TOP 15 des meilleures microbrasseries à Montréal !

(mise à jour: mai 2018)

Depuis une douzaine d’années, les microbrasseries se sont multipliées à Montréal. On en retrouve maintenant dans la plupart des quartiers centraux de la ville… Une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs a progressivement remplacé les vieilles tavernes lugubres par des lieux bien vivants où on prend plaisir à goûter les différentes déclinaisons du houblon. On peut aujourd’hui déguster leurs créations aussi bien sur le Plateau Mont-Royal que dans Hochelaga, Ahuntsic ou Verdun…

Plusieurs bars et restaurants qui ne vendaient autrefois que des produits d’ailleurs se sont aussi mis de la partie, produisant maintenant (ou faisant produire) au moins une bière maison qui porte leur nom. De telle sorte que le marché de la bière artisanale évolue très vite à Montréal…

Le blogue Mes Quartiers a essayé une trentaine de microbrassries à Montréal et te présente aujourd’hui ses 15 préférées. Elles brassent toutes au moins 6 ou 7 bières maison, que ce soit dans des cuves situées sur place ou ailleurs. Un texte fraîchement remanié en avril 2018 pour tenir compte de l’évolution du marché… Bonne découverte!

Voici ta carte:

1) Le Broue Pub Brouhaha: bière, smoke meat et poutine sur Fleury! (Ahuntsic et Vieux-Rosemont, Montréal)

Le Brouhaha a ouvert sa première succursale en 2008 sur De Lorimier, dans Rosemont.

01-broue-pub-brouhaha-2

Mais on aime particulièrement celle située dans Ahuntsic, coin Papineau et Fleury. Les chaises de bois emplissent deux espaces sans prétention: la verrière, dont les fenêtres s’ouvrent l’été pour profiter du vent, et un espace plus intime autour du bar.

01-broue-pub-brouhaha-4

Pendant la belle saison, la terrasse est étonnamment agréable: la végétation qui nous sépare de l’avenue Papineau fait qu’on ne se rend même plus compte du passage des autos.

01-broue-pub-brouhaha-1

On y trouve aussi de bons petits plats, comme une assiette de smoke meat fumé sur place, et des poutines souvent citées dans les palmarès des meilleures en ville.

01-broue-pub-brouhaha-5

*astuce: profite de ton passage au Brouhaha de la rue Fleury pour découvrir les attraits méconnus d’Ahuntsic! Suis mon itinéraire

2) L’EtOH: de l’action sur la rue Jarry! (Villeray, Montréal)

Ouverte en 2013, la microbrasserie EtOH a contribué au renouvellement récent de la rue Jarry, dans ce secteur de Villeray. Elle est rapidement devenue un point de rencontre incontournable pour la jeunesse dynamique du coin. Portant le nom de l’abréviation chimique de l’éthanol, que l’on retrouve dans la bière, elle offre des tables extérieures munies de jardinières. L’hiver, ses grandes vitrines permettent d’observer les passants des rues St-Denis et Jarry tout en dégustant les bières maison servies à la température idéale. Et comme les galopins ne sont vraiment pas chers, on en profite pour explorer la longue carte des bières sans se ruiner…

Ce n’est pas un secret pour personne: depuis quelques années, les microbrasseries multiplient les IPA à leur menu. Ceux qui n’aiment pas les bières amères pourront donc se réfugier à l’EtOH, où on développe pendant ce temps des brunes et des noires bonnes à se rouler par terre… La Dunkel, une brune allemande, est solide et sucrée, tout en étant aussi rafraîchissante qu’une blanche. L’Impérial Stout est une des meilleures à Montréal: brumeuse, épaisse sur la langue, comme un nuage en bouche. La Scotch Ale est encore plus épaisse et fait le tour de la langue: liquoreuse, elle présente une finale carrément mielleuse. C’est du bonbon. Quant à l’Avanaa, une brune qui a des airs de stout, le cacao explose dans la bouche à chaque gorgée! C’est tout dire…

Dans les couleurs plus pâles, la Gose surprend par sa réaction en deux temps: d’abord aérienne et légère, elle se dépose quelques secondes plus tard sur la langue et on sent alors le grain pâteux. Étonnant! Et que dire de la XL4, aux groseilles et petits fruits, acidulée, qui ressemble presque aux bières surettes très en vogue ces jours-ci…

Ajoutons qu’en plus de sa carte de bières, l’EtOH propose d’excellents petits plats abordables, qu’on pense au ciabatta au smoke meat ou à celui à l’effiloché de porcelet… Un bon rapport qualité-prix! Et fait inusité: n’oublie pas d’aller voir les toilettes de l’établissement! Oui, oui… Car avec leurs murs couverts de bandes-dessinées, de pages de romans, de mots-croisés et de sudoku, elles se sont méritées une place dans les plus belles toilettes montréalaises du blogue C’est toi ma Ville… !

