TOP 20 des plus belles places publiques à Montréal!

Les places publiques se multiplient ces dernières années, dans les différents quartiers de Montréal. De la Petite-Patrie à Pointe-aux-Trembles, en passant par Outremont, Saint-Henri et Hochelaga, de nouveaux lieux de rencontre apparaissent, où on aime se reposer, manger, prendre un bain de foule… En plus, ces places, indissociables de la vie urbaine, possèdent presque toutes au moins une oeuvre d’art marquante: une sculpture, un monument, une fontaine, une murale distinctive… Ce qui les rend encore plus intéressantes!

Au fil des ans, j’en ai visité et photographié 44, d’un bout à l’autre de l’île. Je te présente aujourd’hui mes préférées. Certaines sont historiques, d’autres contemporaines. Voici le Top 20 des plus belles places publiques à Montréal!

Bienvenue dans Mes Quartiers!

Voici ta carte:

map Top 20 places publiques Montreal

Les places publiques sont présentées en ordre géographique et non par mérite.

1) Place du Carrefour Henri-Bourassa / Pie-IX (Montréal-Nord)

C’est au coin des boulevards Henri-Bourassa et Pie-IX que se trouve la première place publique que nous abordons aujourd’hui. Un coin complètement transformé depuis que le  viaduc qui enjambait la voie d’accès au pont Pie-IX a été démoli et qu’une place publique a été créée.

01 place du carrefour Henri-Bourassa Pie IX (1)

un projet signé Lemay architecture et design

Cette dernière sert en fait d’immense rond-point utilisé par un millier de bus de la STM chaque jour, notamment le bus 139 Pie-IX dont c’est le terminus. 100 000 autres véhiculent passent aussi devant quotidiennement sur les deux boulevards, notamment pour se rendre ou revenir de Laval. Et c’est le balai incessant de ces nombreux véhicules que l’oeuvre d’art installée sur la place publique évoque.

01 place du carrefour Henri-Bourassa Pie IX (2)

Comme la loi l’oblige, 1% du coût du chantier a été consacré à une oeuvre d’art. C’est La Vélocité des lieux (2015), de Jasmin Bilodeau, Sébastien Giguère et Nicolas Laverdure qui a été choisie. La grande roue de 19 mètres (5 étages) de haut, avec ses neuf tonnes d’aluminium et d’acier, ne laisse personne indifférent, ce qui est normalement bon signe pour une oeuvre contemporaine 😉

01 place du carrefour Henri-Bourassa Pie IX (3)

Immobile, elle est composée de cinq bus courbés dont on peut voir les bancs, les phares, les lumières de freinage, et plusieurs autres détails… L’oeuvre ajoute un brin d’humour dans les déplacements routiniers des automobilistes et utilisateurs du transport en commun, en semant dans leur tête un peu d’imaginaire au moment où ils ne pensent qu’à l’efficacité de leurs déplacements. C’est aussi elle qui permet à cette place publique de Montréal-Nord de se faire suffisamment remarquer pour faire partie des 20 plus belles de la ville…

01 place du carrefour Henri-Bourassa Pie IX (4)

2) Place Iona-Monahan (Cité de la mode)

Petit tour dans Ahuntsic-Cartierville cette fois, plus précisément dans la Cité de la mode. Car c’est au milieu des anciennes manufactures que se trouve la place Iona-Monahan, nommée en l’honneur d’une ancienne journaliste dans le domaine de la mode, qui a fait connaître les créations montréalaises partout dans le monde en organisant des défilés.

02 Place Iona-Monahan (1)

La longue table et les deux longs bancs publics blancs et épurés évoquent la longue piste sur laquelle défilent les mannequins.

02 Place Iona-Monahan (2)

Au bout de la table, un mur d’eau s’active une fois par jour, pendant l’heure du lunch des travailleurs qui mangent ici.

