10 activités originales à faire à Montréal en pandémie!

Tout est fermé. Il fait noir, il fait froid. Que faire?

Ça ira probablement mieux vers la fin de l’année, la lumière semble apparaître au bout du tunnel. Mais d’ici-là, il faut encore traverser quelques mois de tempête… Pour ce faire, tu peux toujours te renfermer chez toi, regarder les chiffres de la covid monter, et te décourager. Ou encore… casser ta routine et profiter des prochains mois pour découvrir plein de nouvelles choses! Ben oui: pourquoi pas? Si ta santé personnelle et celle de tes proches le permettent, c’est possible…

Dans cet article, je ne te dirai pas de parler à tes amis sur Zoom, de faire du pain ou de regarder des séries sur Netflix. Non. Je te propose plutôt 10 activités originales. Des activités à faire à Montréal pour que les prochains mois passent vite et soient intéressants. Il y en a sûrement une ou deux qui vont t’accrocher, à toi de voir… Personnellement, je les pratique toutes!

Tu es prêt.e? Alors les voici…

Bienvenue sur le blogue Mes Quartiers!

1) Faire le tour des boulangeries de quartier

Le gouvernement aura beau tout fermer: jamais il ne touchera à l’alimentation. Peu importe ce qui arrivera dans les prochains mois, il est donc certain que les boulangeries resteront ouvertes. C’est ce que je me suis dit il y a quelques semaines, alors je me suis lancé dans une folle aventure: faire le tour des boulangeries de Montréal! Oui, oui! Une par semaine…

Le Sweet Lee’s, à Verdun

Ça tombe bien: il y en a maintenant dans tous les quartiers. Suffit de taper « meilleures boulangeries à Montréal » dans ton moteur de recherche préféré pour en trouver plein sur internet. Sur le Plateau Mont-Royal, dans Rosemont, dans Ahuntsic… Au lieu de toujours retourner à celle qui est à côté de chez toi, je te propose d’en explorer des nouvelles! De comparer les croissants ou les baguettes d’une place à l’autre… D’essayer des pains bizarres. De te laisser tenter par une petite gâterie. Tu verras: les produits varient beaucoup d’une boulangerie à l’autre!

Les produits de la Boulangerie Jarry, dans Villeray

Je ne fais que commencer ma tournée, et j’ai fait déjà plein de belles découvertes! Les fondants au chocolat du Sweet Lee’s, à Verdun, sont incroyables. Les croissants aux amandes de la Boulangerie Jarry, dans Villeray, sont parmi les meilleurs. Sans oublier les desserts du Arhoma, dans Hochelaga, qui sont à se rouler par terre…

Les délicieux desserts du Arhoma, dans Hochelaga

Dans trois mois, lorsque j’aurai terminé ma tournée, je publierai un article sur les meilleures boulangeries à Montréal. Je t’invite d’ailleurs à t’abonner à mon blogue pour être averti.e lorsque mon Top sortira! Mais en attendant, je te laisse aux mains de Google et aux listes des autres blogueurs… 😉 Bon appétit!

2) Découvrir les fromages d’ici

Imagine passer les trois prochains mois à manger chaque semaine quelque chose de nouveau et de savoureux! Si tu le désires, chaque fin de semaine pourrait très bien commencer par une bonne chocolatine ou une savoureuse amandine… Et pourquoi pas aussi un fromage?

Les fromages du Québec: voilà un autre produit que j’ai commencé à explorer ces derniers jours. J’en mange déjà régulièrement, mais je n’avais jamais entrepris de faire le tour pour vrai! Ce site internet liste les fromages artisanaux produits ici. Mais comme il y en a des centaines, j’ai décidé d’être un peu plus sélectif et de commencer par ceux qui ont reçu des distinctions au cours des ans. À toutes les deux semaines, j’en achète deux ou trois, et je déguste. Parfois j’aime, parfois moins. Je me suis même fait une liste où je leur donne une note, pour me rappeler lesquels j’ai essayés et lesquels j’aimerais vraiment racheter… Mine de rien, dans quelques mois, j’aurai une liste de mes fromages québécois préférés! Une liste qui me servira ensuite pendant des années…

3) Partir à la chasse aux confitures

Tant qu’à être dans le sujet de l’alimentation, autant continuer! Et si on partait à la chasse aux confitures? Si je ne te surprends pas avec cette idée, je ne sais plus quoi faire… 😉

Ananas Kiwi? Ça doit être bon… 😛

Le jeu est simple: il suffit d’entrer dans un commerce et de chercher des confitures inusitées. Tu peux même faire jouer les enfants! Qui trouvera la sorte la plus étrange? Ou celle qui a l’air la meilleure?

