Maisonneuve

Hochelaga et Maisonneuve… deux quartiers voisins qui font beaucoup parler d’eux depuis quelques années! On les dit en pleine effervescence, avec leurs petits restos sympathiques qui ouvrent, leurs cafés, leurs bars de quartier, leurs terrasses qui se multiplient… Mais ça ne date pourtant pas d’hier!

À l’origine, les deux ne formaient qu’un seul village: Hochelaga. Mais lorsque ce dernier décida de s’annexer à la Ville de Montréal en 1883, Maisonneuve choisira plutôt de devenir indépendante… Ce sera le début d’une aventure peu banale: celle de la Cité de Maisonneuve! Elle n’existera que 35 ans, mais marquera à tout jamais ce coin de Montréal…

En effet, dès le début, les propriétaires fonciers prendront le contrôle de son développement et décideront de l’industrialiser au maximum. Elle deviendra ainsi la première ville au Québec à obtenir l’électricité, et de nombreux entrepreneurs y bâtiront des industries et des manufactures fortes, notamment dans le secteur alimentaire, du textile et de la chaussure. Maisonneuve deviendra d’ailleurs rapidement la capitale de la chaussure, avec une trentaine de manufactures dans ce seul secteur!

Héritiers de cette industrie, les frères Oscar et Marius Dufresne joueront ensuite un rôle majeur dans le développement de la ville: l’un comme conseiller municipal, l’autre comme ingénieur. Inspirés par le mouvement américain City Beautiful, ils voudront embellir Maisonneuve au point d’en faire une Cité idéale. Leur but: contrer les effets physiques et moraux négatifs causés par l’industrialisation trop rapide, favoriser la cohabitation harmonieuse des ouvriers et des propriétaires, et pacifier les moeurs par la beauté. Ainsi bâtiront-ils un petit château, un Hôtel de Ville, un Marché public, une caserne de pompiers, et un Bain public absolument magnifiques; en plus d’aménager deux grands boulevards: Pie-IX et Morgan. Ils auront même le rêve grandiose de créer un immense parc, encore plus beau que celui du Mont-Royal!

Mais toutes ces réalisations coûteront très chères, et en 1918, l’endettement de la ville et le ralentissement économique de la Première Guerre Mondiale auront raison de Maisonneuve, qui devra s’annexer à la Ville de Montréal, comme l’avait fait Hochelaga 35 ans plus tôt. Entre-temps, elle aura tout de même réussi à faire passer ses habitants de 287 à… 31 763! Ce n’est pas rien…

Est-ce que ce sera la mort de la City Beautiful pour autant? Plusieurs le pensent… Mais pas moi! Comme tu vas le découvrir, des projets d’envergure continueront à voir le jour dans Maisonneuve même après son annexion à Montréal, et l’esprit même du mouvement d’embellissement survivra… De nos jours, les initiatives vertes de toutes sortes pullulent dans le quartier: des ruelles vertes aux légumes que les citoyens font pousser dans des bacs sur les trottoirs; en passant par les jardins communautaires et l’aménagement d’une Route Verte. L’agriculture urbaine est si en vogue dans le quartier, qu’on trouve même des potagers sur le toît des condos! C’est tout dire…

Je te propose aujourd’hui de partir à la découverte de Maisonneuve… Bienvenue dans Mes Quartiers!  Voici ta carte:

itinéraire Maisonneuve

clique pour agrandir et imprimer ta carte!

1) L’Esplanade du Stade et le boul.Pie IX renouvelés

Ton aventure débute au métro Pie-IX. Une fois dehors, impossible de manquer le Stade Olympique, qui sera omniprésent tout au long de ton parcours. À ses pieds, juste derrière la sortie Est de la station de métro, l’Esplanade vit présentement une certaine renaissance, animée par plusieurs événements tout au long de l’année. L’hiver, les Hochelagais patinent au Village Mammouth, alors que l’été, une immense foule s’y amasse pour entendre gratuitement l’orchestre symphonique. Chaque premier vendredi du mois, de mai à octobre, on y trouve aussi le plus grand rassemblement de camions de bouffe de rue au pays! En plus, un véritable Jardin y a été aménagé, un des projets d’agriculture urbaine de Paysage Solidaire. Qui aurait cru qu’un jour, des légumes pousseraient sur cette Esplanade bétonnée?

Esplanade du Stade Olympique (2)

Une pelouse a même été installée sur certaines surfaces de l’Esplanade.

Esplanade du Stade Olympique (1)

Mine de rien, ces activités, et beaucoup d’autres dont tu peux consulter le calendrier sur internet, sont en train de réhabiliter l’image de notre stade, souvent malmenée ces dernières années…

L’événement qui viendra sûrement consacrer le retour de la Tour Olympique comme symbole phare de Montréal sur le plan international sera sans doute la compétition de ski acrobatique extrême qui aura lieu en 2017. Aussi incroyable que cela puisse paraître, 25 skieurs d’élite réaliseront des sauts en skiant sur la courbe même de la Tour, pour atterrir sur une rampe en face! Pour l’occasion, l’Esplanade sera transformée en véritable village d’hiver… Les images de l’événement seront si spectaculaires, qu’elles feront à coup sûr le tour du Monde! J’ai déjà hâte… 😉

ski extreme tour olympique

Descends la rue Pie IX (direction sud) jusqu’à la rue Ontario, à pied ou avec le bus 139 qui passe régulièrement (4 arrêts à faire).

C’est ici que devrait être implanté en 2022 un Système Rapide par Bus (SRB), qui aura ses 17 stations au centre du boulevard Pie-IX, de Laval au métro Pie-IX. Au total, 11 km de voies réservées, avec un service 7 jours sur 7, 24 heures sur 24! Plus tard, la phase 2 du projet devrait permettre de prolonger la voie réservée du métro Pie-IX jusqu’à la rue Notre-Dame. Et enfin, jusqu’au centre-ville!

SRB Pie IX

(photo: AMT)

Et dire qu’au temps de la Ville de Maisonneuve, c’est une véritable promenade piétonne que l’on trouvait au centre de la rue Pie-IX, avec des arbres et des bancs… En un siècle, cette rambla sera finalement devenue une voie réservée au transport en commun… Les temps changent! 😉

Pie IX Le Devoir

Source: Le Devoir, « Quand Maisonneuve rêvait de devenir la cité idéale », 22 juillet 2008.