*astuce: profite de ton passage à l’EtOH pour passer une journée complète dans Villeray! Suis mon itinéraire pour découvrir le Parc Jarry, la colorée rue De Castelneau, l’église Saint-Vincent-Ferrier et les plus belles ruelles vertes du quartier…

3) La Brasserie Harricana: pour repousser les frontières dans le Mile-Ex! (Mile-Ex/Parc-Extension, Montréal)

Pour profiter pleinement de la variété des produits offerts au Harricana, il faut être ouvert d’esprit. C’est probablement l’adresse où les amateurs de bière repousseront le plus leurs limites. Les galopins deviennent rapidement inévitables, si on veut goûter un peu à tout. Et alors, dans un décor à la fois chic et chaleureux, on se lance dans les saveurs les plus variées: bière de blé fumé, bière « sour », vin d’orge, stout au rhum chic choc… Les ingrédients surprennent par ailleurs autant que les saveurs, que ce soit le houblon cultivé dans Rosemont ou le miel produit à l’Université de Montréal! Plus local que ça, c’est impossible… 😉

La terrasse extérieure, qui prend la forme de gradins, rend l’expérience encore plus folle. D’autant plus qu’elle permet de goûter à l’ambiance post-industrielle de ce secteur à la limite du Mile-Ex et de Parc-Extension… On est certain d’aimer certaines bières, on est moins sûr pour d’autres. Mais à chaque galopin, c’est une nouvelle expérience qui s’ouvre à nous. Et on y retourne chaque fois pour repousser nos limites un peu plus… Oseras-tu toi aussi?

4) Le Birra: la microbrasserie de la Petite-Italie! (Petite-Italie/Petite-Patrie, Montréal)

Nous avons un coup de coeur pour ce bar à bières maison qui se présente avec un nom italien (oui: « birra » signifie « bière », dans la langue de Michelangelo!). Bien que brassant un peu moins de bières que certains de ses concurrents, le Birra a un petit quelque chose qui fait qu’on aime y retourner. En plus d’offrir de bons produits artisanaux, on y trouve facilement une table. Et que dire de l’impressionnante terrasse sur rue, massive, d’où l’on peut jeter un oeil sur la porte d’entrée de la Petite-Italie? Tellement agréable!

L’endroit est fréquenté, mais quand même aéré. À privilégier pour ceux et celles qui ont le goût de lever le coude… sans accrocher celui du voisin!

*astuce: profite de ton passage au Birra pour découvrir le Parc Luc-Durand, la Place Shamrock, et les splendeurs des églises Notre-Dame-de-la-Défense et Saint-Édouard! Suis mon itinéraire de la Petite-Patrie

5) À la Fût: la meilleure kriek au monde vient des barriques de St-Tite! (La Petite-Patrie, Montréal)

Elle vient à peine d’ouvrir en mars dernier, qu’elle se classe déjà parmi les meilleures à Montréal! La microbrasserie de St-Tite, une coopérative de travailleurs qui existe depuis 2007, a maintenant pignon sur rue dans Rosemont – La Petite-Patrie, où elle offre une vingtaine de bières en fût vieillies dans ses 300 barriques de la Mauricie… Une si grande variété, que l’on y trouve toutes les bières possibles: blanches, brown ale, IPA, porter, sour, nomme-les toutes! 😉 Et on parle de bières solides, matures, tellement abouties qu’on ne voit franchement pas comment le produit pourrait être amélioré…

Alors que dans certaines microbrasseries que nous ne nommerons pas dans ce top, les bières goûtent l’eau, ici, toutes les bières sont savoureuses. La British à l’érable est sucrée et agréable. La Mékinoise (blanche) est citronée et rafraîchissante, sans être trop pétillante… Mais notre coeur penche immanquablement pour la Rouge de Mékinak: probablement la seule kriek québécoise en fut que l’on peut présentement trouver à Montréal! Les amateurs de bières surettes seront les mieux préparés pour aborder cette kriek, qui justifie à elle seule le détour vers ce coin pourtant mal-aimé de la ville, coin Rosemont et Papineau. Nous ne sommes pas surpris d’apprendre, après y avoir goûté, qu’elle a gagné des prix de toutes sortes, dont celui de la meilleure kriek au monde, au World Beer Awards en 2014 et 2015!