Succomberas-tu à la gelée de sapin ou de cèdre? À la confiture aux dattes ou au gâteau aux carottes?

Regarde cet étalage que j’ai trouvé: confiture banane, gingembre et ananas. Menthe et bleuet. Pomme et thym!

Il existe des étalages du genre un peu partout, de la fromagerie du marché Maisonneuve jusqu’au Marché des Saveurs dans la Petite-Italie, en passant par la plupart des boulangeries de quartier. Trois… deux… un… La chasse aux confitures est lancée!

4) Sortir dans les parcs

Okay: après avoir autant mangé, il faut se dégourdir les pattes! 😉

Tu fais peut-être partie des personnes qui, ce printemps, cet été et cet automne, se sont mises à faire le tour des parcs? Les randonnées en nature étaient une des rares activités qu’on pouvait encore faire cette année, parfois même l’occasion inespérée d’aller prendre une marche avec un ami ou une tante… Heureusement, les parcs sont nombreux à Montréal! J’ai moi-même listé ceux que je trouve les plus beaux sur le bord de l’eau (Top 15 ICI) et en pleine ville (Top 10 ICI). Pour les plus connaisseurs qui n’étaient pas impressionnés par ces listes, j’ai aussi écrit un article sur 15 parcs inusités à découvrir, des petites perles moins connues qui recèlent chacune un petit quelque chose d’inattendu!

Le parc Frédéric-Back, dans Saint-Michel

Mais as-tu déjà pensé visiter les parcs… l’hiver? Sous leur manteau blanc, les parcs que tu as visités l’été ne sont plus du tout les mêmes. Tu les découvriras alors sous un autre jour, parfois encore plus magique ou spectaculaire! Suffit de bien s’habiller, de mettre un bon manteau ou des combines, et d’amener une petite collation à manger en route, des barres tendres, un mélange de noix… Bien sûr, les sportifs voudront sans doute faire du patin…

parc Maisonneuve

…de la raquette ou du ski.

parc-nature du Cap Saint-Jacques, dans Pierrefonds

Mais tu peux aussi simplement marcher dans les sentiers, comme au parc-nature du Bois-de-Liesse…

Regarder le rivage, au parc de la Promenade-Bellerive…

Contempler les glaces qui flottent sur l’eau, au parc des Rapides-de-Lachine…

Ou encore, observer les oiseaux autour des mangeoires du parc-nature de l’île-de-la-Visitation…

L’hiver, certains parcs offrent des paysages féériques. Quand le soleil se couche sur le lac Saint-Louis, en face du fort à Lachine, c’est merveilleux!

Cette activité t’intéresse? Mon Top 15 des parcs à découvrir l’hiver à Montréal est ICI.

5) Faire entrer la verdure chez toi

La nature te manque pendant l’hiver? Fais-la entrer chez toi! Achète des nouvelles plantes, des plantes de toutes sortes… Multiplie-les, pour ajouter du vert dans ta résidence: elle n’en sera que plus belle!

Tu peux aussi partir à la recherche de plein de jolis pots, essayer de trouver les plus beaux possible, les plus originaux, les plus colorés… Non seulement prendre soin de tes plantes t’occupera, mais en plus ton regard sera charmé chaque fois que ton regard les croisera dans le salon. Ta cuisine pourrait aussi devenir plus chaleureuse que jamais, en y ajoutant un peu de vert. Tu prendras plaisir, aussi, à les voir grandir… Et n’oublie pas: tu peux également faire pousser des fines herbes, pour joindre l’utile à l’agréable! Avoir quelques feuilles de basilic à portée de main pour agrémenter tes repas, c’est toujours agréable…

6) Chercher la lumière

Les jours sont sombres? Alors cherche la lumière! Il n’y en a jamais eu autant à Montréal… Il y a bien sûr les classiques, comme la place d’Armes, que tu croiseras en suivant mon itinéraire du Vieux-Montréal… D’ailleurs, la plupart des beaux édifices historiques de ce quartier sont illuminés, alors pourquoi ne pas explorer les différentes rues pour les voir et les prendre en photo?

