TOP 15 des parcs à découvrir l’hiver à Montréal!

Montréal est une ville verte, on le sait déjà… Elle possède des dizaines de parcs que l’on prend plaisir à explorer tout l’été, qu’ils soient sur le bord de l’eau ou au milieu des quartiers. Mais étonnamment, on ne pense pas toujours visiter ces derniers l’hiver. Pourtant, plusieurs d’entre eux sont exceptionnels, une fois parés de leur manteau blanc!

Le blogue Mes Quartiers a parcouru l’île d’un bout à l’autre pour dénicher les plus beaux parcs montréalais à découvrir l’hiver! Des parcs agrémentés de plusieurs kilomètres de sentiers à parcourir à pied, en ski de fond, en raquette ou en fatbike. Certains offrent des paysages spectaculaires sur le bord du fleuve, des belvédères sur des ruisseaux à moitié gelés, des passerelles dans la neige, des sentiers dans de vastes plaines glacées, de magnifiques points de vue sur les grattes-ciel du centre-ville… D’autres permettent de glisser, de faire du kitesurf sur neige, du ski alpin, ou de patiner au pied de la plus grande roue au pays ou de la plus haute tour inclinée au Monde… Rien de moins!

Voici, en texte et en photos, les 15 parcs montréalais qui ont le plus de chance de te faire apprécier la saison froide! Profite de l’hiver pour les redécouvrir sous un autre jour… Bonne visite! 🙂

Voici ta carte:

clique pour agrandir!

En ordre géographique:

1) parc-nature du Cap-Saint-Jacques (Pierrefonds, Montréal)

Le plus grand parc de Montréal se situe à l’extrémité nord-ouest de l’île: il s’agit du Cap-Saint-Jacques!

Accroche-toi: de son chalet d’accueil partent 14km de sentiers de ski de fond, 7 km de sentiers de marche, 5km de sentiers de raquette et 3,8km de sentiers de fatbike. Impressionnant, non?

En chemin, on rencontre rapidement une mini cabane à sucre où, la fin de semaine, on peut déguster une crêpe jambon fromage, une soupe aux pois, ou de la tire sur neige…

Plus loin, la plage écologique t’offre la version hivernale des plages du sud 😉 Oublie le parasol en paille et le sable blanc: ici, le parasol en bois donne sur une plage de neige blanche qui resplendit au soleil.

Lorsque tu arrives quelques pas plus loin sur le bord du lac des Deux-Montagnes, l’immense paysage de neige et de glace qui s’étend devant toi en met plein la vue!

Au large, tu peux apercevoir plusieurs personnes pratiquer le kitesurf sur neige (appelé aussi snowkite). Les sportifs filent à vive allure sur leurs skis ou planches à neige, portés par leur cerf-volant sous la force du vent…

Sur le bord du lac se trouve aussi le château Gohier…

…où tu peux te réchauffer dans de confortables divans…

…ou t’attabler pour profiter du casse-croûte, ouvert la fin de semaine.

Le parc-nature du Cap-Saint-Jacques est l’endroit idéal pour te donner l’impression d’être à la campagne loin de la ville, alors qu’il est pourtant accessible en transport en commun!

emplacement google

accès: à partir de la station de métro Henri-Bourassa, prendre le bus 69 jusqu’au terminus, puis le bus 68 jusqu’à l’arrêt parc-nature du Cap-Saint-Jacques.

2) parc-nature du Bois-de-Liesse (Pierrefonds, Cartierville et Saint-Laurent, Montréal)

Le parc-nature du Bois-de-Liesse est probablement le plus bucolique de la présente liste! Au nord du boulevard Gouin, un belvédère donne sur l’île aux Chats…

Tandis que deux autres construits sur le ruisseau Bertrand te permettent d’observer les traces laissées dans la neige par quelques mammifères…

De nombreux écureuils roux occupent le secteur, se déplaçant frénétiquement d’un arbre à l’autre.

Du côté sud du boulevard Gouin, le parc prend de l’ampleur.