2) L’ancienne Mairie

Te voici rendu au coin des rues Pie-IX et Ontario. Les immenses bâtiments industriels autour de toi sont maintenant occupés par le Village des Valeurs et la Fripe-Prix Renaissance: deux institutions qui se spécialisent, chacune à leur façon, dans la revente à petits prix d’articles usagés (vêtements, articles ménagers de toutes sortes, meubles, jouets…). Si tu visites l’une ou l’autre, tu trouveras des objets qui pourraient te surprendre, mais aussi une ambiance bien particulière, une couleur locale indéniable…

Derrière toi se trouvent les commerces de la Promenade Ontario et le quartier Hochelaga que je t’ai déjà fait découvrir. Mais aujourd’hui, c’est à l’est de la rue Pie IX que je t’amène!

Traverse la rue Pie-IX (direction est)…

bibliotheque Maisonneuve 02

Sur ta droite, l’ancien Hôtel de Ville de Maisonneuve (1912) assoit fièrement ses colonnes au milieu d’un terrain gazonné parsemé de grandes chaises colorées. À l’époque, une fontaine se dressait de chaque côté de la Mairie! Depuis 1981, l’édifice sert de bibliothèque municipale. Alors tu peux y entrer sans gêne, si tu veux observer le petit hall principal…

En regardant sur le côté de la bibliothèque, tu apercevras un sentier passant entre les chaises sur le terrain gazonné. Emprunte-le pour atteindre la rue Desjardins.

3) La Rue de la Poésie

Bibliotheque Maisonneuve

Le long du sentier, les mois d’été (de juin à août), tu remarqueras des écritaux plantés dans le sol, avec des poèmes dessus. Depuis 2012, les poètes du quartier affichent en effet leurs créations sur le terrain de la bibliothèque, mais également tout le long de la rue Desjardins… On appelle donc maintenant cette dernière: la Rue de la Poésie!

Tourne à droite sur la rue Desjardins (direction sud) pour faire quelques pas.

D’un carré d’arbre à l’autre, tu peux lire différents poèmes. Certains sont joyeux, d’autres tristes.

rue Desjardins

La promenade est agréable entre les maisons aux escaliers extérieurs, qui font penser à celles du Plateau.

rue Desjardins 05

Tout le long, des carrés d’arbres ont été aménagés…

rue Desjardins 04

La rue de la poésie se termine au coin de Lafontaine. Reviens donc sur tes pas, par l’autre côté de la rue Desjardins cette fois.

Certains poèmes tombent à point, comme celui-ci…

rue Desjardins 02

…posé sur un arbre fendu au tronc! 😉

rue Desjardins 03

En passant à côté de la ruelle, tu remarqueras une magnifique murale de Pinocchio (produite par A’Shop), derrière l’ancienne caserne de pompiers.

Maison de la Culture Maisonneuve 03

Plusieurs activités animent la Rue de la Poésie tout au long de l’été, comme la lecture au Flambeau et le pique-nique poétique. Aussi, un tableau se trouvant sur le côté de la caserne sert aux passants qui étalent leur prose sous l’inspiration du moment!

Maison de Culture Maisonneuve 02

Une petite bibliothèque permet également de laisser un livre et d’en prendre un autre au choix… On trouve maintenant de nombreuses bibliothèques de ce genre dans les différents quartiers de Montréal!

maison de la culture Maisonneuve

Une fois revenu au coin de la rue Ontario, traverse-la et tourne à droite pour marcher vers l’est…

4) La rue Ontario, le Marché Maisonneuve et sa fontaine

En prenant un peu de recul, tu peux apprécier l’ancienne caserne de pompier, qui date de l’époque de la ville de Maisonneuve. Elle fait maintenant office de Maison de la Culture…

Maison de la culture Maisonneuve 04

Puis, tu croiseras deux anciennes banques de part et d’autre de la rue La Salle, qui témoignent des besoins qu’avaient les riches industriels à l’époque où ils ont transformé la Cité.

Banque de Maisonneuve

À partir de là se succèdent aussi quelques commerces bien intéressants… Notamment l’Olive Noire, un restaurant marocain qui prépare de bonnes tajines d’agneau et de poulet aux citrons confits et aux olives (c’est un « apportez votre vin »)…

Olive Noire

Puis, au coin de rue suivant, le très populaire Hoche Café, ouvert depuis maintenant quatre ans. Une véritable institution dans le quartier. Tout le monde n’en dit que du bien!

De l’autre côté de la rue Letourneux, tout un pâté de maisons a été magnifiquement restauré. Le coin est occupé par le Bièrologue, un incontournable pour les amateurs de bières de microbrasseries québécoises! Plusieurs petits commerces du genre ont poussé ces dernières années dans les différents quartiers de Montréal, qu’on pense au Frigo de Bacchus dans le Vieux-Rosemont, ou au Permis de Bière dans Mercier. Les Montréalais raffolent de plus en plus des produits de nos microbrasseries québécoises, et ça tombe bien, car ces dernières sont de plus en plus nombreuses, au point d’offrir une variété de bières qu’on n’aurait jamais imaginée il y a 10 ou 15 ans! C’est ce que le Bièrologue te permettra de découvrir… :o)

Bièrologue

Arrive ensuite la pâtisserie/salon de thé Les Gourmandises de Marie-Antoinette où tu peux te régaler de viennoiseries, petits gâteaux et macarons dans un décor rose et noir. Puis, le Bagatelle Bistro, un autre « apportez votre vin ». Ses brunchs de fin de semaine font partie de mes préférés à Montréal! La moitié de son menu du matin est sous la barre du 10$, ce qui est de plus en plus rare pour des brunchs de cette qualité… À ce prix, tu pourras essayer ses délicieuses et très copieuses baguettes poire, fromage de chèvre, et miel au thym!

Bagatelle Bistro 02

Et avec un peu de chance, tu pourras le faire sur sa mignone petite terrasse… Un havre de tranquilité où il fait bon se réveiller le dimanche matin avec un bon brunch! :o)

Bagatelle Bistro

Après la terrasse arrive enfin le fameux Marché Maisonneuve (1912), dans toute sa splendeur.

Marche Maisonneuve 05

Avec son style Beaux-Arts, il élève dans le ciel du quartier son dôme et ses 4 tourelles aux tuiles violettes magnifiquement restaurées.

marche Maisonneuve 09

À ses pieds, on ne s’en rend généralement pas compte, mais un grand « M » figure sur la place publique, derrière la fontaine, pour rappeler Maisonneuve. Un petit tour sur google te permet de le découvrir, si tu ne l’avais jamais remarqué!

(photo: Google earth)

(source: Google Earth)

Et à l’avant-plan de la Place trône une des plus belles fontaines de Montréal: la Fermière, d’Alfred Laliberté (1915).