Avec son atmosphère western, ses chapeaux de cowboy, sa clientèle hétéroclite mais sympathique, son ambiance sans fla fla et son incroyable variété de produits bien rodés, on ne peut dire qu’une chose: la microbrasserie de St-Tite a définitivement bien réussi sa rentrée montréalaise!

6) Mabrasserie: une coopérative de travailleurs! (Vieux-Rosemont, Montréal)

Mabrasserie est la première coopérative de solidarité brassicole à Montréal… Ouverte depuis 2015, elle brasse ses propres bières, tout en louant ses cuves pour permettre à quelques autres microbrasseries de brasser leurs recettes maison. C’est d’ailleurs ici que le Broue Pub Brouhaha et La Succursale, qui font partie du présent Top, produisent leurs bières.

Les tables à l’extérieur sont agréables. L’endroit est particulièrement apprécié des familles, qui peuvent amener leurs enfants. Et comme Mabrasserie est située dans un secteur industriel, les clients s’attroupent dehors sans avoir peur de déranger les voisins…

À l’intérieur, on trouve une boutique. On peut aussi apercevoir les nombreuses cuves et suivre des cours offerts par l’Institut Brassicole du Québec, qui permettent aux amateurs et aux employés du secteur brassicole d’accroître leurs connaissances sur la bière…

7) La Succursale: là où commence la Promenade Masson! (Vieux-Rosemont, Montréal)

La rue Masson a beaucoup changé ces dernières années, tout particulièrement entre les rues Iberville et St-Michel. Elle est maintenant plus animée que jamais, avec ses boutiques de toutes sortes, ses petits bars, ses restos et ses cafés. Et une des bonnes façons de commencer ou de terminer sa promenade sur l’artère commerciale est sans doute d’aller prendre un verre à La Succursale, au coin de la 10ième avenue, près de St-Michel!

« La petite brasserie du Vieux-Rosemont » brasse des bières solides et matures comme la Bunnweizen, une blanche allemande citronnée et rafraîchissante, et la Barley Wine, une brune anglaise sucrée avec une touche d’amertume en finale.

La Bunnweizen et la Barley Wine

Elle propose aussi plusieurs cidres et se distingue tout particulièrement de ses concurrents en offrant une carte étendue de panachés! Parmi les microbrasseries de ce Top, c’est en effet celle qui en offre le plus… Les cocktails classiques sont revisités en leur ajoutant une touche houblonnées, qu’on pense à la sangria à la bière, au mojito de la Petite-Côte ou au Mai Tai IPA. Il suffit d’ajouter du bourbon, de l’aperol, du cognac ou du cointreau aux bières maison pour obtenir un résultat très agréable à boire sur la terrasse!

*astuce: profite de ton passage à La Succursale pour découvrir le Vieux-Rosemont et le Quartier Beaubien!

8) L’Espace Public: ça brasse, dans Hochelaga! (Hochelaga, Montréal)

Ces dernières années, l’ancienne Promenade Ontario n’a pas que changé de nom pour devenir les Promenades Hochelaga-Maisonneuve: elle s’est aussi parée d’une vingtaine de terrasses qui font la joie de la jeunesse vive du quartier. Et la microbrasserie L’Espace Public a été un des premiers commerces à relancer le secteur au début des années 2010. Elle constitue aujourd’hui, avec le Trèfle, le Madame Smith et le Blind Pig, une petite masse critique qui fait qu’on a le goût de faire un détour pour aller sortir dans Hochelaga un samedi soir!

L’Espace Public renouvelle constamment ses produits, mais ces derniers temps, elle s’est fait particulièrement connaître en-dehors du quartier avec sa ligne de bières sûres. Plusieurs reconnaissent maintenant leurs cannettes colorées dans les frigos du dépanneur: bière de balcon, bière de coin d’rue, bière de ruelle, bière de gazebo, bière de driveway… Les déclinaisons urbaines se succèdent au rythme des nouvelles saveurs inventées, que l’on t’invite à découvrir lors de ta prochaine excursion dans Hochelaga!