Après un arrêt à la maison Pitfield…

…on traverse des champs pour atteindre le chalet d’accueil. Puis, on s’enfonce dans les bois pour croiser à nouveau le ruisseau Bertrand…

…sur lequel donne un autre belvédère.

Dans le secteur des Bois-Francs, à l’extrémité ouest du parc, la boucle du pic te permet de monter sur une passerelle récemment aménagée!

emplacement google

accès: à partir de la station de métro Henri-Bourassa, prendre le bus 69 jusqu’au terminus, puis le bus 68 jusqu’à l’arrêt Gouin / Du Ruisseau (pour le secteur nord du parc) ou Gouin / no.9409 (pour le secteur sud).

3) parc René-Lévesque (Lachine, Montréal)

À Lachine, dans l’ouest de l’île, une mince pointe de terre de près de 1,5km s’avance dans le lac Saint-Louis: c’est le parc René-Lévesque!

Un sentier bien dégagé longe les deux rives du parc, de telle sorte que tu peux aller au bout par un côté, et revenir par l’autre…

En chemin, tu croiseras de nombreuses oeuvres d’art, car on trouve ici un des plus grands jardins de sculptures à ciel ouvert de tout le pays!

Près de 50 sculptures contemporaines agrémentent le parc. Parmi les 23 ensembles de sculptures en plein air recensés à Montréal par le blogue C’est toi ma Ville, c’est le plus imposant.

Le côté nord du parc offre une perspective dégagée sur de vastes étendues de neige et de glace…

On n’arrive même plus à faire la différence entre la terre ferme et le lac Saint-Louis! Au loin, tu aperçois le phare blanc et rouge de Lachine…

Du côté sud, c’est le fleuve Saint-Laurent qui apparait dans toute sa splendeur, avec le pont Mercier au loin.

Et au bout du parc, tu découvres un paysage fascinant: celui des gros blocs de glace qui s’accumulent sur le rivage!

Le lac Saint-Louis, tout comme le Cap-Saint-Jacques que tu as découvert tantôt, est un endroit privilégié pour les amateurs de snowkite…

Et c’est aussi là que se trouve selon moi un des plus beaux couchers de soleil à Montréal! Juges-en par toi-même… 😉

emplacement google

accès: à partir de la station de métro Angrignon, prendre le bus 110 jusqu’à l’arrêt Saint-Patrick / Lyette.

4) parc des Rapides (Lasalle, Montréal)

À Lasalle, un sentier courbé agrémenté de petits ponts…

…longe un espace marécageux où l’on observe de nombreux hérons l’été.

Au bout du sentier, un parc linéaire s’étend d’est en ouest devant les rapides de Lachine, qui sont tout simplement spectaculaires: bienvenue au parc des Rapides! Les glaces dérivent sous la puissance des flots, que l’on entend très bien…

Quelques bancs permettent de t’assoir en chemin…

Même si les rapides sont particulièrement impressionnantes à la pointe est du parc, l’extrémité ouest vaut elle aussi le déplacement, pour observer le courant faire valser les glaces…

emplacement google

accès: à partir de la station de métro Angrignon, prendre le bus 110 et descendre à l’arrêt Centrale / Bishop-Power. Marcher ensuite jusqu’au bord de l’eau.

5) parc Angrignon (Ville-Émard, Montréal)

Plusieurs pistes de ski et de raquette agrémentent le grand parc Angrignon, directement accessible à partir de la station de métro du même nom!

Certaines permettent de faire le tour du lac qui s’étend sur un kilomètre!

La randonnée pédestre est également plaisante, sur le large et majestueux sentier bien dégagé qui traverse le parc.

Alors: on fait du ski avec pitou? 😉

emplacement google

accès: station de métro Angrignon.

6) parc Ignace-Bourget (Ville-Émard, Montréal)

À quelques pas du parc Angrignon, un parc de quartier réussit étonnamment à se tailler une place confortable parmi les plus originaux à visiter l’hiver à Montréal: le parc Ignace-Bourget! Pourquoi? Parce que sa butte est occupée par la plus longue glissade sur tube et l’unique snowpark de la ville! À droite, on aperçoit les sauts et les rails qui ont été installés pour les adeptes de planche à neige…

La location d’équipements est possible sur place.