02 Place Iona-Monahan (3)

un projet signé Projet Paysage

Sur l’usine d’impression de tissus adjacente, une grande murale représentant Iona Monahan a été peinte par un artiste du quartier: Jacques Lebleu. L’oeuvre, à laquelle a aussi collaboré Annie Hamel, s’intitule Iona and the Catwalk.

02 Place Iona-Monahan (4)

Par sa parfaite intégration à l’histoire du quartier et au thème de la mode montréalaise, cette place publique, qui apporte aussi un peu de verdure au secteur, mérite amplement sa place dans notre Top 20.

02 Place Iona-Monahan (5)

3) Place Shamrock (La Petite-Patrie)

Si tu n’es pas allé au marché Jean-Talon depuis quelques années, tu seras surpris. Du côté ouest, adjacente au marché, une place publique a en effet été aménagée.

03 Place Shamrock (1)

Celle-ci s’étire le long de l’avenue Shamrock et fait le pont entre le marché et le boulevard Saint-Laurent. Elle porte le nom de l’équipe de crosse irlandaise dont le Club se trouvait autrefois ici.

03 Place Shamrock (2)

Un mobilier distinctif rouge éclatant a été installé, de même que des guirlandes de lumières au-dessus de l’avenue.

03 Place Shamrock (3)

De longues tables pouvant accueillir 110 personnes serpentent la place et font le bonheur des résidents du coin et des habitués du marché qui viennent y manger leurs trouvailles achetées juste à côté.

03 Place Shamrock (4)

D’ailleurs, fait assez unique: une station de préparation des aliments a été aménagée! Autant d’attraits qui font de la place Shamrock une place unique, à l’image de la Petite-Italie…

03 Place Shamrock (5)

4) Place Alice-Girard (Outremont)

Petit tour maintenant dans Outremont, en face du campus MIL de l’Université de Montréal. Ce secteur est encore en plein développement, mais les résidents du quartier et les étudiants se l’approprient de plus en plus. Et la place Alice-Girard, située en face du complexe des sciences, y est pour quelque chose!

04 place Alice-Girard (1)

Au centre, on trouve un large bassin brumisateur en granit qui s’active périodiquement. Loin d’être coupé du reste de la place, son faible dénivelé invite plutôt les passants à marcher dessus. On voit d’ailleurs régulièrement des cyclistes et des planchistes y faire un tour, attiré par l’espace et les jets de brume.

04 place Alice-Girard (2)

La place est dédiée à la première doyenne de l’Université de Montréal, également fondatrice de la faculté des sciences infirmières. Elle décrit une diagonale, reprise par le pavé et l’orientation du mobilier, qui rappelle l’ancienne cour de triage du Canadien Pacifique qui se trouvait autrefois ici. On peut d’ailleurs voir des rails au sol…

04 place Alice-Girard (3)

Ces derniers transportent l’eau de pluie vers des ilots de verdure plantés d’arbres, qui offriront un peu d’ombre dans quelques années.

04 place Alice-Girard (4)

un projet signé NIPpaysage architectes paysagistes et EXP architecture de paysage et ingénierie

À l’extrémité ouest de la place a été érigée une oeuvre de 21 mètres de haut, de l’artiste Patrick Bernatchez. Une des deux faces reproduit une partie réelle de la surface de la lune, alors que l’autre (la face cachée) a pour but de servir de mur d’escalade. Le nom de l’oeuvre: 29,53, soit la durée entre deux nouvelles lunes (29,53 jours).

04 place Alice-Girard (5)

Avec son oeuvre d’art, sa fontaine et son ancrage dans l’histoire du site, la place Alice-Girard est définitivement appelée à jouer un rôle central dans le développement de ce nouveau secteur d’Outremont!

5) Place du 6-Décembre-1989 (Côte-des-Neiges)

À Côte-des-Neiges, une place publique offre elle aussi un rappel historique, déchirant et bouleversant cette fois: celui d’une terrible tuerie. La place du 6-Décembre-1989 commémore en effet le meurtre misogyne de 14 jeunes étudiantes en génie qui a eu lieu à l’École Polytechnique de Montréal.

