TOP 15 des plus belles fontaines à Montréal !

Montréal est une île. On peut y admirer l’eau à partir de ses berges, mais aussi en son coeur même. Car à bien y regarder, on y trouve de nombreuses fontaines… Au fil des ans, le blogue Mes Quartiers en a déniché près d’une soixantaine! Dans les parcs, sur les places publiques, en face des mairies d’arrondissement… Des fontaines sculptées, d’autres composées uniquement de jets d’eau… De telle sorte que l’eau jaillit de partout dans notre ville!

Nous te présentons aujourd’hui les 15 plus belles fontaines à Montréal! Seules les fontaines extérieures ont été retenues… Bonne découverte!

Voici ta carte:

1) Fontaine de la Mairie d’arrondissement Saint-Laurent (Saint-Laurent)

La fontaine qui prend place en face de la Mairie de l’arrondissement Saint-Laurent est l’oeuvre d’un architecte-paysagiste du quartier: Raymond Fréjeau.

De facture visiblement contemporaine, elle a été aménagée pour souligner la venue de l’Expo 67 et le 100 ième anniversaire du Canada. Moins spectaculaire que les autres fontaines de ce texte, elle y mérite cependant une place en raison de son originalité.

Parmi toutes les fontaines de mairies d’arrondissement que nous avons vues, c’est notre coup de coeur. Son grand bassin et ses larges filet d’eau prennent des teintes orangées sous les derniers rayons du soleil…

2) Fontaine du Square Sir-George-Étienne-Cartier (Saint-Henri)

Le Square Sir-George-Étienne-Cartier est l’un des plus beaux de Montréal. Entouré de belles maisons aux pierres grises, il rappelle le Square Saint-Louis, sur le Plateau Mont-Royal.

La fontaine qui est au centre y est pour quelque chose. Existant depuis 1912, ses différentes composantes ont en effet été achetées et assemblées à la même fonderie new-yorkaise, la J.L.Mott Iron Works, que la fontaine du Square Saint-Louis.

Elle prend place au centre d’un bassin en béton clôturé.

Sa base rectangulaire est surmontée de deux vasques au contour doré au sommet desquels on trouve deux chérubins. L’un d’eux essaie d’arracher à l’autre la flûte sculptée dans un coquillage qu’il tient dans sa main.

Le long de la fontaine sont également sculptés des motifs floraux et des grues.

*astuce: découvre cette fontaine en suivant mon itinéraire du quartier Saint-Henri.

3) Monument-fontaine en hommage à Jacques-Cartier  – Parc Saint-Henri (Saint-Henri)

Cette magnifique fontaine a été inaugurée en même temps que le parc, en 1893.

À son sommet trône une sculpture en bronze de Jacques Cartier. La sculpture originale de Joseph-Arthur Vincent, qui s’est écroulée deux fois, est maintenant conservée à l’abri dans la station de métro St-Henri juste à côté.

La sculpture-fontaine noire est recouverte de dorures de la tête au pied, de ses inscriptions historiques jusqu’à ses quenouilles, en passant par ses castors…

…et ses têtes d’amérindiens.

*astuce: découvre cette fontaine en suivant mon itinéraire du quartier Saint-Henri.

4) Fontaine du Parc Jarry (Villeray / Parc-Extension)

Le Parc Jarry est l’un des plus beaux de la ville. Son secteur sud-est, près de la station de métro De Castelnau, a été réaménagé en 1990. On y trouve un étang doté d’une fontaine.

Faire le tour du bassin est très agréable…

…et permet de découvrir différents points de vue sur la fontaine…

…comme celui-ci avec les nouvelles résidences du Mile-Ex en arrière-plan.

Le soir, la fontaine s’illumine, et sa couleur orangée donne l’impression qu’un feu jaillit de l’eau. Le moment est alors idéal pour s’assoir tout près et profiter de la douce brise d’été…

*astuce: découvre cette fontaine en suivant mon itinéraire du quartier Villeray.

