La Petite Bourgogne

Autrefois secteur industriel prospère, lieu d’habitation des ouvriers noirs anglophones de la ville, et foyer du jazz montréalais, la Petite Bourgogne a subi un dur coup avec la fermeture du Canal Lachine en 1970. 20 000 emplois furent perdus, et les années qui suivirent forgèrent dans l’esprit des Montréalais l’impression que ce quartier était en quelque sorte devenu notre Bronx à nous. Beaucoup de maisons étaient placardées, des délinquants rodaient dans les usines abandonnées, des gangs de rue menaient leurs activités illicites… Quand j’étais jeune, je lisais dans les journaux que les livreurs de pizza et les chauffeurs de taxi évitaient de s’y aventurer à la tombée de la nuit. Même les policiers refusaient d’y patrouiller seuls…

Mais dans les années 80, les projets de développement immobilier commencèrent à se multiplier, débordant dans St-Henri à l’ouest, puis récemment dans Griffintown à l’est. Ces trois quartiers, qui forment ce que leurs commerçants appellent le Quartier du Canal, sont aujourd’hui en pleine effervescence! Les petits cafés, restos et bars sympathiques se multiplient sur la rue Notre-Dame… Le Marché Atwater, restauré, grouille maintenant autant que son grand frère, le Marché Jean-Talon. Le Canal Lachine, ré-ouvert à la navigation de plaisance en 2002, attire maintenant une foule de promeneurs qui y déambulent avec leur appareil photo à la main, émerveillés par les ponts qui se succèdent… Et vers l’intérieur des terres, de magnifiques parcs et certaines rues de jolies maisons colorées n’ont rien à envier au Plateau Mont-Royal!

Dans le fond, il s’est passé à Montréal la même chose que dans plein d’autres grandes villes du monde: les anciens quartiers industriels et portuaires désaffectés se sont transformés en quartiers d’habitations modernes, vivants et animés. Alors si tu ne connais pas encore ce coin de Montréal, tu seras surpris de constater combien la vie y grouille! Une vie dont tu ne soupçonnais même pas l’existence…

C’est pourquoi je te propose aujourd’hui de découvrir la Petite Bourgogne! Bien que nous déborderons légèrement sur St-Henri, je te ferai découvrir ce dernier et Griffintown dans de futurs itinéraires. Mais pour l’instant, voici ta première carte à imprimer, pour partir à l’aventure… Bienvenue dans Mes Quartiers!

clique pour agrandir et imprimer ta carte !

clique pour agrandir et imprimer ta carte !

1) La station Lionel-Groulx

Ton aventure débute au métro Lionel-Groulx, accessible autant par la ligne verte que la ligne orange. J’adore cette station, qui permet de transférer si facilement d’une ligne de métro à l’autre! Le quai est en plein centre, et il suffit simplement de le traverser pour changer de ligne…

En sortant de la station, tourne à droite (sud) pour commencer ta promenade…

Église Saint-Irénée

Église Saint-Irénée

2) Des clochers dépareillés…

En marchant vers le sud sur l’avenue Atwater, tu croiseras bien vite l’Église Saint-Irénée. Son décor de style Belle Époque et les magnifiques peintures qui ornent ses murs autour de l’autel lui ont valu une place dans mon TOP 20 des plus beaux intérieurs d’église à Montréal: alors n’hésite pas à y entrer si tu en as la chance! Mais si les portes sont closes, ne t’en fais pas: l’extérieur est tout aussi intéressant! En effet, c’est la seule église que je connaisse à Montréal, qui présente une façade en trois sections: le clocher principal, octogonal, est à l’avant-scène; la façade de l’entrée est en retrait; et enfin, un autre clocher, plus petit et carré, est davantage en retrait, derrière ! Une petite bizarrerie qui m’étonne chaque fois que je passe ici, et qui assure aussi à cette église une place dans mon TOP 20 des plus beaux clochers d’église à Montréal :o)

 Tourne à droite (ouest) sur la rue Notre-Dame

3) La rue Notre-Dame

La plupart des quartiers de Montréal ont une rue principale où les habitants aiment magasiner et sortir. Ici, c’est Notre-Dame qui est la référence ! En marchant vers l’ouest, je triche en te faisant brièvement pénétrer dans St-Henri, mais certains commerces sont incontournables dans le coin… Si tu pensais te retrouver dans un coin désert de la ville en descendant au métro Lionel-Groulx tantôt, tu seras surpris de voir autant de gens grouiller sur la rue Notre-Dame!