07 Place du 6 Decembre 1989 (1)

Intitulée Nef pour quatorze reines, une oeuvre de Rose-Marie Goulet et Marie-Claude Robert (1999) se déploie sur la place. Elle se présente comme une série de 14 stèles à l’image de la première lettre du nom de chaque victime, disposées de part et d’autre d’un sentier.

07 Place du 6 Decembre 1989 (2)

Vis-à-vis chaque stèle, les autres lettres de chaque nom défilent sur des bandes de granit noir qui, par leur forme en arc, symbolisent l’onde de choc créé par l’événement de la tuerie. Que dire de plus: il était impossible de dresser une liste des 20 places publiques les plus marquantes de la ville sans aborder celle-ci, la plus grave et la plus touchante…

07 Place du 6 Decembre 1989 (3)

6) Place du Marché (Saint-Henri)

La place du Marché, dans Saint-Henri, est très animée: c’est l’endroit idéal pour s’asseoir et observer la faune urbaine.

06 place du Marche Atwater (1)

Le regard est immédiatement attiré vers le ciel, où sont suspendues les fameuses lampes jaunes, emblème des lieux…

06 place du Marche Atwater (2)

Mais il faut aussi regarder au sol. En effet, de longues bandes en acier inoxydable relient huit objets disposés ici et là sur la terrasse en cèdre…

06 place du Marche Atwater (3)

Ces objets rappellent différentes activités que l’on a retrouvées historiquement dans le quartier, comme l’industrie du bois d’oeuvre, ou le jazz montréalais qui a pris naissance dans la Petite-Bourgogne au début au XXième siècle. Une installation artistique du sculpteur polonais Jacek Jarnuszkiewicz, intitulée Les Allusifs (2002).

06 place du Marche Atwater (4)

Au fil des ans, la place du Marché est devenue un lieu de passage incontournable, fréquenté et joyeux, permettant de relier le canal de Lachine au marché Atwater.

06 place du Marche Atwater (5)

7) Place des Festivals (Quartier des Spectacles)

Inaugurée en 2009, la place des Festivals est un lieu de rencontre bien connu des Montréalais et des touristes. L’été, elle est animée par des festivals très courus, comme les FrancoFolies ou le Festival de Jazz. Alors que l’hiver, des installations artistiques et lumineuses réchauffent les lieux, sans oublier les activités qui ont lieu pendant la Nuit Blanche.

07 place des Festivals (1)

Diverses configurations du mobilier urbain ont été essayées d’une année à l’autre…

07 place des Festivals (3)

…sur cette place publique qui jouxte le Musée d’Art Contemporain de Montréal.

07 place des Festivals (4)

Mais ce qui la caractérise le plus est sans aucun doute ses 235 jets d’eau, alimentés par 4 km de tuyaux souterrains et une quinzaine de pompes!

07 place des Festivals (5)

Inaugurée en 2012, la plus grande fontaine animée au Canada est devenue un des emblèmes de la ville. Ses 150 jets rétroéclairés en rouge et ses 85 en blanc semblent danser dans la nuit… Leur alternance, contrôlée par un logiciel informatique, crée une chorégraphie spectaculaire et hypnotisante!

07 place des Festivals (6)

Et que dire de ses jets centraux, capables de monter jusqu’à 10 mètres de haut! Les enfants prennent plaisir à s’y mouiller, sous l’oeil amusé des parents…

07 place des Festivals (7)

La place des Festivals est définitivement l’élément central et fédérateur du Quartier des Spectacles!

8) Place Jean-Paul-Riopelle (Vieux-Montréal)

Au sud de la place publique, une sculpture en bronze représente le peintre et sculpteur Jean-Paul Riopelle, grandeur nature. Elle a été réalisée par Roseline Granet (2003), qui a bien connu l’artiste montréalais qui a passé la moitié de sa vie en France. Riopelle y apparait à sa mi-quarantaine, c’est-à-dire au moment où il a réalisé sa seule sculpture-fontaine: La Joute (1970).