5) Fontaine du Parc Outremont (Outremont)

Dans la partie sud du Parc Outremont, on trouve le bassin McDougall entouré d’un sentier balisé par des pierres. Peu profond, l’eau effleure presque le sentier, donnant à l’ensemble une impression de délicatesse indescriptible…

Alors que le parc et son bassin existent depuis 1903, la fontaine actuelle n’a été installée qu’à la fin des années 50. Complètement restaurée il y a quelques années, elle comporte une base carrée sur laquelle deux enfants tiennent une branche fleurie. Coulée à la fonderie d’art du Val d’Osne de Paris à la fin du XIXième siècle, elle est l’oeuvre de Mathurin Moreau. Selon l’arrondissement d’Outremont, elle a été acquise en 1927 par son ancien maire Joseph Beaubien qui l’installa tout d’abord chez lui, avant qu’elle ne fut déménagée.

Malgré qu’elle soit petite, elle donne beaucoup de charme au bassin, d’où émerge une impression de volupté…

*astuce: découvre cette fontaine en suivant mon itinéraire du quartier Outremont.

6) Fontaine de la Place des Festivals (Quartier des Spectacles)

La Place des Festivals, dans le Quartier des Spectacles, est occupée l’hiver par des installations artistiques et lumineuses très remarquées, et l’été par des Festivals très courus. Mais lorsqu’il n’y a pas de festival, c’est sa fontaine qui attire tout le monde…

Inaugurée en 2012, elle est composée de 235 jets d’eau, qui varient en intensité et sont alimentés par 4 km de tuyaux souterrains et une quinzaine de pompes. Les 150 jets rétroéclairés en rouge et les 85 en blanc semblent danser dans la nuit. Leur alternance, contrôlée par un logiciel informatique, crée une chorégraphie spectaculaire!

Et que dire des 9 principaux jets, au centre, qui sont capables de monter jusqu’à 10 mètres!

Les enfants prennent plaisir à s’y mouiller, sous l’oeil amusé des parents…

Il n’y a pas à dire: le véritable spectacle, sur la Place des Festivals, c’est la fontaine!

*astuce: découvre cette fontaine en suivant mon itinéraire du Quartier des Spectacles.

7) Sculpture-fontaine « La Joute » de Riopelle – Place Jean-Paul-Riopelle (Vieux-Montréal)

L’unique sculpture-fontaine du peintre et sculpteur Jean-Paul Riopelle a été initialement installée près du Stade en vue des Jeux Olympiques d’été de 1976. En 2004, elle fut déménagée dans le Quartier International, à côté du Palais des Congrès, dont les panneaux vitrés de couleur resplendissent au soleil en arrière-plan.

Pour certains, ce déménagement était nécessaire pour rapprocher l’oeuvre des touristes et la rendre plus accessible aux Montréalais. Pour d’autres, c’était enlever une oeuvre majeure aux résidents d’Hochelaga-Maisonneuve pour la placer au milieu des condos de luxe, en face de la multimilliardaire Caisse de Dépôt et Placement du Québec. Le déplacement ne se fit donc pas sans débat. Mais quoi qu’il en soit, on en profita pour restaurer la sculpture-fontaine et lui ajouter un cercle de feu, de telle sorte qu’elle est aujourd’hui plus belle que jamais et conforme à la vision initiale de l’artiste.

Dans un bassin circulaire prennent place une trentaine de figures animales et mythiques en bronze. Au centre, la Tour de la Vie propulse un jet parapluie.

En soirée, à la demie de chaque heure, les douze canivaux de la place publique et du boisé tout autour projettent lumière et brume.

Le spectacle atteint sa pleine intensité quelques minutes plus tard lorsque le cercle de feu s’active au centre de la fontaine.

8) Monument-fontaine à Maisonneuve – Place D’Armes (Vieux-Montréal)

Le magnifique monument-fontaine qui prend place au centre de la Place D’Armes commémore la fondation de Montréal par Paul De Chomedey, sieur de Maisonneuve, le 17 mai 1642.

L’oeuvre de Louis-Philippe Hébert a été inaugurée en 1895.

Au sommet, Maisonneuve regarde les tours de la Basilique Notre-Dame.

Quatre autres personnages en bronze ornent les quatre coins de la colonne centrale. Parmi eux, on trouve Jeanne Mance, également fondatrice de Montréal, appelée autrefois Ville-Marie, et fondatrice du premier hôpital de la ville. On la voit d’ailleurs, visage serein et calme, panser les plaies d’un enfant.

On trouve aussi Raphaël-Lambert Closse, le lieutenant du gouverneur, représenté en embuscade, prêt à frapper.