On peut ensuite se lancer à l’assaut de la butte.

À moins de profiter des autres jeux et activités offerts…

Une yourte permet de te réchauffer un peu. Le petit resto-bar qui se trouve à côté aussi… 😉

Des pistes de ski alpin de différents niveaux sont également disponibles, de même que des cours pour s’y initier!

emplacement google

accès: à partir de la station de métro Angrignon, prendre le bus 37 jusqu’à l’arrêt  Newman / Jean-Béraud.

7) parc du Mont-Royal (Montréal)

Inauguré il y a près de 60 ans, le pavillon du Lac-aux-Castors, dans le parc du Mont-Royal, est connu de la plupart des Montréalais et Montréalaises.

Il donne sur une patinoire réfrigérée où tu peux, les jeudis, vendredis, samedis et dimanches soirs de janvier et février, t’élancer au son de la musique des années 70 et 80, de la valse ou de l’opéra, selon la thématique du jour.

Du côté est du lac, les enfants prennent plaisir à dévaler la pente!

D’autres préfèrent se faire tirer par leurs parents…

…ou monter sur les épaules de papa pour rencontrer les chevaux de la cavalerie! À chacun sa monture, héhé… 😉

Mais au-delà des pistes de ski, des randonnées à pied et à raquette, l’attraction majeure qui distingue ce parc des autres est bien sûr son incontournable belvédère Kondiaronk…

La foule s’y rassemble jour et nuit pour découvrir un véritable paysage de carte postale.

Le point de vue sur les grattes-ciel de Montréal, le fleuve et les montagnes au loin, vaut amplement le déplacement…

C’est aussi à cet endroit que se trouve le chalet du Mont-Royal, décoré de tableaux qui rappellent l’histoire de la ville.

L’endroit idéal pour te réchauffer avant de poursuivre ton excursion hivernale! 🙂

emplacement google

accès: prendre le bus 11 à la station de métro Mont-Royal et descendre à l’arrêt Lac aux Castors.

8) parc du Bassin-Bonsecours (Vieux-Montréal, Montréal)

Le parc du Bassin-Bonsecours est essentiellement composé d’une presqu’île qui se trouve dans le Vieux-Port de Montréal. L’hiver, son attrait principal est sans contredit sa très populaire patinoire, fréquentée autant le jour que le soir… On y patine au son de la musique en regardant la plus grande roue du Canada tourner!

Tout près, le quai Jacques-Cartier et son horloge valent le détour…

Notamment pour admirer le fleuve Saint-Laurent et jeter un oeil sur l’île Sainte-Hélène, juste en face… Le prochain parc de notre liste! 😉

emplacement google

accès: prendre le bus 715 ouest à partir de la station de métro Berri-UQAM et descendre à l’arrêt Notre-Dame / De Bonsecours.

9) parc Jean-Drapeau (Ville-Marie, Montréal)

Les îles Sainte-Hélène et Notre-Dame, en plein milieu du fleuve Saint-Laurent, constituent un bel espace de promenade, même l’hiver! À la sortie de la station de métro du parc Jean-Drapeau, l’Homme de Calder (« Trois Disques », de son vrai nom), monte la garde…

…près d’un belvédère qui offre un des points de vue les plus spectaculaires sur Montréal et les glaces qui dérivent sur le fleuve!

En suivant le sentier sur le bord de l’eau, à ta gauche, tu atteindras un autre belvédère, donnant celui-là sur les ponts Victoria et Mercier…

Et sois attentif, car le rivage est parfois survolé par des aigles (pygargues) à tête blanche! Oui, oui… Lors de ma dernière visite, j’ai réussi à en photographier un de justesse, après qu’il ait passé directement devant moi! La photo est un peu floue, mais on le distingue très bien… 🙂

D’autres oiseaux occupent davantage les espaces boisés des îles, comme les sittelles…

Sur l’île Notre-Dame, des sentiers qui franchissent la piste de course de F1 du circuit Gilles-Villeneuve permettent d’atteindre les jardins des Floralies, dans le secteur du Casino de Montréal.