08 place Jean-Paul-Riopelle (1)

Cette dernière est installée au nord de la place, avec comme toile de fond les panneaux vitrés multicolores du Palais des Congrès qui resplendissent au soleil. Dans un bassin circulaire, une trentaine de figures animales et mythiques en bronze se dressent autour de la Tour de la Vie, qui propulse un jet parapluie.

08 place Jean-Paul-Riopelle (2)

Les soirs d’été, à la demie de chaque heure, les douze caniveaux de la place publique et du boisé tout autour projettent lumière et brume…

08 place Jean-Paul-Riopelle (3)

Le spectacle atteint sa pleine intensité quelques minutes plus tard lorsque le cercle de feu s’active au centre de la fontaine, sous l’oeil attentif d’un gardien de sécurité.

08 place Jean-Paul-Riopelle (4)

La Joute met ainsi en scène, de façon spectaculaire, les quatre éléments que sont l’eau, la terre, l’air et le feu… Couplée à la sculpture de bronze, elle permet à cette place publique de rendre un vibrant hommage à un de nos grands peintres!

08 place Jean-Paul-Riopelle (5)

9) Place d’Armes (Vieux-Montréal)

La place d’Armes est une place publique incontournable à Montréal, un lieu de passage obligé pour quiconque visite la vieille ville… Au centre se dresse un magnifique monument-fontaine. L’oeuvre de Louis-Philippe Hébert, inaugurée en 1895, commémore la fondation de Montréal par Paul De Chomedey, sieur de Maisonneuve, le 17 mai 1642.

09 place d'Armes Vieux-Montreal (1)

Ce dernier trône d’ailleurs au sommet de la fontaine.

09 place d'Armes Vieux-Montreal (2)

Quatre autres personnages en bronze ornent la colonne centrale, notamment Jeanne Mance, également fondatrice de Montréal (Ville-Marie à l’époque) et du premier hôpital de la ville. On la voit d’ailleurs, visage serein et calme, panser les plaies d’un enfant.

09 place d'Armes Vieux-Montreal (4)

On trouve aussi Raphaël-Lambert Closse, le lieutenant du gouverneur, représenté en embuscade, prêt à frapper…

09 place d'Armes Vieux-Montreal (5)

Ainsi qu’un soldat iroquois particulièrement bien sculpté, accroupi et aux aguets.

09 place d'Armes Vieux-Montreal (3)

Tout le tour de la place publique se dressent de beaux édifices historiques. Derrière le monument, le siège social de la Banque de Montréal (1847) prend les allures d’un petit temple gréco-romain.

09 place d'Armes Vieux-Montreal (6)

En face, la Basilique Notre-Dame élève ses imposants clochers néogothiques à 67 mètres du sol. Par le point de vue dégagé qu’elle offre sur l’édifice religieux, la place d’Armes renforce son caractère absolument unique!

09 place d'Armes Vieux-Montreal (7)

10) Place des Commencements (Vieux-Montréal)

La place des Commencements, inaugurée en 2018, est encore en travaux au moment d’écrire ces lignes. Une terrasse en bois est en train de prendre forme, de même qu’une tour d’observation. Mais on peut déjà profiter de la plaine gazonnée.

10 Place des Commencements (1)

Cette dernière couvre le bout d’un quai du Vieux-Port qui, progressivement, s’abaisse pour se rapprocher du fleuve Saint-Laurent. Un endroit idéal pour profiter du soleil…

10 Place des Commencements (2)

…tout en observant les multiples cubes de béton iconiques d’Habitat 67.

10 Place des Commencements (3)

Au-dessus de la plaine s’élève jusqu’à 16 mètres de haut une oeuvre de Yann Pocreau – Leurs Effigies- installée à l’automne 2021.