*astuce: le plus haut clocher de Montréal, la Place Valois, et une des plus longues promenades piétonnes de la ville se trouvent à quelques pas de l’Espace Public. Profites-en pour les découvrir ICI!

9) Le Dieu du Ciel: à deux pas de l’église! (Mile-End, Montréal)

Je t’ai déjà vanté dans un autre article l’exubérance du clocher de l’église Saint-Enfant-Jésus, une splendeur rappelant les églises baroques latino-américaines… Eh bien à deux coins de rue de cette église du Mile-End, on trouve Dieu. Mais pas n’importe lequel: le Dieu du Ciel! 😉

06-dieu-du-ciel-2

Le sang du christ a ici une toute autre apparence que le vin, et ce serait un péché de s’en passer! Les cuves de la microbrasserie sont même visibles du trottoir, sur la rue Laurier… Alors comment résister à l’envie d’entrer?

06-dieu-du-ciel-1

10) Le Pub Pit Caribou: la Gaspésie dans ton verre! (Plateau Mont-Royal, Montréal)

Depuis 2007, la brasserie Pit Caribou brasse ses bières à l’Anse-à-Beaufils, en Gaspésie. Après avoir ouvert un premier pub juste à côté, à Percé, la microbrasserie en a ouvert un deuxième en 2016 sur le Plateau Mont-Royal, rue Rachel.

07-pit-caribou-3

Ses banquettes en demi-lunes, ses chaises berçantes, ses longs bancs de bois, et ses tabourets offrent différentes ambiances selon l’endroit où on s’assoit dans le bar, ce qui rend l’expérience d’autant plus variée et intéressante d’une fois à l’autre. Et c’est l’endroit idéal où aller prendre une bière avant ou après avoir mangé une poutine à la Banquise, située juste en face! Un beau combo, non?

Les bières du Pit Caribou gagnent régulièrement des prix dans les concours canadiens et américains, et sont distribuées dans 600 points de vente au Québec!

11) La Station Ho.st: le nouveau visage de la rue Ontario, dans Centre-Sud! (Le Village, Montréal)

La rue Ontario, entre Amherst et Papineau, a connu l’arrivée de plusieurs nouveaux commerces ces dernières années: des boulangeries, des petits cafés, deux fruiteries, le Macbar et Fromage, l’Usine Grecque, le Grenade… Tous ont participé au rajeunissement de ce secteur qui en avait bien besoin. La Station Ho.st aussi, ouverte depuis 2013! Sa terrasse est particulièrement appréciée des jeunes du quartier et autres étudiants, qui y trouvent avec bonheur les produits de la microbrasserie Hopfenstark à laquelle le bar appartient. Ce que plusieurs dans le coin appellent « le petit bar de bois », en raison de son décor, sert de vitrine urbaine réussie pour les brasseurs de l’Assomption…

Lors de notre dernier passage, il était difficile d’échapper aux bières fumées tellement il y en avait. Même la Pop Gose the World, sensée être une sour, était davantage fumée que surette et acidulée. Certaines bières étaient particulièrement solides, comme la Baltic Porter de l’ancrier 2018, une douce brune, et la Kamarad Friedrich 2017, une stout impériale russe à 11% d’alcool. Mais notre coup de coeur a été pour la Blanche de l’Ermitage! Les microbrasseries qui ont pignon sur rue à Montréal offrent souvent des blanches légères qui pétillent en bouche. Celle de la Station Ho.st se démarque agréablement: plus douce, texturée, on la trouve presque liquoreuse pour une blanche 😉 Ce qui ne l’empêche pas d’être rafraîchissante pour autant… Génial! 🙂

12) Le Cheval Blanc: là où tout a commencé! (Le Village, Montréal)

La Taverne du Cheval Blanc est une véritable institution à Montréal. Les étudiants de l’UQAM et du Cégep du Vieux-Montréal des 30 dernières années la connaissent tous, ou presque 😉 C’est qu’elle fut la première au Québec à obtenir, en avril 1987, un permis de production de bière artisanale! C’est donc là que la prolifération des microbrasseries québécoises a commencé…