Sumac

Le Sumac

En marchant, tu croiseras tout d’abord le Rasoï, un très joli resto indien: tu peux en apercevoir un peu la déco très exotique et colorée en collant ton nez dans la vitrine, à défaut d’y entrer. Puis, sur le côté sud de la rue, il y a le Foyer et ses délicieuses pizzas cuites au four à bois. Le joli restaurant, ouvert au début 2015, offre une terrasse à l’avant et une autre à l’arrière! Arrive ensuite le Sumac, probablement le meilleur resto libanais abordable en ville: à peine plus cher que le Amir, mais combien plus chic et délicieux! Tu commandes ton shawarma de poulet ou ton kefta de boeuf, tu ajoutes de l’amba (mangues fermentées avec graines de moutarde) et un délicieux jus d’agrumes; tu paies et tu t’assois à une belle table en bois massif avec ton numéro; et ils viennent tout te porter à ta table! N’oublie pas d’essayer leurs frites sumac épicées: une vraie drogue! 😉

Mais s’il est trop tôt pour diner au moment de ton passage, je te conseille d’entrer au St-Henri Micro-Torréfacteur, juste après le Sumac, pour y commander un bon café ! Et même si tu n’aimes pas le café, fais semblant de t’y intéresser et entre pour flâner: ce sera bien la seule fois dans ta vie où tu verras un café où s’alignent des bancs d’église pleine longueur pour permettre aux clients dont le café est une vraie religion de déguster leur petit bonheur… :o)

Le Saint-Henri micro-torréfacteur et le Foyer

Avant de quitter la rue Notre-Dame, une dernière adresse attirera sans doute ton attention: le Henri St-Henri. Pour des plats raffinés un petit peu plus chers, et de bons cocktails, c’est l’endroit tout désigné. Et à la porte d’à côté, ils ont ouvert une boutique, où tu pourras notamment acheter le fameux Canard du Lac Brôme…

Tourne à gauche (sud) sur la rue Turgeon

rue Turgeon4) Le Parc des Corroyeurs

Tu longes maintenant une petite rue résidentielle typique, avec ses vieilles maisons et son jardin communautaire, pour arriver au bout au Parc des Corroyeurs. À partir d’ici, tu pénètres dans le visage moderne du quartier, avec ses usines et entrepôts retapés et transformés en condos. Ce parc est d’ailleurs le lieu de l’ancienne tannerie Moseley, qui a existé au 19ième siècle. Quel contraste avec les condos d’allure postmoderne qui bordent le parc ! Tu comprendras vite qu’ici, les différentes époques se mêlent joyeusement… :o)

Traverse le parc pour atteindre le Canal Lachine…

5) Le Parc du Canal Lachine

Bienvenue au Parc du Canal Lachine: le Parc Canada le plus fréquenté au pays! Plus d’un million de visiteurs par an: on peut dire que c’est une attraction touristique majeure à Montréal ! Si tu n’es jamais venu te promener ici, tu seras surpris… Le Canal s’étire sur 14,5 km, du Vieux Port de Montréal (à l’est) jusqu’au magnifique Parc René Lévesque (à l’ouest). Tu peux déjà apercevoir au loin un premier pont qui l’enjambe, et vers lequel je t’invite à marcher. Le Canal en compte une vingtaine, dont plusieurs seront bientôt illuminés pour le 375ième anniversaire de la Ville !