Un autre classique: le Quartier des Spectacles. Cette année, il a ressorti plusieurs de ses installations lumineuses des dernières années pour t’en mettre plein la vue. Et le 18 février prochain, ce quartier deviendra encore une fois l’épicentre du festival Montréal en Lumière… Oui, oui: le festival aura bien lieu en 2021, malgré les circonstances! On a hâte de voir à quoi ça ressemblera…

Mais au-delà des classiques, 17 arrondissements se sont aussi passés le mot cet hiver pour mettre en place des stations hivernales. Une nouveauté. Okay, soyons honnête: elles ne valent pas toutes le détour 😉 Mais certaines mettent un peu de lumière dans nos vies, que ce soit dans le Village…

…dans Maisonneuve

…ou dans le Quartier Latin.

7) Explorer les vins du monde

Je le sais: les Québécois.es se sont mis à boire davantage depuis le début de la pandémie. Mon but n’est donc pas de t’encourager à devenir alcoolique… Mais si tu y vas modérément, ça peut devenir une activité divertissante et enrichissante. Comment? J’ai plusieurs idées…

Tout d’abord, si tu aimes une pastille de goût en particulier, comme les vins rouges aromatiques et souples, ou les vins blancs fruités et doux, pourquoi ne pas explorer des nouveaux vins de cette pastille au lieu de toujours boire le même? En essayant une nouvelle bouteille chaque fin de semaine, tu en connaitras plein de nouveaux rendu à la fin de la pandémie… Tu peux aussi y aller par cépage, je le fais moi-même! Depuis plus de deux ans, je fais le tour des Riesling, après être tombé en amour avec ce cépage en Allemagne… Une petite recherche rapide sur le site internet SAQ.com m’a permis d’en identifier plusieurs!

Des vins de Moldavie, d’Afrique du Sud et de Nouvelle-Zélande

Et parlant d’Allemagne, pourquoi ne pas aborder les vins par pays?  Si tu as déjà aimé deux ou trois vins d’Afrique du Sud, tu aurais peut-être beaucoup de plaisir à en essayer d’autres du même pays, non? Ou encore: lance-toi dans les vins de pays inattendus qui te paraissent exotiques! Des vins de Moldavie, d’Autriche, de Nouvelle-Zélande… Une belle façon de voyager sans te déplacer et d’ajouter un peu de nouveauté dans tes repas!

Bref, peu importe comment tu explores les vins, n’oublie pas de te faire une liste de tes préférés! Personnellement, j’explore les vins depuis près de 10 ans, et j’ai aujourd’hui une liste de 80 bouteilles incontournables… Et dis-toi que même si tu tombes de temps en temps sur un vin moins convaincant, ton argent ne seras pas perdu. Les dollars que tu dépenseras à la SAQ serviront à soigner les patients, à rénover nos écoles et à soutenir l’industrie culturelle en ces temps difficiles. Faire une bonne action n’aura jamais été aussi plaisant. Hum… 😉

8) Découvrir les liqueurs québécoises

Tu préfères les alcools forts? Ça tombe bien: les alcools québécois se sont multipliés ces dernières années. Et ça n’arrête pas… À elle seule, la SAQ en vend maintenant plus de 350! Des gins, des vodkas, des whiskys, des boissons à l’érable et des crèmes de toutes sortes… Tout cela n’existait pas il y a vingt ans. Alors pourquoi ne pas te laisser tenter par un vermouth rouge québécois en apéro? Ou un rhum épicé au chocolat en dessert?