Autour des anciens canaux et pavillons de l’Exposition universelle de 1967, quelques oeuvres d’art agrémentent la promenade…

Un site à privilégier pour faire quelques pas dans la neige sans avoir besoin d’aller trop loin du centre-ville!

emplacement google

accès: station de métro Jean-Drapeau.

10) parc La Fontaine (Plateau Mont-Royal, Montréal)

Véritable joyau du Plateau Mont-Royal, les citadins aiment se promener au parc La Fontaine, parmi les grands arbres matures.

Il y a plus de 100 ans, deux bassins ont été creusés, séparés par une cascade d’eau.

L’hiver, l’un d’eux se transforme en agréable patinoire. Le soir, des guirlandes lumineuses égayent l’endroit, lui donnant un aspect plutôt féérique!

emplacement google

accès: bus 45 à partir de la station de métro Papineau, ou bus 24 ouest à partir de la station Sherbrooke.

11) parc Frédérick-Back (Saint-Michel, Montréal)

Toujours en cours d’aménagement, le parc Frédérick-Back est encore méconnu des Montréalais et Montréalaises. Et pourtant: l’ancienne carrière et site d’enfouissement du quartier Saint-Michel est en train de devenir un des plus grands espaces verts de la ville!

Ce qui le distingue des autres parcs sont ses immenses espaces à perte de vue, son horizon complètement dégagé.

L’hiver, en arrivant par l’entrée située derrière le siège social du Cirque du Soleil, on est immédiatement frappé par la vallée de neige et les fameuses boules blanches qui s’y perdent ci et là.

Ces dernières, qui protègent en fait les puits de captage du biogaz produit par les déchets enfouis, sont devenues l’emblème du parc. Elles lui donnent un aspect carrément surréaliste!

Tout comme les falaises de l’ancienne carrière et leurs coulées de glace, plus au nord…

Comme si ce n’était pas assez, à certains endroits du parc, la tour du stade olympique pointe le bout de son nez, semblant sortir de nulle part. Avec un appareil photo muni d’un bon zoom, tu peux faire quelques photos spectaculaires!

Jusqu’en mars, pendant la fin de semaine, des skis de fond et des raquettes sont prêtées gratuitement! Une belle occasion de découvrir cet environnement inusité…

emplacement google

accès: prendre le bus 94 à partir de la station de métro Frontenac et descendre à l’arrêt Cirque du Soleil (terminus) pour arriver directement dans le secteur des sphères blanches. Ou encore, bus 193 est à partir de la station de métro Jarry jusqu’à l’arrêt Jarry / Crémazie.

12) parc-nature de l’île-de-la-Visitation (Ahuntsic, Montréal)

Situé dans Ahuntsic, l’île-de-la-Visitation est sans doute le plus connu des parcs-nature de la ville… Et pourtant: par un bel après-midi de semaine, l’hiver, on n’y croise que quelques personnes!

Certains secteurs du parc sont plutôt bucoliques, comme celui de la Maison du Meunier, près des anciens moulins…

…ou celui du chalet d’accueil.

À l’est, un pont permet d’atteindre l’île…

…et de rejoindre un belvédère donnant sur le barrage.

Un sentier longe la Rivière-des-Prairies…

…jusqu’au pont Papineau.

En chemin, près de la croix érigée en l’honneur du missionnaire Nicolas Viel et de son interprète Ahuntsic, qui se sont noyés ici en 1625, tu croiseras une mangeoire d’oiseaux.

Tu n’as qu’à tendre l’oreille pour la trouver… Car de nombreuses espèces chantantes la fréquentent: roselin familier, pic chevelu et cardinal rouge, pour n’en nommer que quelques-unes…

emplacement google

accès: à partir de la station Henri-Bourassa, prendre le bus 69 est jusqu’à l’arrêt Henri-Bourassa / De Saint-Firmin, pour arriver directement au secteur des anciens moulins.

13) Jardin botanique de Montréal (Marie-Victorin, Montréal)

Le deuxième plus important jardin botanique au Monde, après le Kew Garden de Londres, offre un cadre inusité pour se promener l’hiver!