Enfin, on peut apercevoir Charles Lemoyne, responsable de la sécurité de Ville-Marie, ainsi qu’un soldat iroquois.

Ce dernier est particulièrement bien sculpté, les muscles de ses jambes, la position de ses mains, et ses différentes armes.

Quatre bas-relief sculptés ornent aussi le monument-fontaine. Ils racontent la signature de l’acte de fondation de la ville, la mort de Dollard des Ormeaux, la première messe de Ville-Marie réunissant les fondateurs de la ville et les Jésuites, et Maisonneuve qui fait face au chef des Iroquois et à leur armée sur la Place D’armes (voir photo ci-bas).

Enfin, les différentes faces du monument sont occupés, en bas, par quatre masques représentant Bacchus qui crache l’eau dans le bassin, à défaut de cracher du vin… 😉 Le sculpteur les aurait placés là, dit-on, dans le but de dédramatiser l’ensemble de l’oeuvre, plutôt guerrière.

Le monument-fontaine est très réussi, de même que la Place d’Armes qui attire de nombreux touristes tout au long de l’année…

9) Fontaine de la Place Vauquelin (Vieux-Montréal)

La Place Vauquelin vient à peine d’être réaménagée, que les Montréalais prennent déjà plaisir à retrouver son bassin-fontaine.

Ce dernier est désormais animé de jets d’eau beaucoup plus nombreux et sophistiqués.

Il jouit d’une situation idéale, juste à côté de l’Hôtel de Ville.

En 1858, la fontaine que l’on trouvait ici était plutôt celle de Neptune, le dieu de la mer. Mais depuis 1930, la Place et sa fontaine sont dédiées à un capitaine de navire français du XVIII ième siècle, Jean Vauquelin, dont on trouve la sculpture au nord de la fontaine.

10) Sculpture-fontaine de Melvin Charney – Place Émilie-Gamelin (Quartier Latin)

Intitulée « Gratte-ciel, cascades d’eau / rues, ruisseau… une construction », l’oeuvre de Charney comprend trois tours en acier inoxydable de 15 à 17 mètres de haut d’où coule l’eau. Cette dernière tombe dans des bassins puis descend la pente gazonnée dans quatre caniveaux en béton entrecoupés de murets en granit noir.

L’ensemble représente des éléments du paysage urbain montréalais, comme les grattes-ciel (les trois tours) et l’eau qui coule du Mont-Royal, sous terre, pour se jeter dans le Fleuve Saint-Laurent.

Inaugurée en 1992 dans le cadre du 350ième anniversaire de Montréal, la fontaine fait tellement partie intégrante de la Place Émilie-Gamelin qu’on ne la voit même plus. Jusqu’à ce qu’on se butte à ses caniveaux pendant un spectacle au milieu de la foule… 😉

*astuce: découvre cette fontaine en suivant mon itinéraire du Quartier Latin.

11) Fontaine du Square Saint-Louis (Plateau Mont-Royal)

La fontaine est composée de deux vasques montés sur des colonnes décorées de feuilles d’acanthe. L’ensemble repose sur un socle disposé au centre d’un bassin peint, au milieu d’un joli square très connu des Montréalais. Tout autour du square, on peut découvrir de nombreuses maisons victoriennes aux corniches de toutes les couleurs.

Les divers éléments de la fontaine, qui datent de 1849, ont été produits par la fonderie new-yorkaise J.L.Moth Iron Works. Leur installation dans le square a cependant eu lieu beaucoup plus tard. De nombreuses photos, aussi récentes que 1910, montrent en effet de quoi avait l’air le square à cette époque, dont celle-ci:

source: Musée McCord

Le bassin qui s’y trouvait, succédant à l’ancien Réservoir Jean-Baptiste, était alors beaucoup plus large, bordant presque les rues au nord et au sud. Et les quelques jets d’eau qui en émergeaient n’avaient rien à voir avec la fontaine actuelle…

12) Fontaine du Parc Lahaie (Mile-End)

La fontaine décorative, conçue par Soucy Aquatik, a été ajoutée au Parc Lahaie en 2014 dans le cadre du réaménagement de ce dernier.