10 Place des Commencements (4)

Les trois élégantes lignes d’acier rendent hommage à la contribution de Jeanne-Mance, Marguerite Bourgeoys et Marguerite d’Youville à la fondation de la ville, en dressant dans le ciel le contour de leurs têtes et de leurs coiffes respectives.

10 Place des Commencements (5)

Avec cette oeuvre d’art, la place des Commencements réussit à se tailler une place dans notre Top, même si son aménagement n’est pas terminé!

11) Place Jacques-Cartier (Vieux-Montréal)

L’ancienne place du Marché Neuf (1808), où les marchands disposaient autrefois leurs étals de fruits et de légumes, est devenue aujourd’hui une des deux principales places touristiques du Vieux-Montréal, avec la place d’Armes vue précédemment. Elle prend la forme d’une pente qui part de l’Hôtel de Ville et de la colonne de Nelson (1809)…

11 place Jacques-Cartier (1)

…pour se terminer au Vieux-Port.

11 place Jacques-Cartier (2)

On y trouve de nombreux kiosques de peintres et caricaturistes. Une foule encercle régulièrement les amuseurs publics qui jonglent avec le feu ou font des tours de magie. De part et d’autre de la place publique, des restaurants et autres commerces étendent leurs terrasses, notamment le Jardin Nelson qui loge dans la maison Cartier (1812), un des derniers exemples des petites auberges qui existaient à l’époque.

11 place Jacques-Cartier (3)

La maison Cartier est celle avec la terrasse bleue

Dans le haut de la côte, la maison Jacob-Wurtele (1804) a elle aussi déjà servi d’auberge et possède des caractéristiques architecturales semblables, entièrement restaurées: façade en pierre de taille, fenêtres à carreaux, lucarnes, et toit à deux versants.

11 place Jacques-Cartier (4)

Avec ses atouts historiques indéniables et sa position stratégique entre l’Hôtel de Ville et le Vieux-Port, la place Jacques-Cartier est un lieu incontournable de Montréal!

12) Place Vauquelin (Vieux-Montréal)

La place Vauquelin se trouve tout près, en haut de la place Jacques-Cartier. On y voit d’ailleurs également la colonne de Nelson.

12 place Vauquelin (1)

Entièrement refaite il y a quelques années, sa fontaine est désormais animée de jets d’eau beaucoup plus nombreux et sophistiqués.

12 place Vauquelin (2)

Les touristes affluent pour s’y faire photographier. Il faut dire qu’elle jouit d’un emplacement privilégié, à côté de l’Hôtel de Ville. On se croirait presque sur une place européenne…

12 place Vauquelin (3)

En 1858 se trouvait ici la fontaine de Neptune, le dieu de la mer. Mais depuis 1930, la place est plutôt dédiée à un capitaine de navire français du XVIII ième siècle, Jean Vauquelin, dont la sculpture se dresse à côté de la fontaine. Il semble d’ailleurs défier Nelson qui, perché sur sa colonne juste en face, représente ironiquement l’empire britannique qui a vaincu les Canadiens français.

12 place Vauquelin (4)

13) Place Sun-Yat-Sen (Quartier chinois)

Inaugurée en 1988, la petite place Sun-Yat-Sen se trouve en plein coeur du quartier chinois de Montréal, sur la vibrante rue de la Gauchetière, piétonne et toujours achalandée. Son élément le plus marquant est la présence d’un large pavillon de style impérial dont le toit est couvert de tuiles oranges.

13 place Sun-Yat-Sen Montreal (1)

La place publique a été aménagée en l’honneur du père idéologique de la Chine moderne, dont le buste se trouve près du pavillon.

13 place Sun-Yat-Sen Montreal (2)

Dans le fond, en haut de la petite scène, se trouvent des murales sur ardoise grise représentant des paysages chinois.

13 place Sun-Yat-Sen Montreal (3)

Avec ses tables et ses tabourets en pierre, la place attire les gens qui aiment y manger, jouer ou discuter, souvent en cantonnais. Il est agréable de voir que même si la plupart des Chinois n’habitent plus le quartier, la place Sun-Yat-Sen est demeurée un lieu de référence pour la communauté.