Marche Maisonneuve 03

Trois enfants apportent à la maraîchère du XVII ième siècle un saumon, un veau et un dindon, qui crachent tous de l’eau. Des jets d’eau sont aussi projetés sur la Fermière par des tortues assises dans le bassin d’eau, et d’autres montées proches d’elle versent plutôt leur eau vers le bas.

Marche Maisonneuve 06

Ces jets, projetés dans toutes les directions, créent un effet particulièrement spectaculaire lorsque le soleil passe à travers…

Marche Maisonneuve 07

À droite de la fontaine, un bâtiment moderne a été construit, et c’est là que se trouvent les marchands depuis 20 ans. Je t’invite à faire quelques pas à l’intérieur… Le Marché n’est pas aussi grand que les marchés Jean-Talon et Atwater, mais on y trouve de tout: poissonnerie, boucherie, fromagerie, boulangerie, et épicerie fine… Au centre de l’allée, le comptoir du El Mana permet de manger des empanadas, assis sur un tabouret.

Marche Maisonneuve

Dans le fond, les Jardins Dauphinais étalent un nombre impressionnant de fleurs et de plantes de toutes les couleurs dès le mois de mai…

Dauphinais

Leurs fruits et légumes sont aussi pleins de belles couleurs, et à des prix alléchants. Les gros sacs de pommes sont à 3 dollars, et tu peux acheter 3 barquettes de légumes de ton choix pour seulement 5$! Y compris les barquettes de poivrons rouges… Peux-tu le croire? 😉

Dauphinais 02

Parlant de fruits et de légumes, je ne t’y amène pas, mais sache que derrière le Marché Maisonneuve se trouve aussi de grands jardins communautaires, d’où émerge le mat olympique qui semble sorti de nulle part!

tour de Montreal 02

J’ai préféré te faire arriver par l’avant du Marché, afin que tu sois frappé par la sculpture-fontaine et la grande Place, mais l’arrivée par en arrière est également surprenante, avec ces jardins qui donnent l’impression que le Marché se trouve au milieu de la campagne… 😉

Marche Maisonneuve 04

Sors du Marché du côté de la sculpture-fontaine, et rejoins l’avenue Morgan en traversant la rue Ontario. Marche en direction sud sur l’avenue en question.

5) L’Avenue Morgan, son Bain, et une église digne d’une cathédrale

L’avenue Morgan a été créée en s’inspirant du mouvement City Beautiful. Elle a été aménagée par le premier architecte-paysagiste canadien, Frederick Gage Todd, qui a aussi travaillé à l’aménagement du Lac des Castors sur le Mont-Royal, et de l’île Ste-Hélène… L’avenue relie aujourd’hui le Parc Morgan au Marché Maisonneuve en ligne droite, offrant sur ce dernier une perspective directe. À l’époque, on voulait en faire une avenue somptueuse, inspirée des Champs-Élysées parisiens.

Marche Maisonneuve 02

l’Avenue Morgan et sa perspective sur le marché Maisonneuve

Après quelques pas sur Morgan, tu croiseras sur ta gauche le Bain public Maisonneuve (1915), souvent appelé Bain Morgan.

Bain Morgan 02

Entre ses colonnes et sous son fronton de style greco-romain, se trouve une autre sculpture-fontaine d’Alfred Laliberté: Les Petits Baigneurs. Si tu prends un peu de recul, en montant sur le terre-plein central ou en traversant la rue de l’autre côté, tu verras que sur la balustrade de l’édifice trônent trois sculptures: à gauche, une nymphe aquatique (naïade) tient un coquillage au-dessus de l’inscription « bain public »; à droite, un gymnaste se trouve au-dessus de l’inscription « gymnase »…

Bain Morgan 03

…et au centre, un homme tient deux chevaux en laisse au-dessus de l’inscription « Maisonneuve ».

Bain Morgan 01

Les sculptures de gauche et de droite représentent en fait les deux vocations initiales de l’édifice, qui servait alors de bain et de gymnase. Aujourd’hui, il est toujours ouvert au grand public pour la baignade. Et si tu as la vague impression d’avoir déjà vu cet édifice quelque part, eh bien sache qu’on a voulu le construire comme une version réduite de… la Central Station de New York, la célèbre gare de trains de la Grosse Pomme! Avec ses trois vitraux quadrillés séparés par des doubles colonnes, il y a effectivement quelques similitudes… Ça te donne une idée de l’ambition des frères Dufresne, à l’époque de la Cité de Maisonneuve! 😉

Marche jusqu’au coin de la rue Adam.

Aux quatre coins de Morgan et Adam, des saillies de trottoir ont été aménagées pour faciliter la traversée. Un avant-goût des 75 saillies que l’on devrait un jour retrouver à toutes les portes d’entrée du quartier.

En effet, en 2013, la Ville-Centre a reconnu 8 Quartiers Verts à Montréal, dont le premier à voir le jour se trouve ici, dans Maisonneuve! Elle a produit un long fascicule de 194 pages pour expliquer aux arrondissements comment procéder pour développer de tels quartiers. L’ensemble de la démarche est aussi expliquée sur le site internet de la Ville de Montréal.

photo: Ville de Montréal

photo: Ville de Montréal

Ici, dans Maisonneuve, le Quartier Vert sera situé entre les rues Pie-IX et Viau, au sud de la rue Hochelaga, comme le montre la carte 3D ci-bas, produite par la Ville. On promet qu’à tous les coins de rue permettant d’entrer dans ce périmètre, des saillies de trottoir comme celle que tu vois ici seront aménagées afin d’indiquer clairement aux automobilistes qu’ils entrent dans un quartier résidentiel. Le but est de sécuriser le déplacement des piétons en apaisant la circulation automobile. À l’intérieur de ce périmètre, d’autres saillies et de nombreux dos d’ânes ont d’ailleurs déjà été installés dans le même but.

Le Quartier Vert de Maisonneuve

Le Quartier Vert de Maisonneuve (photo: Ville de Montréal)

Tourne à droite (ouest) et marche sur la rue Adam jusqu’au coin de La Salle (deux coins de rue).