Tout le long du Canal, on peut pédaler sur ce que le Times Magazine considère être la troisième plus belle piste cyclable urbaine au Monde! Rien de moins… Et l’hiver prochain, l’arrondissement du Sud-Ouest aimerait même qu’on puisse faire du ski de fond, de la raquette et du patin sur le Canal… De quoi concurrencer le Canal Rideau, à Ottawa ? C’est à suivre…

Longe le Canal jusqu’au pont…

6) L’effervescence autour du Canal…

Ici, la vue sur le pont piétonnier Atwater est très belle. Comme je te le disais en introduction, le Canal, ouvert en 1825 pour permettre aux bateaux de contourner les Rapides de Lachine, a été fermé en 1970, se faisant voler la vedette par la Voie Maritime du St-Laurent. Mais depuis qu’il a été ré-ouvert à la navigation de plaisance, on y croise des gens qui font du kayak, et aussi un petit bateau qui te propose une balade de presque deux heures entre le Vieux Port et le Marché Atwater, en passant par les écluses. Tu peux voir son quai, au pied du pont…

DSCN0535

Si tu fais quelques pas jusqu’au milieu du pont, tu auras une vue à 360 degrés sur les allentours: le Canal, les nouveaux condos, le pont Charlevoix, et surtout le Marché Atwater qui se dégage maintenant dans toute sa splendeur! Tu remarqueras aussi que plein de gens s’assoient le long des berges, autant d’un côté comme de l’autre, pour se détendre, se faire bronzer, ou même prendre un verre au coucher du soleil. C’est assurément le point de rencontre des jeunes du quartier, et un lieu touristique de plus en plus fréquenté…

Retourne sur la terre ferme, pour rejoindre la terrasse en bois…

Havre aux GlacesLorsqu’il fait beau, cette Place est très animée. C’est le lieu idéal pour s’asseoir et observer la faune urbaine. Mais aussi et surtout, pour déguster des glaces qui font partie de mon TOP 10 des meilleures en ville: absolument incontournable! Derrière le kiosque d’information touristique, tu trouveras en effet le Havre aux Glaces, qui te propose des crèmes glacées et sorbets artisanaux, comme une crème glacée caramel brûlé à l’érable, ou un sorbet Poire et Sortilège. Des produits originaux et d’une grande finesse… Il m’arrive même d’en acheter de gros contenants pour prolonger le plaisir à la maison! 😉

Poursuis ta route vers le nord…

7) Le Marché Atwater

Te voici rendu au fameux Marché Atwater ! Ouvert en 1933, puis victime d’un incendie en 2002, il a été restauré et est maintenant plus animé que jamais. En marchant à l’intérieur, tu découvriras des étals de fruits, légumes et fleurs, plus colorés les uns que les autres. Difficile de ne rien acheter ! Mais il ne faut pas trop t’encombrer de sacs, car ta visite ne fait que commencer… 😉

Sors du Marché, et emprunte la rue Rufus Rockhead juste en face…

pont Charlevoix

Le parc des Marchands-de-Bois et sa vue sur le pont Charlevoix

8) Le Parc des Marchands-de-Bois et le Pont Charlevoix

La rue sur laquelle tu marches présentement porte le nom du propriétaire du Rockhead’s Paradise, l’ancien cabaret de jazz du quartier, où les musiciens jazz les plus célèbres du siècle dernier firent des prestations, comme Oscar Peterson et Oliver Jones. Si tu prends le temps de te tourner en marchant, tu découvriras la belle perspective qui s’offre derrière toi: en effet, la rue est parfaitement enlignée sur la tour du Marché Atwater!

Au bout de la rue, tu arriveras au Parc des Marchands-de-Bois, où une diagonale te permettra de marcher en direction du Canal. La perspective sur le pont Charlevoix est magnifique ! Il s’agit en fait d’un ancien pont rotatif, sous lequel passe la ligne verte du métro… Il sera bientôt illuminé pour le 375ième anniversaire de Montréal !

Traverse la rue Charlevoix

Si tu es curieux de voir à quoi ressemble la cour intérieure d’une usine convertie en condos, entre discrètement par la porte qui se trouve devant toi, au numéro 11 de la rue Charlevoix. Au fond, tu auras une vue sur la cour privée des habitants de l’endroit.