13 place Sun-Yat-Sen Montreal (4)

14) Place Hydro-Québec (Quartier Latin)

La place Hydro-Québec se situe entre la Maison du Développement Durable et le Théâtre du Nouveau Monde. Elle est parsemée de bancs publics étoilés et couverte d’un grillage qui laisse passer l’eau de pluie. C’est l’endroit tout indiqué pour se reposer un peu, en retrait de l’agitation de la rue Sainte-Catherine, où elle débouche…

14 place Hydro-Québec Montreal (1)

Une très longue table jaune a d’ailleurs été installée ces dernières années, avec des chaises, pour que tu puisses y manger.

14 place Hydro-Québec Montreal (2)

De fausses tasses, bouteilles et autres objets décorent la table!

14 place Hydro-Québec Montreal (3)

un projet signé ADHOC architectes + Maude Lescarbeau / Camille Blais (designers graphiques), LE MADRIER et uMake

L’ensemble est suffisamment original pour que la place Hydro-Québec se taille une place dans ce Top…

15) Place Guilbault (Plateau Mont-Royal)

En 2018, la petite rue Guilbault a été piétonnisée et transformée en place publique. Située sur Saint-Laurent, juste au sud de l’avenue des Pins, elle rend hommage à Joseph-Édouard Guilbault, fondateur du premier jardin botanique et zoologique de Montréal.

15 place Guilbault (1)

C’est pourquoi on y trouve des sculptures d’hippopotames roses…

15 place Guilbault (2)

sculptures conçues par ARKAD Productions

Ces dernières s’harmonisent d’ailleurs très bien avec les personnages de la murale de Buff Monster qui se trouve derrière et qui s’intitule The Seven Deadly Sins.

15 place Guilbault (3)

Du mobilier urbain a aussi été installé pour créer des ilots de verdure et compléter une place publique certes petite, mais colorée et originale!

15 place Guilbault (4)

un concept initial de la firme Lemay

16) Place Émilie-Gamelin (Quartier Latin)

Au coin Berri et Sainte-Catherine se trouvaient autrefois un lugubre stationnement et la sortie de la station de métro Berri-de-Montigny. Depuis 1992, l’édicule de la station Berri-UQAM permet d’accéder à la place Émilie-Gamelin,  nommée ainsi en l’honneur de la fondatrice des soeurs de la Providence de Montréal, qui consacra sa vie à des organisations venant en aide aux pauvres, aux chômeurs, aux prostituées, aux femmes âgées et infirmes…

16 place Émilie-Gamelin (1)

La place présente un certain dénivelé. Dans la partie haute, au nord, trois tours en acier inoxydable de 15 à 17 mètres déversent de l’eau…

16 place Émilie-Gamelin (2)

…qui dévale la pente dans quatre caniveaux en béton entrecoupés de murets en granit noir. La sculpture-fontaine de Malvin Charney fait tellement partie intégrante de la place Émilie-Gamelin qu’on ne la remarque même plus.

16 place Émilie-Gamelin (3)

En bas de la pente se trouvent les Jardins Gamelin où, chaque été, on peut prendre un verre.

16 place Émilie-Gamelin (4)

Et aussi de petits jardins et potagers, où l’on pratique l’agriculture urbaine.

16 place Émilie-Gamelin (5)

La place Émilie-Gamelin est devenue un lieu de spectacle et d’animation tout au long de l’année, en plus d’avoir été adoptée par de nombreux manifestants comme lieu de départ de leurs diverses marches revendicatrices. On y remarque aussi une mixité d’étudiants, sans-abris, vendeurs de drogue, travailleurs et résidents du quartier qui en fait un lieu d’une urbanité assumée.