Outre la petite église presbytérienne de Maisonneuve, tu remarqueras que le quartier regorge toujours de belles maisons aux escaliers extérieurs.

rue Lafontaine

Le coin Adam/La Salle est bien particulier, car trois des quatre coins sont occupés par des édifices coupés en diagonale, avec une porte d’entrée directement sur le coin, encadrée de deux colonnes! Même les condos ont respecté le style…

Adam LaSalle

Les trois coins…

Et à travers les arbres, tu apercevras les clochers de l’église du Très-Saint-Nom-de-Jésus (1906). Je ne t’y amène pas, car elle est engagée dans un long processus de restauration. Il est difficile d’y entrer, à moins que tu arrives à l’heure des messes. Mais si le destin te sourit comme ça m’est arrivé, tu auras la chance de voir des tableaux tout le tour d’un très large espace central dégagé…

eglise du Tres Saint Nom de Jesus (2)

…un richissime maître-autel surmonté d’une couronne…

eglise du Tres Saint Nom de Jesus (1)

…et deux immenses orgues Casavant entièrement restaurés, parmi les plus importants au pays.

eglise du Tres Saint Nom de Jesus (3)

Si l’intérieur de style romano-byzantin est si riche, et les dimensions de l’église si grandes, c’est qu’on voulait à l’époque en faire un jour une cathédrale, ce qui n’arriva jamais… Quoi qu’il en soit, le décor du peintre québécois Xénophon-Toussaint Renaud et les grands orgues sont si impressionnants qu’il se trouve dans mon TOP 20 des plus beaux intérieurs d’église à Montréal! Pour une visite de l’église, des tours guidés de l’Atelier d’Histoire d’Hochelaga-Maisonneuve sont disponibles pour quelques dollars seulement.

église du Tres Saint Nom de Jesus

L’Église du Très-Saint-Nom-de-Jésus, en restauration

Tourne à gauche (sud) sur la rue La Salle pour atteindre la rue Ste-Catherine.

6) Les commerces de la rue Ste-Catherine

La rue Ste-Catherine fait partie des Promenades Hochelaga-Maisonneuve. Elle présente plusieurs commerces intéressants… Ainsi, sur ta droite se trouve, à un coin de rue d’ici, le restaurant-traiteur Les Affamés, dont la réputation n’est plus à faire. Les brunchs de fin de semaine sur sa terrasse sont particulièrement courus.

Les Affames

Tourne à gauche et marche sur Ste-Catherine (direction est).

Bistro Le Ste CathTu verras bien vite apparaître la terrasse fleurie du Bistro Le Ste-Cath. En plus de présenter différents spectacles, il offre des plats originaux et des bières de micro-brasseries québécoises. La totalité de ses profits servent à financer le Café Graffiti, qui aident les jeunes graffiteurs et rappers souvent marginalisés à s’insérer socialement et dans le monde du travail. Un petit vidéo a été produit pour te présenter ce bistro socialement engagé…

Dans la ruelle en face du Bistro Le Ste-Cath, du côté nord de la rue Ste-Catherine, il te suffit de faire quelques pas pour apercevoir une nouvelle murale plutôt impressionnante. Un véritable hommage à Dali, pour les connaisseurs… L’univers déjanté et délirant du célèbre peintre y est bien représenté!

murale Dali

GelamoDe retour sur Ste-Catherine, tu peux faire un arrêt quelques portes plus loin à la crèmerie Gelamo, pour déguster une bonne crème glacée ou un sorbet, les meilleurs de Maisonneuve. Près d’une vingtaine de sortes sont disponibles pour satisfaire ton palet! Une belle façon de marquer une pause pendant ton excursion…

7) Le Parc Morgan et le Théâtre Denise-Pelletier

Un peu plus loin, tu atteindras le célèbre Théâtre Denise-Pelletier (1930), où de nombreux étudiants ont été initiés au théâtre au fil des ans et le sont encore aujourd’hui… L’édifice a fait l’objet d’une rénovation majeure en 2008, alors tu peux maintenant l’admirer dans toute sa splendeur.

theatre denise pelletier 02

Une petite Place a même été aménagée sur le côté…

Theatre Denise Pelletier

Traverse de l’autre côté (sud) de la rue Ste-Catherine, en direction du Parc Morgan.

Sur le coin du parc, tu remarqueras sans doute la terrasse en bois de Chez Bouffe… L’ambiance y est très sympathique le soir, mais personnellement, j’aime tout particulièrement leur brunch.

Chez Bouffe

Chez Bouffe

Si tu es du genre à oser autre chose que le traditionnel oeufs-bacon, tu aimeras sans doute le cassoulet à l’érable servi avec saucisse de lapin et oeuf poché. Un vrai régal! Mais comme le menu change, la dernière fois que j’y suis allé on y trouvait plutôt la gaufre aux fruits, et le sandwich au pain doré, fromages de chèvre et oka, bacon et pesto :o)

Chez Bouffe 02

Enfin… Te voici maintenant au parc Morgan (1933), où se termine l’avenue du même nom. Il a été complètement réaménagé ces dernières années. Tout d’abord, en 2013, une place publique a été construite à l’avant, dotée de fontaines.

Parc Morgan

Le pavage crée un ilot de chaleur les chaudes journées d’été, mais la Place permet à des activités de s’y tenir, et offre une belle vue sur le Théâtre Denise-Pelletier.

Parc Morgan 02

Le chalet, où je t’invite à monter, constitue un véritable belvédère qui permet de contempler la Place et ses fontaines dans le prolongement de l’axe de l’avenue Morgan, qui se termine au bout par le Marché Maisonneuve et sa fontaine de la Fermière.

Parc Morgan 03

Une perspective unique à Montréal, avec le mat du stade olympique qui ferme le tableau à l’horizon!

Marche Maisonneuve 08

Marche vers le fond du parc…

Dans un deuxième temps, le fond du parc a lui aussi été complètement repensé, au grand plaisir des touts petits… En effet, depuis cet été, un parterre d’eau d’où serpente une petite rivière artificielle fait la joie des enfants qui s’y mouillent joyeusement! Des chaises longues en bois permettent aussi aux adultes de profiter de l’endroit…

parc Morgan 04

Sors du parc et continue de marcher vers l’est sur Ste-Catherine…

Au coin de William-David, tu trouveras L’Assemblée, un bar de quartier qui a ouvert cet hiver et qui semble bien tirer son épingle du jeu. Si tu as envie de boire un cocktail maison ou une bière de microbrasserie québécoise avant de continuer, c’est ta dernière chance…

Assemblee bar de Quartier

Je ne t’amène pas plus à l’est sur Ste-Catherine, car j’ai encore beaucoup d’autres choses à te montrer dans le quartier: je dois faire des choix. Mais sache que des efforts sont actuellement faits pour revaloriser cette partie de la rue. Des projections gratuites de cinéma en plein air ont lieu tous les vendredis soirs de juillet et août au Dairy Queen: c’est l’événement Ciné-Parc sans ma voiture! Plus loin, trois placotoirs viennent tout juste d’être installés. Deux restos sont aussi particulièrement sympathiques: l’Arrêt de Bus, juste après la rue Sicard, et les Cabotins, au coin de Théodore. Ce dernier propose notamment des brunchs dans un décor de chaises et de tables rétros volontairement déparaillées, sans oublier les nombreuses lampes suspendues à l’envers qui tombent du plafond… ! Mémorable. Tout comme son carpaccio d’ananas servi avec miel et grains de pollen, en entrée du brunch du dimanche. La dernière fois que j’y suis allé, des bas servaient de serviette de table. Oui, oui: des bas! Un endroit impossible à oublier… 😉

(photo: Carle Bernier-Genest)

(photo: Carle Bernier-Genest)

Tourne à gauche sur William-David et marche en direction nord pendant deux coins de rue…

Les maisons aux escaliers extérieurs se succèdent sans relâche sur cette belle rue de quartier typique de Maisonneuve. Mais ce que je t’amène maintenant voir, ce ne sont pas les rues du quartier, mais bien ses… ruelles vertes!