Une quinzaine de jets d’eau l’animent…

…dont certains plaisent visiblement aux oiseaux de passage 😉

Assis près de la fontaine, on peut admirer un des plus beaux clochers de la ville, celui de l’Église Saint-Enfant-Jésus-du-Mile-End, qui date de 1858. La fontaine permet de mettre en scène l’exhubérante façade dont les éléments baroques sont dignes d’une église latino-américaine typique.

Du haut des quelques marches de l’église, la fontaine se révèle entre les colonnes…

13) Fontaine du Parc La Fontaine (Plateau Mont-Royal)

Inaugurée en 1929, la fontaine prend place dans le bassin nord du Parc La Fontaine, un des plus beaux de Montréal. Ses puissants jets d’eau ne manquent pas d’impressionner les promeneurs, et le soir, elle s’illumine de plusieurs couleurs.

Elle a été installée là sous l’initiative de Léon Trépanier, ancien journaliste et élu municipal du quartier à l’époque. On ne connaît pas son concepteur, mais on sait qu’elle était commanditée par Westinghouse…

14) Fontaine du Parc J.Arthur Champagne (Angus)

Complètement méconnu des Montréalais, le Parc J.Arthur-Champagne a été aménagé en même temps que le premier développement résidentiel du quartier Angus.

Nommé en l’honneur du défunt curé de la Paroisse Saint-François-Solano, on y trouve une fontaine plutôt remarquable pour un petit parc de quartier.

Des allées pavées mènent à ce secret bien gardé que semblent beaucoup apprécier les résidents du quartier. Il suffit de passer quelques minutes assis devant la fontaine pour y voir passer nombre d’entre-eux, qui baladent leur chien, se rencontrent pour jaser, ou profitent des tables de pique-nique tout autour.

Une structure de type pergolas entoure la fontaine qui s’illumine le soir.

15) Sculpture-fontaine « La Fermière » d’Alfred Laliberté – Place Gennevilliers-Laliberté (Maisonneuve)

Hochelaga-Maisonneuve a peut-être perdu La Joute de Riopelle en 2004, au profit du Quartier International, mais elle possède encore une sculpture-fontaine majeure: la Fermière, d’Alfred Laliberté.

Inaugurée en 1915, elle est située au centre de la Place Gennevilliers-Laliberté, en face de l’ancien Marché Maisonneuve. Difficile de croire que des années ’50 jusqu’au début des années 2000, des autos stationnaient autour d’elle!

Aujourd’hui, le Marché a été déplacé dans un nouvel édifice à l’est de la fontaine, et l’ancien édifice de style Beaux-Arts a été restauré.

La sculpture en bronze qui domine la fontaine représente Louise Mauger, une maraîchère du XVII ième siècle, la première fermière de Ville-Marie (1648). Son mari avait en effet reçu du Sieur de Maisonneuve la première terre concédée de la ville. Au moment de son inauguration, ce monument constituait le premier, à Montréal, à mettre en vedette une femme du quotidien, et non un personnage historique.

La fermière, âgée mais énergique, porte un chapeau de paille et un panier de légumes. Autour d’elle, disposés en triangle, trois garçons apportent au Marché un veau, un saumon…

…et un dindon qu’ils tentent de maîtriser.

Aux pieds de la fermière, des grenouilles et des tortues projettent l’eau vers le bas et les côtés alors que dans le bassin, d’autres tortues la projettent vers le haut. Ces jets qui partent dans tous les sens rendent la sculpture-fontaine spectaculaire, notamment quand les rayons du soleil passent à travers l’eau qui éclabousse de partout. Pendant des années, les Montréalais ont manqué ce spectacle, car en 1959, la fontaine avait été vidée de son eau et remplie de terre, pour faire pousser des fleurs tout autour! On avait même érigé deux haies d’arbustes qui cachaient une partie de l’oeuvre… Mais en 1995, l’ensemble fut habilement restauré.

Dans l’ancienne Cité de Maisonneuve, à une époque où l’industrialisation et la vie ouvrière étaient florissantes, il est intéressant de constater que Laliberté a plutôt fait le choix de mettre en vedette la vie paysanne et agricole. Il marqua ainsi son attachement aux traditions et à la campagne, par opposition à la modernité et à l’urbanisation.

*astuce: découvre cette fontaine en suivant mon itinéraire du quartier Maisonneuve.