17) Place des Tisserandes (Hochelaga)

La place des Tisserandes, resplendissante au soleil, rend hommage aux filles et aux femmes qui travaillaient autrefois dans l’industrie du coton de l’ancienne ville d’Hochelaga. Depuis 2017, elle met en valeur l’église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge-d’Hochelaga, de style romano-byzantin, conçue par Dalbé Viau et Louis-Alphonse Venne, deux architectes qui ont ensuite travaillé sur l’Oratoire Saint-Joseph. La place permet aussi d’admirer de près le plus haut clocher encore en fonction à Montréal, avec ses 80 mètres!

17 place des Tisserandes (1)

Un panneau explique d’ailleurs l’architecture extérieure et la décoration intérieure de l’église.

17 place des Tisserandes (2)

Au centre de la place, la rosace de la façade, créée par Guido Nincheri, a été reproduite sur le pavé, là où se trouvait encore une rue secondaire il y a quelques années. Tout un changement!

17 place des Tisserandes (3)

De multiples tables et bancs permettent de manger et de se reposer, notamment autour d’un jet d’eau que l’on peut activer.

17 place des Tisserandes (4)

Des panneaux présentent aussi les toiles de Marc-Aurèle Fortin, qui mettent en scène le quartier Hochelaga à travers les époques!

17 place des Tisserandes (5)

concept d’aménagement de Janique Alexandre, architecte paysagiste au service de la Ville

Autant d’atouts qui font de la place des Tisserandes, un des points de mire de l’ancien quartier ouvrier…

18) Place Simon-Valois (Hochelaga)

Plus ancienne que la place des Tisserandes, la place Simon-Valois a joué un rôle important dans la relance d’Hochelaga au tournant du siècle. Inaugurée en 2007, elle remplace la voie ferrée qui croisait ici la rue Ontario. La diagonale décrite par le chemin de fer est encore bien visible de part et d’autre de la place.

18 place Simon-Valois (1)

Nommée en l’honneur de l’homme d’affaires qui était autrefois propriétaire de ce terrain au XIXième siècle, la place Simon-Valois est aujourd’hui un lieu de rencontre incontournable dans le quartier.

18 place Simon-Valois (2)

Ici se côtoient, de jour comme de nuit, toutes les classes sociales, dans un joyeux mélange des genres: les jeunes et les anciens du quartier, les chômeurs et les triporteurs, les marginaux qui viennent exposer leurs toiles et les retraités qui profitent de la terrasse du bistro français adjacent…

18 place Simon-Valois (3)

Les soirs de tempête de neige, la place publique a même un petit quelque chose de féérique. Espérons qu’elle conservera son charme, elle qui sera bientôt refaite à neuf.

18 place Simon-Valois (4)

19) Place Gennevilliers-Laliberté (Maisonneuve)

La place Gennevilliers-Laliberté est une des plus vastes à Montréal. De nombreux bancs publics sont disposés de part et d’autre sous des rangées d’arbres. Au sol, on trouve un grand « M », celui de Maisonneuve, sur lequel la plupart des gens marchent sans s’en rendre compte.

19 place Gennevilliers-Laliberte (1)

Les résidents du quartier appellent simplement ce lieu, la place du marché Maisonneuve. Il faut dire que l’ancien édifice du marché (1914), de style beaux-arts, en met plein la vue. Dessiné par Marius Dufresne, son dôme central, sa toiture en pavillon et ses quatre tours d’angles sont de style Second Empire. Ses tuiles violettes resplendissent au soleil! En 1995, les boucherie, poissonnerie, boulangerie et fruiterie ont été déplacées dans un bâtiment plus moderne qui se trouve juste à côté.

19 place Gennevilliers-Laliberte (2)

Au centre de la place trône aussi une des plus belles fontaines à Montréal: la Fermière, d’Alfred Laliberté (1915). La sculpture en bronze qui domine l’ensemble représente Louise Mauger, une maraîchère du XVII ième siècle, la première fermière de Ville-Marie (1648). Son mari avait en effet reçu du Sieur de Maisonneuve la première terre concédée de la ville. Au moment de son inauguration, ce monument constituait le premier, à Montréal, à mettre en vedette une femme du quotidien, et non un personnage historique!