8) Les ruelles vertes de Maisonneuve

Une fois dépassé la rue Lafontaine, une ruelle s’ouvre sur ta droite (direction est). Emprunte-la… Évidemment, comme tu pénètres dans l’arrière-cour des résidents, la discrétion et le respect sont de mise… 😉

ruelle William BennettTe voici dans la ruelle verte William-Bennett. Après avoir passé les bacs à fleurs, tu atteins une petite bibliothèque où tu peux laisser et prendre un livre de ton choix.

Si j’avais eu la chance d’avoir une telle ruelle lorsque j’étais petit, j’aurais été au paradis! Les jouets parsèment l’espace…

ruelle William Bennett 02

…embelli par une grosse tortue marine (également produite par A’Shop, comme pour le Pinocchio tantôt)!

ruelle William Bennett 03

Au moment de mon passage, le photographe Julien Lebreton m’expliquait qu’il espérait pouvoir installer une vigne au-dessus de la ruelle, pour verdir davantage l’ensemble. D’ailleurs, il présente sur son site internet de nombreuses photos qui traduisent bien l’atmosphère des ruelles vertes du quartier. Un album-photos complet est aussi consacré à Hochelaga-Maisonneuve, si tu es curieux! 😉

Traverse la ruelle au complet, et tourne à droite (sud) sur l’avenue Bennett.

Sur le coin sud-ouest de Bennett et Lafontaine, un banc public a été installé non pas par la Ville, mais visiblement par un citoyen, pour que les passants puissent s’y asseoir. Une initiative intéressante…

Bennett et Lafontaine 02

Juste derrière, une autre bibliothèque permet de déposer ou de prendre un livre. Je te l’avais dit qu’il y en avait maintenant plein, à Montréal! 😉

Bennett et Lafontaine

Continue de marcher sur Bennett, du côté est… Juste avant d’arriver au coin de la rue suivante (Adam), une ruelle s’ouvre sur ta gauche (direction est). Engage-toi dedans…

Outre quelques bacs à fleurs, ce qui m’a le plus frappé dans la ruelle Adam est la présence d’oeuvres d’art.

ruelle Adam 02

Une magnifique mosaïque a été créée, qui me fait penser à celles que je t’ai fait découvrir dans le Vieux-Rosemont.

ruelle Adam

Longe la ruelle au complet jusqu’à la rue Aird, traverse cette dernière, et poursuis dans la ruelle de l’autre côté.

ChapeauÀ l’entrée de cette troisième ruelle verte, appelée le Petit Village Sicard, tu remarqueras des tonneaux de plastique bleu. Il s’agit en fait du projet Planter Partout du groupe Chapeau, un regroupement de citoyens qui développe des projets d’agriculture urbaine dans le quartier. Tu as peut-être déjà croisé d’autres tonneaux aujourd’hui, ou pendant l’itinéraire que je t’ai proposé dans Hochelaga. Ces tonneaux sont mis à la disposition des citoyens du quartier qui les demandent au Chapeau et les placent en face de chez eux. Ils les entretiennent, et les légumes qui y poussent peuvent ensuite être récoltés par tout le monde: ce sont des bacs publics, en quelque sorte. Ainsi se répand le goût de l’agriculture urbaine dans le quartier: en voyant des légumes frais pousser devant nos yeux, près de chez nous. C’est concret, c’est éducatif, et ça stimule le retour de l’agriculture en ville, quelque chose qu’on n’aurait peut-être jamais dû évacuer! La Nature reprend progressivement sa place, là où on l’avait artificiellement sortie de nos vies… 😉

Derrière les bacs de légumes, un véritable jardin prend forme dans une immense tortue en bois! Une belle réalisation…

Village Sicard 03

Rendu au milieu de la ruelle, tu peux constater encore tout l’effort fait par les citoyens pour la verdir…

village Sicard

Ne sors pas de la ruelle Sicard: tourne immédiatement à gauche (nord) rendu au centre.

Quelques pas au centre de la ruelle te permettent d’atteindre… oui… une autre bibliothèque de partage de livres! Tu te trouves alors face au petit parc Sicard, aménagé entre les maisons… Les pourtours de la petite bibliothèque sont particulièrement propices à la détente…

Village Sicard 02

Passe à travers le petit parc Sicard pour atteindre la rue du même nom, que tu vois déjà… Tourne à gauche (nord) sur cette rue.

Sicard et LafontaineRendu au coin de Sicard et Lafontaine, sur le côté nord-est, tu remarqueras peut-être une autre initiative citoyenne de verdissement… En effet, un résident de Maisonneuve a décidé d’aménager un véritable petit jardin de part et d’autre de sa clôture, en bordure du trottoir. Ça ne paraît pas, mais il y en a du travail, là-dedans! Des pièces de bois ont même été posées contre le mur de la maison afin de permettre à des plantes d’y grimper…

Tourne à gauche sur Lafontaine (ouest) et marche jusqu’au coin de rue suivant (rue Aird).

Si tu n’avais jamais mis les pieds dans Maisonneuve, tu ne t’attendais sûrement pas à y trouver autant de belles maisons! Ici comme dans Hochelaga, on trouve les mêmes plex que dans Rosemont, Villeray ou sur le Plateau, avec leurs escaliers extérieurs typiques…

rue Lafontaine 02

Rendu sur le coin de la rue Aird, cet immense mur végétal impressionne tellement il est touffu… L’édifice de trois étages disparaît littéralement sous la verdure! C’est ici que ta promenade continue…

rue Aird

Tourne à droite (nord) sur la rue Aird.