Poursuis vers le nord sur Charlevoix, et tourne à droite (est) sur Sainte-Cunégonde

Parc de la Stelco

Parc de la Stelco

9) Le Parc de la Stelco

La rue sur laquelle tu marches maintenant porte le nom de la ville de Sainte-Cunégonde, qui a été intégrée à Montréal il y a plus de 100 ans afin d’en devenir le quartier de La Petite Bourgogne. En marchant, tu atteindras vite le petit parc de la Stelco, l’ancienne acierie de la Steel Company of Canada, qui est bien original, avec ses sculptures formées d’artéfacts en acier…

10) Le Parc des Éclusiers

Au coin de la rue Dominion s’ouvre devant toi le parc des Éclusiers. Ça vaut la peine d’y entrer pour y faire une boucle, le temps de s’asseoir et de profiter de l’ambiance. Le passé industriel y est bien présent, notamment avec le passage d’une ancienne voie ferrée. Une vue s’offre sur les nouveaux et imposants condos en construction juste en face, l’autre bord du Canal Lachine. Ce coin de la ville n’en finit plus de se développer, je te l’avais dit!

Marche vers le nord sur la rue Dominion, jusqu’à la cheminée…

11) Les Cours Dominion

Une fois rendu à l’ancienne cheminée, qui est en fait l’ancienne tour à Billes de la Stelco, tu apercevras l’entrée des Cours Dominion, au numéro 222. Un sentier inusité te permet de passer entre les condos pour bien sentir l’ambiance de ces usines retapées du quartier. En atteignant à nouveau le petit parc de la Stelco, le sentier tourne ensuite à droite pour rejoindre la rue Duvernay.

Marche quelques pas sur Duvernay, puis tourne à droite sur la rue Vinet (direction nord) pour rejoindre la rue Notre-Dame. Tourne à gauche (ouest) sur Notre-Dame.

Notre-Dame

Le Théâtre Corona et la terrasse du Burgundy Lion

12) La rue Notre-Dame

Te voici de retour sur la fameuse rue Notre-Dame, l’épicentre du quartier! Après cette incursion dans l’ancien secteur industriel collé au Canal Lachine, te voilà maintenant sur la grande rue commerciale! Entre deux antiquaires, les petits cafés mignons et autres restos-bars se succèdent… Alors il faut être attentif, et ne pas hésiter à pousser des portes pour découvrir ce qui se cache à l’intérieur! Tu passeras tout d’abord devant le Joe Beef, considéré comme un des meilleurs restos au Canada. Puis, impossible de manquer le Théâtre Corona: vieux de plus de 100 ans, il a été rénové à la fin des années 90, et sert maintenant de salle de spectacle. Son plafond est magnifique, et sa façade extérieure est imposante. Juste à côté se trouve le Burgundy Lion, un grand pub de style anglais à ne pas manquer. Deux étages de plaisir, une belle déco, des comptoirs en bois massif vernis, de bons cocktails, et surtout un déjeuner à l’anglaise à ne pas manquer! Le tout agrémenté d’une terrasse à l’avant… Qu’est-ce que tu veux de plus? 😉

restos 02

À la porte d’à côté, tu retrouves la pizzeria Geppetto, si l’envie d’une pizza cuite au four à bois te prend. Puis, du côté nord de la rue, tu remarqueras le petit parc Sainte-Cunégonde, qui rappelle, tu le sais maintenant, le nom de l’ancienne ville qu’était autrefois la Petite Bourgogne. On y trouve de grandes chaises colorées où les passants aiment s’asseoir et flâner… En face du parc, une drôle de petite façade dotée de bancs moulés en plastique noir attirera peut-être ton attention: c’est la boulangerie et pâtisserie Mamie Clafoutis, un endroit idéal pour prendre une pause et manger un délicieux pavé aux pistaches et amandes! Mais si tu préfères plutôt prendre un verre, tu dois rester du côté nord de la rue et aller à la Drinkerie Ste-Cunégonde. Elle possède la plus grande terrasse du quartier, une double terrasse en fait, et occupe l’équivalent d’un double local (deux vitrines). Le soir, elle réussit, avec le Burgundy Lion, à faire de la rue Notre-Dame une rue très animée, donnant une ambiance festive à ce coin de quartier. Les beaux soirs d’été, il faut venir prendre un verre et souper par ici pour constater à quel point la Petite Bourgogne est en pleine renaissance!