Des spiritueux québécois

Personnellement, je suis en train de remplacer presque tous mes spiritueux par des équivalents québécois. Un exemple? Le fameux Disaronno a définitivement fait place à un délicieux amaretto québécois: le Avril. Encore meilleur que la version italienne!

9) Entrer dans une épicerie que tu ne connais pas

Tu fais probablement souvent ton épicerie au même endroit. Une grande bannière connue, comme Métro, Provigo, Maxi, IGA ou Super C… Mais es-tu déjà allé dans un Aliments Merci? Dans un Cinq Saisons à Outremont ou à Westmount? Dans une épicerie ethnique de Notre-Dame-de-Grâce ou de Villeray? Il y a sûrement une épicerie mystérieuse devant laquelle tu passes régulièrement sans jamais entrer… Eh bien c’est le temps de le faire! Pousse la porte, et fais les rangées une à une. Prends le temps de regarder partout! Tu trouveras sûrement quelque chose qui t’intriguera: des pâtes fraîches que tu n’as jamais vues ailleurs, une barre de chocolat d’une saveur inconnue, une huile d’olive dans une bouteille tellement belle que tu auras le goût de la conserver par la suite…

récolte dans une épicerie asiatique de NDG

Ça peut paraître banal, mais le temps de te rendre à cette épicerie, de regarder toutes les rangées et de revenir chez toi, tu auras facilement passé une heure. Peut-être trois, si tu as exploré une épicerie dans un autre quartier. Et de retour chez toi, tu seras tellement heureux en ouvrant ton sac. Je viens tout juste de le faire, et j’avais l’impression d’être en train de déballer mes cadeaux à Noël! 😉

10) Découvrir l’art urbain

Tu es triste parce que les musées sont fermés? Qu’à cela ne tienne: Montréal est un véritable musée à ciel ouvert. Pas besoin d’aller à l’intérieur pour voir de l’art: il y en a partout dehors dans les rues, dans les ruelles!

Il y a tout d’abord les sculptures. Elles se multiplient tellement ces dernières années… Et certaines sont si spectaculaires qu’elles valent le détour à elles seules! Je t’en présente justement une quinzaine, dans mon top des sculptures les plus étonnantes à Montréal, que je viens tout juste de mettre à jour. À titre d’exemple, tu peux aller sur le boulevard Robert-Bourassa, juste au sud de la Place Bonaventure, pour découvrir à la fois une spectaculaire sculpture de Jaume Plensa…

…et deux autres de Michel de Broin. Une belle occasion de faire des photos qui impressionneront tes amis!

D’autres endroits en ville te permettent de découvrir plusieurs sculptures à la fois. Comme au parc René-Lévesque, à Lachine: le plus grand parc de sculptures à ciel ouvert à Montréal.

Ou dans le nord du Mile-End, où tu trouveras les sculptures de Glen Lemesurier un peu partout sur les terrains des maisons, notamment sur l’avenue Waverly.

Le blogue C’est toi ma Ville a même recensé 23 ensembles de sculptures exceptionnelles, si tu manques d’idées de sorties!

Mais l’art urbain en plein air ne se limite pas aux sculptures: il y a aussi les murales! Des exemples d’endroits où aller marcher pour en voir plein? Je te conseille d’explorer les rues autour des Foufounes électriques, sur Sainte-Catherine. Notamment derrière le célèbre bar. Dans ce secteur, les oeuvres changent chaque année, en raison du festival Under Pressure…

Derrière les Foufs

Tu peux aussi sortir au métro Saint-Laurent et monter la rue du même nom jusqu’à l’avenue Mont-Royal, puis tourner à droite vers l’est pour terminer à la station de métro Mont-Royal. Une balade qui te fera croiser des murs, des ruelles et des stationnements remplis de murales!