12-le-cheval-blanc

Depuis que ses cuves de la rue St-Patrick ont été rachetées par les Brasseurs RJ en 1998, elle brasse ses bières de façon indépendante dans sa taverne de la rue Ontario, pour consommation sur place seulement. Les produits qu’on y trouve n’ont donc aucun rapport avec la bière blanche du Cheval Blanc disponible en épicerie…

13) Le Saint-Bock: pour goûter à l’effervescence étudiante! (Quartier Latin, Montréal)

Difficile de ne pas trouver son compte au Saint-Bock, qui compte une vingtaine de bières maison! En plus, il en offre autant qui proviennent d’autres microbrasseries québécoises, ce qui en fait un arrêt obligé pour toute personne qui voudrait s’initier aux bières artisanales de la province!

On s’arrache donc les tables tellement l’affluence est grande. Et pourtant, ce n’est pas la place qui manque, surtout quand la terrasse est ouverte… Il faut dire que le Saint-Bock profite de l’effervescence étudiante du Quartier Latin, avec l’Université et la Bibliothèque Nationale toutes proches. Sans oublier les personnes qui sortent des salles de cinéma et de spectacles de la rue Saint-Denis. Ambiance assurée!

*astuce: découvre le Quartier Latin en suivant mon itinéraire et profites-en pour faire un arrêt au Saint-Bock!

14) Le Bistro-Brasserie Les Soeurs Grises: prendre un p’tit coup comme les Soeurs! (Vieux-Montréal, Montréal)

Le bistro prend place là où se trouvait autrefois la Congrégation religieuse des Soeurs Grises de Marguerite D’Youville. Plusieurs éléments de la Congrégation ont d’ailleurs été récupérés et intégrés au décor, comme les chaises, les têtes de lit et la structure de la balançoire… Après une balade dans le Vieux-Montréal, prendre un verre ici est donc de mise!

Le Bistro des Soeurs Grises offre une palette de dégustation de leurs neuf bières brassées sur place. Lors de notre dernier passage, nous avons eu un coup de coeur pour la Sour Berrie, une bière surette presque rouge, et la Ténébreuse, une bière brune comme il ne s’en brasse malheureusement plus beaucoup à Montréal (il faut les chercher, les brunes!). Et comble de chance: le bistro offre un menu bouffe assez étendu pour qu’on puisse aussi se rassasier après notre visite du quartier!

15) Le Benelux: un « beergarten » sur Wellington! (Verdun et Plateau Mont-Royal, Montréal)

Ce n’est maintenant plus un secret pour personne: on peut enfin boire sur Wellington! Depuis que l’arrondissement de Verdun a commencé à délivrer des permis d’alcool, mettant fin à la plus longue prohibition sur l’île de Montréal, quelques adresses sont apparues sur le radar. Et le Benelux en fait partie… Après s’être fait connaître sur la rue Sherbrooke, dans Milton-Parc, l’ouverture de la deuxième succursale a été l’occasion de créer le premier « beergarten » à Montréal!

15-benelux-2

Qu’est-ce qu’un « beergarten »? D’origine allemande, comme son nom l’indique, il s’agit d’un espace de type jardin, où on boit de la bière. Et pour ressembler à la formule originale, il faut normalement boire sa bière les deux pieds dans la « garnote ». Ce qui est effectivement le cas ici, à Verdun! Car les tables et les banquettes s’organisent, dehors, sur un lit de petites roches, autour des arbres… De quoi oublier complètement ce qui se trouvait autrefois ici: une ancienne succursale de la Banque de Montréal! 😉

15-benelux-1

On peut aussi explorer leur longue carte de bières maison à l’intérieur, dans le confort et la chaleur, pendant l’hiver!

15-benelux-3

**********

Voilà: c’était les 15 meilleures microbrasseries à Montréal! Et ce qui est étonnant, c’est que la plupart d’entre-elles n’existaient même pas il y a une douzaine d’années… Ce qui montre combien le visage brassicole de Montréal change rapidement!

Le blogue Mes Quartiers te propose d’autres palmarès pour te permettre de découvrir Montréal comme jamais…

Et n’oublie pas de t’abonner au blogue pour être averti(e) lorsque de nouveaux articles paraîtront! 😉

page facebook Mes Quartiers

La page Facebook de Mes Quartiers, tenue conjointement avec le blogue C’est toi ma Ville: deux façons de découvrir encore plus Montréal!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s