien qui donne son nom à l’endroit:

09 Square Cabot

À partir d’ici, je t’offre de vivre une expérience bien particulière. Car en faisant quelques pas à l’ouest sur la rue Ste-Catherine, et donc en pénétrant à nouveau dans Westmount, tu découvriras mon pub japonais préféré: l’Imadake!

09 Imadake (2)

En effet, trois ou quatre portes après le coin de rue, se trouve un petit resto de type izakaya, qui me rappelle inévitablement mon séjour à Tokyo chaque fois que j’y vais. J’y retrouve d’ailleurs ces fameux petits bancs de bois, dans lesquels on peut plier et ranger son manteau sans avoir à l’accrocher à une paterre: très brillant, pour gagner de l’espace!

09 Imadake (1)

Les tapas japonais sont délicieux, du tataki de boeuf, au fromage de chèvre frit agrémenté d’une sauce aux framboises. Même si, comme moi, tu ne raffoles pas de la pieuvre ou de la langue de boeuf, des plats plus conventionnels comme les délicieux bols de ramen peuvent combler ton appétit pour un prix très raisonnable! Le bol de ramen avec extra porc et bouillon miso est particulièrement bons… Il ne manque plus qu’une bouteille de saké, pour fêter la fin de ton circuit d’aujourd’hui… :o) Et si l’envie de te balader à Tokyo te prend, tu peux toujours aller lire mon article sur deux de ses quartiers, à défaut de pouvoir t’y rendre en vrai! 😉

**********

Et voilà: c’est ainsi que se termine ton itinéraire-découverte de Westmount! Tu peux revenir à la maison par la station de métro Atwater (ligne verte), dont les entrées se trouvent dans le Square Cabot et la Place Alexis-Nihon.

N’hésite pas à t’abonner à mon blogue, si tu veux être averti lorsque de nouveaux circuits paraîtront… Des heures et des heures de promenades urbaines sont à venir, aux quatre coins de notre île! De quoi occuper tes belles journées d’été… :o)

À bientôt!

Mes Quartiers: le blogue qui va te faire sortir de chez toi et découvrir ta ville!

Mes Quartiers: le blogue qui va te faire sortir de chez toi et découvrir ta ville!

Advertisements

7 avis sur « Westmount »

  1. Superbe randonnée à Westmount aujourd’hui avec ma conjointe. Montréalais pure laine, voire « crasse », cette partie de la ville m’avait échappée en grande partie; je comprends pourquoi, on dirait une autre planète! Merci pour l’initiative, c’est grandement apprécié. Je vais certainement marcher d’autres circuits proposés, malgré le tutoiement agaçant du texte.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s