Mamie Clafoutis

Les drôles de bancs du Mamie Clafoutis

En poursuivant ta promenade du côté nord de la rue Notre-Dame, tu remarqueras le café Lili et Oli, qui existe depuis 10 ans, et qui vient tout juste de s’offrir un nouveau local ici. Une fois passé le Resto Café Quoi de N’Oeuf, où tu peux bruncher, il faut tourner au nord sur l’Avenue Atwater. Tu la reconnaîtras: tu y es passé dans l’autre sens au début de ton circuit découverte! Te voilà déjà familier avec le quartier! 😉

Monte vers le nord sur l’avenue Atwater, et tourne à droite (est) sur la rue Delisle.

13) Le Sentier de la Bourgogne et l’ancien Hôtel de Ville

Après avoir vu l’ancien secteur industriel transformé en condos modernes, je t’amène maintenant vers l’intérieur des terres, dans le secteur plus traditionnel du quartier. Sur un des deux côtés de la rue Vinet, tu peux déjà apercevoir une rangée de vieilles maisons typiques de la Petite Bourgogne. Mais je t’ai gardé le meilleur pour la fin! Je ne t’en dis pas plus… 😉

Au bout de la rue Vinet, engage-toi dans le sentier qui s’enfonce dans le parc Vinet, en longeant le terrain de baseball…

Un organisme communautaire –le Sentier de la Bourgogne– essaie depuis deux ans de repenser ce parc, y compris le sentier où tu marches présentement, pour l’intégrer à un sentier piéton et cyclable qui traverserait tout le quartier d’est en ouest. D’ailleurs, dès le début juin, les citoyens décoreront les lampadaires, les bancs, les tables de pique-nique et les bollards de béton du parc, en y ajoutant des rubans, des gravures et des mosaïques !

Centre Culturel Georges Vanier

L’ancienne Mairie de Sainte-Cunégonde

En traversant le parc, tu apercevras sur ta droite un des plus beaux édifices de la Petite Bourgogne, le Centre Culturel Georges-Vanier, conçu par le même architecte qui a fait le Théâtre Corona que tu viens de voir juste avant! Datant de 1904, il abrita notamment la première bibliothèque publique francophone au pays, ainsi qu’un poste de police où Louis-Cyr travailla. Ce fut aussi le siège de la Mairie de Sainte-Cunégonde, rien de moins! Une fois le parc traversé, je te conseille d’aller y faire un tour… En t’approchant, tu mesureras l’ampleur de son architecture, tout en voyant de plus près la belle oeuvre d’art qu’on trouve à ses pieds: une création de Lucie Duval, qui s’intitule À la croisée des mots. L’entrée du Centre Culturel, sur la façade qui donne sur le parc, porte encore l’inscription « Hôtel de Ville ». Tu peux la franchir librement… Sur ta gauche, après avoir passé les portes, il y a une salle d’exposition accessible gratuitement, où tu peux voir des oeuvres d’art. Et comme dans tous les centres culturel de la ville, les toilettes publiques sont toujours appréciées quand on fait de longues randonnées! 😉

Reprends ton chemin sur la rue Vinet en marchant vers le nord

14) L’église des Saints-Martyrs-Coréens

Église des Saints Martyrs Coréens

Église des Saints Martyrs Coréens

Je te conseille de marcher du côté est (droit) de la rue, car tu verras la façade de l’église des Saints-Martyrs-Coréens se dégager progressivement devant toi. Mais si sa façade s’impose à la vue, c’est le derrière de l’église qui surprend le plus… En poursuivant ta route sur Vinet jusqu’au petit parc au coin de la rue Quesnel, tu dois en effet absolument te retourner de bord! La vue sur l’arrière arrondi de l’église est surprenante, avec ses immenses vitraux ovales pleine hauteur ! Ces formes rondes et imposantes sont assez uniques… Je ne me souviens plus avoir vu quelque chose de semblable ailleurs à Montréal !