En marchant sur Aird, tu auras le bonheur de croiser ce magnifique aménagement fleuri… Avoue que ça donne le goût de s’asseoir, non? 😉

rue Aird 02

Marche jusqu’à la rue Ontario, puis continue encore plus loin de l’autre côté, toujours sur la rue Aird…

9) Un nouveau parc linéaire

Au nord de la rue Ontario se trouvaient autrefois beaucoup d’usines et de manufactures. Au fil des ans, les édifices abandonnés ont été transformés en condos. Certains sont chers et contribuent à l’embourgeoisement du quartier. Mais d’autres sont encore parmi les plus abordables en ville, et c’est peut-être la raison pour laquelle ils ont poussé comme des champignons dans cette partie de Maisonneuve, qui est en train de devenir de plus en plus résidentielle, et de moins en moins industrielle.

rue Aird 03

Après quelques pas, tu croiseras l’Espace Aird, qui propose ses espaces à vocation éco-artistique à des artistes et concepteurs de toutes sortes: peintres, sculpteurs, ébénistes, photographes, décorateurs, teinturistes, céramistes, graphistes…

rue Aird 04Un peu de recul te permet de voir ses intriguantes fenêtres rondes… C’est ici que la manufacture de Lucien Bougie, La Parisette, produisait ses chaussures pour enfants au siècle dernier. Un fait qui pourrait paraître bien banal… Mais quand on apprend que dans les années 50, 80% des bambins américains et canadiens portaient les chaussures de La Parisette… ça prend toute son importance!

Te voilà bientôt rendu au coin de ce qui ne ressemble ni à une rue, ni à une ruelle. Tu pensais avoir tout vu, en matière de verdissement et d’agriculture urbaine dans Maisonneuve? Eh bien détrompe-toi! Je t’ai réservé encore quelques surprises… 😉

Bienvenue sur la Route Verte! Il s’agit en fait de l’ancienne emprise ferroviaire de l’Antenne Longue-Pointe. Le chemin de fer du CN qui passait autrefois ici a été transformé depuis un an en promenade urbaine pour piétons et cyclistes. Partant du Marché Maisonneuve, la piste multi-fonctionnelle se rend présentement jusqu’à la rue Viau (0,5km), et la Ville projette de la poursuivre un autre kilomètre de plus, jusqu’à Dickson et la piste cyclable de l’avenue Souligny, dans 4 ou 5 ans.

Mais avant de te la faire découvrir, tu auras peut-être aperçu ces condos, au coin du parc linéraire de l’Antenne Longue-Pointe et de la rue Aird où tu te trouves?

(photo: Vivenda)

(photo: Vivenda)

Encore une fois, ce qui pourrait paraître bien banal ne l’est pas nécessairement. Il s’agit en fait du VAM, de Vivenda: la seule entreprise qui, à ma connaissance, construit des condos avec… des potagers sur le toît! Oui, oui! Et ça se passe où? Dans Maisonneuve, évidemment! 😉

potagers VAM 01

Des potagers sur le toît… (photo: Vivenda)

Les co-propriétaires possèdent donc chacun un petit jardin sur le toît et un casier pour entreposer leurs outils de jardinage. Intégré à même l’ilot central de leur cuisine, un récipient à compost leur permet d’accumuler les restants de table. Et comme le contenant est amovible, ils ont tout le loisir d’aller ensuite le vider dans une compostière sur le toît, où le compost est ensuite utilisé pour fertiliser les petits jardins… Tout se recycle sur place! Génial, non?

un contenant à compost est directement intégré à l'ilot de la cuisine!

un contenant à compost est directement intégré à l’ilot de la cuisine!

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette initiative tombe vraiment pile avec la volonté politique de faire de Maisonneuve un véritable Quartier Vert! Quand on pense qu’il est parfois difficile d’ajouter un toît vert à un immeuble existant, certains immeubles étant trop vieux pour supporter le poids des jardins, je trouve génial qu’un constructeur pense les intégrer dès le départ. Une belle initiative qu’il faut encourager, en espérant que d’autres promoteurs emboîtent le pas… 😉

Tourne à droite (est) et engage-toi sur la Route Verte…

Plusieurs murales agrémentent la parc linéraire, dont ce rhinocéros entouré de planètes imaginaires et de raies volantes, au coin de Aird:

route verte 04

Tu peux aussi apercevoir celle-ci au coin de rue suivant (Sicard):

route verte 05

En marchant, tu constateras que la route qui est sensée être verte est en fait très asphaltée: autant du côté de la large piste cyclable que du côté piéton. Conséquence gênante: l’ensemble est si asphalté, que des autos pourraient être tentées de s’y engager, croyant avoir affaire à une rue. Alors de très nombreux poteaux jaunes ont dû été plantés… Il y en a tellement, qu’il est impossible de photographier le sentier sans les voir: ici, j’en compte 26… et toi? 😉

route verte 02

Mais bon: 78 arbres et 941 arbustes ont aussi été plantés, et des bassins de rétention de l’eau ont été aménagés, ce qui devrait finir par verdir le tout. Un document de 25 pages a été produit par la Ville pour présenter ce projet de parc linéaire aux médias l’an passé, et il permet de voir à quoi ressemblait le secteur avant les travaux. Et laisse-moi te dire que ça fait toute une différence! :o)

De façon générale, tu t’apercevras en marchant que le parc linéraire sépare souvent des bâtiments industriels d’un côté, et des résidences de l’autre. Le mélange des genres est encore bien perceptible, dans ce coin de Maisonneuve. L’aménagement du parc n’est pas non plus complètement terminé: entre les rues Leclaire et Théodore, tu longeras sûrement les travaux d’aménagement d’un nouveau jardin communautaire qui verra bientôt le jour… Eh oui: encore de l’agriculture urbaine! 😉

Au coin de la rue Théodore, tu apercevras un exemple de bassin de rétention des eaux de pluie…

route verte

Le parc linéaire se prolonge encore, mais c’est ici que je te le fais quitter, car j’ai autre chose à te faire découvrir!

Tourne à gauche (nord) sur la rue Théodore, et marche deux coins de rue.

10) le village des vétérans

En chemin, dès que tu auras franchi la rue Rouen, tu seras étonné de voir apparaître tout autour de toi de jolies petites maisons! Les rues Saint-Clément, Théodore, Leclaire et Sicard en sont remplies des deux côtés, entre Rouen et Hochelaga!

maison de veteran

Ce sont en fait des anciennes maisons de vétérans, construites dans les années 40 et 50, pour loger les soldats à la fin de la deuxième guerre mondiale… Elles donnent aujourd’hui un cachet unique à ce coin de Maisonneuve!

maison de veterans 02

Rendu au coin de la rue Hochelaga, tu verras sur ta droite le parc Théodore. Des travaux ont actuellement lieu pour fusionner les deux parties du parc, présentement séparées par la rue Saint-Clément: une autre belle initiative faisant partie de l’implantation du Quartier Vert!