Une autre suggestion? Descends à la station de métro Préfontaine, et va jeter un oeil sur le viaduc de Rouen, un coin de rue au sud. Les graffiteurs en herbe s’en donne à coeur joie sur le moindre espace disponible…

Puis, suis le reste de mon itinéraire qui fait le tour d’Hochelaga: tu verras que le street art est partout dans ce quartier!

murale sur la promenade Luc-Larivée, dans Hochelaga

Si tu connais déjà bien les murales de la ville, tu préfèreras peut-être te tourner exclusivement vers les plus récentes, question de te mettre à jour? Eh bien dans ce cas, tu peux consulter le palmarès des plus belles murales de 2020. Chaque année, le blogueur Carle Bernier-Genest fais le tour des nouvelles murales montréalaises et te présente ses coups de coeur. Et pour t’aider à les découvrir en personne, il prend le temps de t’indiquer sur google où elles se trouvent précisément! Plus besoin de chercher… 😉

Une des plus belles murales de 2020!

Je te l’avais dit: pas besoin d’aller au musée! Mais… quoi? tu n’en a pas encore assez? Eh bien après les sculptures et les murales, tu peux toujours te lancer dans… les mosaïques! Eh oui… Bon, je sais: ce n’est pas facile de s’y retrouver… Elles sont disséminées un peu partout en ville: dans plusieurs ruelles vertes de Rosemont et du Plateau, aux Habitations Jeanne-Mance dans le Quartier Latin, autour de certains centres de la petite-enfance du Village ou d’Hochelaga, au presbytère de l’église Saint-Marc dans le quartier Beaubien…. Pour une première découverte, je te conseille donc de te concentrer sur la série de mosaïques réalisées par Laurent Gascon. Consacrées aux artistes québécois, elles se trouvent toutes sur la rue Ontario, de la station de métro Pie-IX à la station Beaudry. Tu trouveras ici un parcours facile à suivre, impossible de te perdre!

la mosaïque de Laurent Gascon consacrée à Yvon Deschamps

CONCLUSION

Te rappelles-tu du célèbre film « Le jour de la marmotte »? Il met en vedette un journaliste, joué par Bill Murray, pris dans une boucle du temps. Après avoir recommencé la même journée 100 fois, au point presque d’en mourir d’ennui, il décida un jour de profiter de son infini temps libre pour se mettre à apprendre des choses. Plein de choses. Et alors, cette journée sans fin devint l’occasion pour lui de grandir. Ce qui, contre toute attente, le libéra du cercle vicieux dans lequel il était pris…

Eh bien dans les prochains mois, tu peux recommencer sans fin la même journée. Ou encore, tu peux toi aussi te lancer dans plein de découvertes. Tu te retrouveras alors dans quelques mois avec une plus grande connaissance que jamais des boulangeries de Montréal, en sachant où trouver les meilleures baguettes ou croissants au beurre. Tu connaîtras les fromages du Québec et auras une liste personnelle de 12 vins incontournables que tu ne pensais jamais essayer un jour. Tu sauras désormais que certains parcs sont absolument magnifiques l’hiver, alors que tu n’avais jamais pensé auparavant que ça valait la peine d’affronter le froid pour les explorer.

Et alors, quelque part cet automne, quand tu te réveilleras un matin et que tu réaliseras combien tu as appris de choses ces derniers mois, tu entendras peut-être à la radio l’animateur des nouvelles déclarer, enthousiaste: « Pour la première fois depuis le début de la pandémie, nous n’avons détecté aucun nouveau cas de covid au pays! ».

**********

Découvre les différents quartiers de Montréal en explorant mes autres articles! Et n’oublie pas de t’abonner à mon blogue pour être averti.e lorsque de nouveaux articles sortiront…

À bientôt!

 

La page Facebook de Mes Quartiers, tenue conjointement avec le blogue C’est toi ma Ville: deux façons de découvrir encore plus Montréal!

9 avis sur « 10 activités originales à faire à Montréal en pandémie! »

  1. Merci pour le blog toujours pertinent. Mais il n’a pas encore fait froid depuis le début de l’hiver et aujourd’hui, c’était très agréable de marcher, juste pour le plaisir de voir les arbres couverts de neige. Les sons étaient un peu étouffés par la neige. C’était féérique!
    Louise, Anjou, Montréal

    Aimé par 3 personnes

  2. On peut marcher dans pratiquement tous les quartiers, à vitesse humaine, et faire le pleine de sensations à tous les coins de rues! Merci pour toutes ces suggestions de choses à faire! Passez tous un bon hiver! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s