Continue vers le nord, et tourne à droite (est) sur la rue Coursol

15) Les maisons colorées de la rue Coursol

Coursol 02

Les maisons colorées de la rue Coursol

Nous y voici ! Je te l’avais dit: j’ai gardé le meilleur pour la fin… Voici ce que je considère être la plus belle rue de La Petite Bourgogne! Il faut prendre le temps de marcher doucement pour observer les façades des maisons des deux côtés de la rue… Les petites maisons colorées se succèdent, avec leurs escaliers, leurs colonnes et leurs jolies petites fenêtres… Même l’hiver, les façades colorées détonnent dans la neige blanche ! Une rue qui n’a définitivement rien à envier aux plus belles rues du Plateau Mont-Royal… Et en plein été, les enfants l’animent, comme dans les plus belles années de notre ville. Ce qui te permettra de constater le mélange tout naturel des anglophones et des francophones, caractéristique de la Petite Bourgogne…

Coursol 01

Rue Coursol

Tourne à gauche (nord) sur le boulevard Georges Vanier, pour rejoindre la station de métro.

16) La fin de ton aventure!

C’est ainsi que se termine ta découverte de la Petite-Bourgogne! Rien ne t’empêche cependant de retourner sur Notre-Dame, pour aller souper ou prendre un verre bien mérité sur une terrasse ! 😉 Et flâner ensuite le long du Canal Lachine, pendant que le soleil se couche… :o)

J’espère que tu as aimé ta promenade, et reviens vite me voir dans Mes Quartiers, pour passer d’autres journées mémorables dans ta ville!

Je te laisse avec un court vidéo qui te fera voguer doucement sur le Canal Lachine… À bientôt… ! :o)

T’as le goût de visiter mes autres Quartiers? Clique ici !

La page Facebook de Mes Quartiers, tenue conjointement avec le blogue C'est toi ma Ville: deux façons de découvrir encore plus Montréal!

La page Facebook de Mes Quartiers, tenue conjointement avec le blogue C’est toi ma Ville: deux façons de découvrir encore plus Montréal!

Advertisements

14 avis sur « La Petite Bourgogne »

  1. Le café Lili & Oli vient tout juste de déménager sur Notre-Dame toujours mais à l’ouest d’Atwater. Peut-être faudrait-il ajuster l’itinéraire car ce café en vaut le (petit) détour.

    Aimé par 1 personne

    • Merci Pascal! J’ai modifié mon texte pour en tenir compte… C’est fou comment ça change vite ! Je suis passé en avant il n’y a même pas trois semaines… !!! Si d’autres internautes remarquent des changements au fil du temps, n’hésitez pas à m’en informer! :o) Bonne journée!

      J’aime

  2. Bonjour M. Beaudry, Je suis journaliste à la recherche à la radio de Radio-Canada. J’aimerais vous parler. Vous pouvez me contacter au (…).
    Merci
    Marie-Odile Marcoux-Fortier

    J’aime

  3. Ping : Un tour virtuel guidé? | POÉSIE EN PETITE-BOURGOGNE

  4. Circuit effectuée lors d’une superbe journée du 12 octobre 2015. Merci pour toutes ces informations. Le circuit fait 6 km et c’est une vraie découverte. Les couleurs en plus, imaginez la beauté des lieux. Continuez de nous informer, vous êtes très apprécié.

    Aimé par 1 personne

    • Nous nous sommes peut-être croisés sans le savoir, car je me suis justement baladé dans le quartier lundi dernier !!! J’ai marché sur Notre-Dame et près du parc Vinet vers 17 heures… Il y avait aussi beaucoup d’activité le long du Canal Lachine plus à l’est (dans Griffintown)! Comme si tout le monde voulait profiter des dernières chaleurs de l’année…

      J’aime

  5. Moi je suis venu au monde dans le loyer familial sur la rue coursol entre Vinet et Atwater dans le années 50.
    Aujourd’hui j habite Verdun et je passe souvent à travers mon quartier et je prend toujours le temps de visiter ma paroisse ste Cunégonde et je m en tannerai jamais et ceci de même pour mon quartier St Henri dont je porterai avec moi dans l au-delà à ma mort….. Maurice Dumont….fier de mon appartenance…..!!!!!!

    Aimé par 1 personne

    • Heureux d’avoir de vos nouvelles! Vous en êtes déjà à votre troisième parcours, si ma mémoire est bonne… La Petite-Bourgogne a quelques points en commun avec votre ancien quartier Hochelaga, avec ses vieilles usines retapées et son passé industriel. Ce sont deux quartiers que j’affectionne particulièrement!
      Bonne journée, et à la prochaine! 🙂

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s