Tourne à gauche (ouest) sur la rue Hochelaga, puis à droite (nord) sur la rue Leclaire. Marche jusqu’au bout de cette dernière, qui se termine à Pierre-de-Coubertin, que je t’invite à traverser.

11) le Quartier Olympique et l’Espace pour la Vie

Sur ta droite, tu aperçois déjà la station de métro Viau, où se terminera ton excursion plus tard. Mais ton aventure ne s’arrête pas tout de suite! Je t’invite à faire quelques pas vers l’intérieur du terrain olympique, en direction de la Tour du Stade…

Tu croiseras tout d’abord la statue de Copernic, le célèbre astronome qui renversa les croyances au XVI ième siècle en soutenant que la Terre n’était pas immobile au centre de l’Univers, mais qu’elle tournait plutôt autour du Soleil… L’original de cette statue se trouve au centre de Varsovie depuis 1830, et cette copie fait partie de mon TOP 20 des plus belles statues à Montréal

Copernic

Copernic et le Biodôme

Tout près de la statue se trouve le nouveau Planétarium de la Ville, composé de deux théâtres immersifs dont on devine la présence en raison des deux immenses cônes. Un toît vert couvre une partie de l’édifice, que l’on peut dominer en montant un escalier.

Planetarium

Sur ta gauche se trouve le Biodôme, qui recrée sous son toît le climat de quatre écosystèmes des Amériques: la forêt tropicale humide, l’érablière des Laurentides, le Golfe du St-Laurent, et le climat subpolaire. Tout y est reproduit: le paysage, la faune, la végétation, l’éclairage… Le visiteur circule librement d’un écosystème à l’autre, observant au passage des reptiles, des singes, des oiseaux, des poissons, et des pingouins; dans des paysages de grottes, de bassins d’eau, de chutes, et de côtes rocheuses. Une expérience à vivre!

Marche jusqu’au pied du mat olympique.

Le Planétarium et le Biodôme font partie de l’Espace pour la Vie, qui comprend aussi le Jardin Botanique et l’Insectarium qui se trouvent de l’autre côté de la rue Sherbrooke. Je te ferai découvrir ces derniers dans un futur article sur le quartier Nouveau Rosemont. Mais pour l’instant, je t’invite à choisir une des trois attractions qui se trouvent autour de toi, dans Maisonneuve, pour la visiter.

Le Planétarium

Le Planétarium

Pour ma part, j’ai choisi de t’amener au sommet du mat olympique! Pourquoi? Parce que des centaines de milliers de touristes y montent chaque année, alors que la plupart des Montréalais n’y sont eux-mêmes jamais allé! Quel paradoxe… Je t’invite donc à réaliser cette expérience inoubliable!

Tour de Montreal

La Tour de Montréal, comme on l’appelle maintenant, est la plus haute tour inclinée au Monde (165 mètres). Avec ses 45 degrés d’inclinaison, elle est en fait 9 fois plus inclinée que la tour de Pise. J’ai vu beaucoup d’édifices extravagants et originaux lors de voyages un peu partout dans le Monde, et je peux te dire que celui-ci est une merveille dont les Montréalais eux-mêmes ne réalisent pas toujours l’ampleur… Je prends toujours plaisir à regarder les touristes se photographier devant lui, extasiés par sa hauteur et son élancement vers le ciel!

tour de Montreal 06

En plus, tel que je l’avais suggéré dans mon mémoire déposé en 2011 sur l’avenir du site olympique, l’illumination de la Tour a été revue. Deux des trois phases d’un nouveau plan d’illumination ont été complétées, de telle sorte que la niche et l’échine de la tour changent maintenant de couleurs d’un soir à l’autre au gré des événements qui ont lieu en ville. Il ne reste plus qu’à changer l’éclairage du sommet. Ces couleurs mettent enfin en valeur la plus haute tour inclinée au Monde, qui a été si longtemps éclairée seulement en blanc, que les Montréalais ne la voyaient même plus.

Entre dans la base de la Tour, achète ton billet, et monte dans le funiculaire.

tour de Montreal 05

Pendant ta montée de deux minutes vers le sommet, à bord du funiculaire de deux étages, tu pourras apercevoir le Stade de Soccer, mais aussi les Pyramides Olympiques juste derrière, qui ont servi à héberger les athlètes lors des Jeux Olympiques de 1976. Sur leur gauche, le parc Maisonneuve étend ses gigantesques pelouses vertes.

pyramides olympiques

Une fois au sommet, la vue se déploie sur un plus grand horizon encore. L’observatoire de la tour permet en effet d’admirer la ville de trois angles différents.

tour de montreal 04

Du côté ouest, les grandes fenêtres inclinées…

tour de montreal 03

…permettent d’admirer les grattes-ciel du centre-ville…

centre ville tour montreal

…le Mont-Royal, le quartier du Plateau Mont-Royal à ses pieds, ainsi qu’une partie du quartier Rosemont (Angus).

mont royal tour montreal

Sans oublier le pont Jacques Cartier, les îles Ste-Hélène et Notre-Dame du Parc Jean-Drapeau (qui fait partie de mon TOP 15 des plus beaux parcs riverains de Montréal), et le clocher de l’église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge qui domine le quartier Hochelaga.

pont tour montreal

Le côté sud t’offre quant à lui une vue plongeante sur le Fleuve, le quartier Maisonneuve que tu viens de visiter, ainsi que le toît en coquille du Biodôme.

biodome tour de montreal

Enfin, le côté nord-est ouvre une perspective dégagée sur le parc Maisonneuve, mais aussi et surtout sur le deuxième plus important Jardin Botanique au Monde!

Jardin Botanique 02

Tu peux d’ailleurs apercevoir ici son splendide Jardin de Chine, le plus grand en-dehors de ce pays!

Jardin Botanique

Aujourd’hui, ces terrains verdoyants font partie de l’arrondissement de Rosemont. Mais autrefois, ils appartenaient à la ville de Maisonneuve, qui s’étandait alors jusqu’à l’actuel boulevard Rosemont. Sur ces terrains, et même ceux occupés par le Stade Olympique, les frères Dufresne dont je t’ai parlé en introduction, rêvaient d’aménager un jour un immense parc qui deviendrait autant une référence dans l’est de l’île de Montréal, que l’est le Mont-Royal dans l’ouest! Rien de moins… Ils voulaient y construire un immense hippodrome, un autodrome, des amphithéâtres, un musée et une galerie d’art, en plus d’y aménager un jardin botanique et des étangs… Pour y arriver, ils récupérèrent, à prix fort, plusieurs terrains des mains de spéculateurs fonciers; puis fondèrent un parc (Maisonneuve) en 1910, qu’ils n’eurent jamais le temps d’aménager de leur vivant.