Les pavillons distinctifs des jardins chinois et japonais se couvrent alors d’un manteau de neige, créant une ambiance unique…

La balade dans les sentiers du jardin des Premières Nations est également agréable…

…et partout on découvre les petites oeuvres éphémères laissées par les passants!

Même si, en-dehors des serres, rien ne fleurit l’hiver au Jardin botanique de Montréal, il ne faut pas oublier que ce dernier est un des meilleurs sites en ville pour observer les oiseaux! Les mangeoires installées le long des principaux sentiers attirent plusieurs espèces que l’on prend plaisir à observer…

L’accès au Jardin est gratuit pendant la saison froide, alors ne manque pas cette occasion de le découvrir sous un jour nouveau!

emplacement google

accès: à quelques pas au nord de la station de métro Pie-IX.

14) parc Maisonneuve (Marie-Victorin, Montréal)

Le parc Maisonneuve, adjacent au Jardin Botanique, est un incontournable pour les amateurs de ski de fond! Les pistes tracées sillonnent de grands espaces vallonnés au milieu des conifères…

L’une d’elle permet même de transiter entre le Jardin Botanique et le parc!

Près du chalet d’accueil, l’anneau de glace est très populaire… Dominé par la plus haute tour inclinée au Monde, il constitue une des plus belles patinoires extérieures de Montréal!

Alors: commences-tu à avoir le goût de profiter de l’hiver en ville? 😉

emplacement google

accès: à partir de la station de métro Cadillac, emprunter le bus 185 ouest et descendre à l’arrêt Sherbrooke / no 4751.

15) parc de la Promenade-Bellerive (Mercier, Montréal)

Une dernière suggestion pour toi aujourd’hui, et non la moindre: le parc de la Promenade-Bellerive, dans l’est de la ville.

Il longe le fleuve Saint-Laurent sur plus de deux kilomètres! Son sentier principal, agrémenté de panneaux explicatifs, se termine au nord par un belvédère…

À certains endroits du rivage, lorsque le climat est propice, on observe des formations de glace plutôt fascinantes au pied des arbres…

Les résidents du coin aiment leur parc et prennent plaisir à le parcourir en skis ou en raquettes.

On y croise quelques oiseaux et oeuvres d’art…

Mais c’est le fleuve qui vole assurément la vedette, omniprésent, majestueux… À la fois gelé près du rivage et dégelé au loin… Un contraste qui permet de réaliser de belles photos!

Une agréable promenade toute simple à faire lors des belles journées ensoleillées d’hiver!

Et si tu as besoin de te réchauffer quelques minutes ou d’aller à la toilette, un chalet t’attend à l’extrémité sud du parc… Bonne visite! 🙂

emplacement google

accès: à partir de la station de métro Honoré-Beaugrand, prendre le bus 185 est jusqu’à son terminus (arrêt Bellerive / Baldwin).

**********

Lorsque le soleil resplendit dans le ciel hivernal, il suffit de s’habiller chaudement et de sortir explorer l’un de ces 15 parcs pour se rendre compte que l’hiver en ville est parfois très agréable… On prend rapidement plaisir à entendre la neige croustiller sous nos pas, à explorer les boisés, ou à se retrouver face à de grands espaces où le ciel bleu et la glace blanche se rejoignent à l’horizon!

N’hésite pas à partager cet article si tu l’as aimé et à t’abonner au blogue Mes Quartiers pour découvrir toujours plus Montréal. Je t’offre des itinéraires à suivre dans plus de 25 quartiers pour en découvrir les plus belles rues, fontaines, sculptures, parcs et églises… De quoi t’occuper pendant des mois! Pourquoi te promener toujours dans les deux ou trois mêmes quartiers, quand tu peux en découvrir 25? Multiplie ton expérience de la ville! Ton aventure commence ICI.

À très bientôt! 🙂

La page Facebook de Mes Quartiers, tenue conjointement avec le blogue C’est toi ma Ville: deux façons de découvrir encore plus Montréal!

3 avis sur « TOP 15 des parcs à découvrir l’hiver à Montréal! »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s