*****

Voilà 15 des plus splendides fontaines de Montréal! Situées un peu partout en ville, elles nous permettent de reprendre contact avec l’eau. Chacune d’elle nous rappelle ainsi à sa façon que notre ville est une île, même lorsque nous sommes loin des berges. Et plus on est attentif, plus on réalise combien elles sont nombreuses. En voici la preuve! Les reconnaîtras-tu? (dépose ton curseur sur les photos pour voir apparaître le nom).

Tu as aimé cet article? Partage-le avec tes amis! Et n’oublie pas de t’abonner à mon blogue pour être averti lorsque le prochain article sortira!

En attendant, tu peux découvrir mes autres TOP… Clique, pour découvrir le meilleur de Montréal! 🙂

Advertisements

7 avis sur « TOP 15 des plus belles fontaines à Montréal ! »

    • Je suis habitué de dire « Carré St-Louis », mais malheureusement, j’ai appris récemment que contrairement à la croyance populaire, c’est « Carré » qui est un anglicisme, et « Square » qui est français! Eh oui… « Square » est un mot dérivé de l’ancien français « Esquare » et désigne un petit jardin public. Rien de plus français comme mot. Les Anglais l’utilisent quant à eux pour désigner une place publique entourée d’édifices, sans qu’il n’y ait nécessairement de verdure (comme dans « Times Square »). En utilisant le mot « Carré », c’est comme si on avait récupéré le mot « Square » ANGLAIS pour le traduire en français, mais on fait fausse route. Le mot « Square » était déjà français bien avant! 🙂
      Résultat: allez voir sur la pancarte de la Ville de Montréal sur la rue St-Denis, et vous verrez qu’ils ont dû mettre « Square St-Louis », car « Carré » a été déclaré comme un anglicisme par l’Office Québécois de la Langue Française!

      Vous pouvez voir la pancarte ici sur Google street view: https://www.google.ca/maps/@45.517759,-73.5694105,3a,15y,171.78h,94.47t/data=!3m7!1e1!3m5!1s4NLrutGtjNXWB4RFI7m2Ig!2e0!5s20160801T000000!7i13312!8i6656?hl=en
      Vous trouverez l’explication détaillée ici: http://www.agentsolo.com/ca/fr/blog/tapage/carre-est-un-anglicisme
      Merci pour votre commentaire, car plusieurs personnes doivent avoir pensé la même chose en lisant mon article, alors ça m’a permis d’expliquer ce point… 🙂

      J’aime

  1. J’adore « ma » fontaine, celui du Parc St-Henri (j’habite à coté depuis presque 20 ans). Mes enfants aussi l’adorent. Il faut dire que je l’aime plus que celui de Sir-Georges-Étienne-Cartier; la clôture autour de celui-ci provoque une certaine distance avec l’oeuvre, tandis que celui du Parc St-Henri est accessible. Ceci a provoqué une petite controverse à St-Henri au printemps, quands les voisins ont appris des plans de l’arrondissement d’y mettre une clôture, pour le 375e. Jusqu’à maintenant, il n’y a toujours pas de clôture, mais je ne suis pas certain si le plan a été annulé ou non. Merci encore pour la belle visite!

    Aimé par 1 personne

    • Je n’étais pas au courant de cette controverse. Je viens de lire des articles sur le sujet, dont celui-ci où on dit que les élus ont proposé une alternative qui semblait plaire à la fois aux pro et aux anti-clôture: http://journalmetro.com/local/sud-ouest/actualites/1145152/la-cloture-de-la-discorde/
      Mais je ne sais pas si la proposition a finalement été retenue ou non…
      Quoi qu’il en soit, c’est vrai que la clôture autour de l’autre fontaine (Sir-George-Étienne-Cartier) crée une distance. Je ne connais aucune autre fontaine à Montréal, dans la cinquantaine que j’ai photographiées à tout le moins, qui a une clôture autour… Et je n’ai jamais entendu dire qu’un enfant s’était noyé dans l’une d’elle! 😉

      Aimé par 1 personne

      • Je n’avais pas lu cette article! C’est mon fils de 10 ans qui avait proposé la « solution »; il a aussi démontré comment c’était facile passer par dessus de la clôture proposée (il y avait un modèle taille réelle)!

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s