19 place Gennevilliers-Laliberte (3)

La fermière, âgée mais énergique, porte un chapeau de paille et un panier de légumes. Autour d’elle, disposés en triangle, trois garçons apportent au marché un veau, un saumon…

19 place Gennevilliers-Laliberte (4)

…et un dindon qu’ils tentent de maîtriser.

19 place Gennevilliers-Laliberte (5)

Aux pieds de la fermière, des grenouilles et des tortues projettent l’eau dans tous les sens. Ces jets rendent la sculpture-fontaine spectaculaire, notamment quand les rayons du soleil passent à travers l’eau qui éclabousse de partout.

19 place Gennevilliers-Laliberte (6)

L’étendue de la place Gennevilliers-Laliberté, son dégagement, ses allées d’arbres alignées sur les côtés, son ancien marché de style Beaux-Arts et son impressionnante sculpture-fontaine lui confèrent décidément des airs de place européenne!

19 place Gennevilliers-Laliberte (7)

20) Place du Village-de-la-Pointe-aux-Trembles (Pointe-aux-Trembles)

La place du Village de la Pointe-aux-Trembles, qui s’étale à quelques mètres du fleuve, a été inaugurée en 2014. Les samedis d’été, un marché s’y installe pour fournir le quartier en produits frais. Et tout au long de l’année, divers événements culturels ou spectacles se produisent.

20 place du Village de la Pointe-aux-Trembles (1)

Des jets d’eau animent aussi la place.

20 place du Village de la Pointe-aux-Trembles

Des bancs publics et des bacs à fleurs parsèment les lieux, entourés de quelques belles maisons typiques du quartier.

20 place du Village de la Pointe-aux-Trembles (2)

Une oeuvre d’art d’Éric Cardinal occupe l’entrée, près de la rue Notre-Dame, pour rappeler aux passants les différents éléments architecturaux et historiques du Vieux-Pointe-aux-Trembles.

20 place du Village de la Pointe-aux-Trembles (3)

Avec le parc du Fort-de-Pointe-aux-Trembles et le parc du Vieux-Moulin qui se trouvent à quelques pas, cette place publique contribue à faire de ce secteur de l’est de la ville un lieu d’attraction inattendu!

**********

Voilà! J’espère que tu as aimé ce tour d’horizon des plus belles places publiques à Montréal… Quand on réalise que la moitié d’entre-elles ont été inaugurées au cours des 15 dernières années seulement, ça donne une idée de la vitesse où elles se multiplient d’un bout à l’autre de la ville!

Tu as aimé cet article? Partage-le sur facebook! Et n’hésite pas à t’abonner à mon blogue pour être averti.e lorsque j’en publierai de nouveaux…

En attendant, je t’invite à lire mes 22 autres Tops, sur les plus belles ruelles vertes, églises contemporaines et sculptures. Sans oublier les édifices les plus audacieux ou les plus beaux parcs à découvrir l’hiver! Le blogue Mes Quartiers te propose aussi 25 circuits illustrés avec des dizaines de photos pour te faire découvrir les différents quartiers de Montréal en passant par les plus grands attraits de chacun… Autant de belles lectures à faire pour occuper ton hiver et préparer tes sorties l’été prochain!

Bonne découverte, et à bientôt! 🙂

page facebook Mes Quartiers

La page Facebook de Mes Quartiers, tenue conjointement avec le blogue C’est toi ma Ville: deux façons de découvrir encore plus Montréal!

7 avis sur « TOP 20 des plus belles places publiques à Montréal! »

  1. Bonjour, petite précision la place Alice-Girard se situe au sein du site Outremont et non du campus MIL. Le campus universitaire représente une des fonctions du nouveau quartier parmi d’autres, il y aussi du logement et donc des parcs et places publics réalisés par la ville de Montréal. Merci.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s