Certains diront que c’est la seule de leurs grandes folies qui ne se sera jamais réalisée. Mais l’histoire nous montre selon moi le contraire! Car 20 ans plus tard, le Frère Marie-Victorin, avec la collaboration notamment de l’architecte-paysagiste Frederick Gage Todd qui a conçu l’avenue Morgan avec les Dufresne, fonda le Jardin Botanique. On y trouve aujourd’hui une trentaine de jardins thématiques et bien des plans d’eau. Le Biodôme, l’Insectarium et le Planétarium qui se sont ajoutés permettent aujourd’hui à l’ensemble de constituer le plus grand complexe muséal de sciences naturelles au pays. En considérant aussi le Stade Olympique, l’aréna, et le stade de soccer qui se trouvent sur les terrains de l’ancien parc des frères Dufresne, il manque finalement peu de choses au rêve qu’avaient ces derniers de créer un immense parc aussi populaire que le Mont-Royal. Aujourd’hui, un véritable pôle touristique majeur existe bel et bien dans l’est, déplaçant plus d’un million de touristes par année hors du centre-ville. Aucun guide touristique portant sur la Ville de Montréal ne peut éviter d’en parler. On peut donc dire sans trop se tromper, que l’histoire a donné raison aux frères Dufresne! Non?

Le Jardin Botanique: n'est-ce pas le parc dont les frères Dufresne rêvaient?

Le Jardin Botanique: n’est-ce pas le parc dont les frères Dufresne rêvaient?

Redescends de la tour, et dirige-toi vers la station de métro Viau pour revenir chez toi…

La City Beautiful n’est pas morte!

Ainsi se conclut ton aventure d’un jour dans le quartier Maisonneuve! Avec en tête, des images des plex montréalais aux escaliers extérieurs, des somptueux édifices de l’ancienne Cité, des petites maisons de vétérans, des anciennes usines transformées en condos, et de la plus haute tour inclinée au Monde qui s’élance au-dessus du quartier…

Copernic qui regarde la Tour de Montréal

Copernic qui regarde la Tour de Montréal

Comme tu l’as vu, malgré la fin de la Ville de Maisonneuve en 1918, la City Beautiful n’est pas morte pour autant… Loin de là! Son endettement a peut-être mis fin à ses projets d’envergure, mais d’autres réalisations toutes aussi folles ont suivi, avec la construction du Théâtre Denise-Pelletier, l’aménagement du parc Morgan, la création du deuxième plus important Jardin Botanique au Monde, la construction de la plus haute tour inclinée au Monde, et la mise en place du plus grand complexe muséal de sciences naturelles au pays. Et au-delà de ces réalisations d’envergure, l’esprit même du mouvement, celui d’embellir la Cité pour la rendre plus agréable aux citadins, a survécu. Aujourd’hui, les citoyens de Maisonneuve verdissent leur quartier, leurs carrés d’arbres, leurs ruelles. Ils plantent des poèmes le long des trottoirs, montent des petites bibliothèques colorées pour échanger les livres, parsèment leur quartier de tonneaux remplis de légumes à partager, jardinent sur l’Esplanade du Stade Olympique… Malgré le peu de moyens financiers dont ils disposent, les politiciens suivent autant qu’ils peuvent le mouvement en élargissant les trottoirs, en calmant la circulation automobile, en installant des fontaines dans le parc Morgan, en aménageant une route verte pour faciliter le déplacement des résidents vers le Marché… Mine de rien, un véritable Quartier Vert est en train de naître, où même l’agriculture urbaine trouve sa place.

Non: la City Beautiful n’est pas morte. Elle est plus vivante que jamais!

**********

Tu as aimé ta visite de Maisonneuve? N’hésite pas à visiter mes autres Quartiers! D’ailleurs, le quartier Hochelaga est juste à côté: tu peux donc passer toute une fin de semaine dans le coin, en faisant Hochelaga un jour et Maisonneuve le lendemain! Pourquoi pas? C’est gratuit… 😉

Hochelaga Place Valois

Place Valois, Hochelaga

Si tu veux être averti lorsque de nouveaux quartiers sortiront, abonne-toi à mon blogue!  En attendant, je te souhaite de profiter à fond de Montréal, une île de plaisirs…

À bientôt,

Gilles :o)

tour de Montreal 07

La page Facebook de Mes Quartiers, tenue conjointement avec le blogue C'est toi ma Ville: deux façons de découvrir encore plus Montréal!

La page Facebook de Mes Quartiers, tenue conjointement avec le blogue C’est toi ma Ville: deux façons de découvrir encore plus Montréal!

Advertisements

23 avis sur « Maisonneuve »

  1. Je suis vraiment contente de vous avoir trouvé. Je m’occupe d’un groupe de marche les mercredis après-midi pour des personnes de 60 ans et plus. Votre article sur le quartier Maisonneuve me réjouit vraiment et j’ai fait du copier/coller sans les photos dans Word pour pouvoir l’utiliser pour une marche, probablement cet automne et le printemps prochain. Je vais faire la même chose avec le quartier Rosemont. Merci encore et je vais attendre votre prochaine infolettre avec un grand plaisir. Bonne soirée.

    Lise Arguin

    _____

    Aimé par 1 personne

    • Merci de me suivre sur Mes Quartiers! J’espère que votre groupe appréciera les itinéraires et fera de belles découvertes! N’hésitez pas à venir me raconter ensuite comment ça s’est passé…

      Bonne marche! :o)

      J’aime

    • C’est un véritable travail à temps plein, fait bénévolement, en plus de mon vrai travail. Je ne compte plus les heures que ça me demande pour écrire un article, faire la recherche, retourner sur place pour faire les photos qui manquent et vérifier si j’ai choisi les plus belles rues; sélectionner les photos à publier et les insérer dans le texte; insérer aussi tous les liens vers les sites internet des commerces, organismes, groupes citoyens et autres institutions pertinentes, etc… Et après tout ce travail, mon seul salaire, ce sont les commentaires des gens. C’est ce qui m’encourage à continuer! Alors ton commentaire me fait chaud au cœur… Merci! :o)

      J’aime

  2. Monsieur Braudry, voulez-vous me contacter s’il vous-plaît. Je ne suis pas habile avec la techno. Je veux que vous lisiez mon texte sur mon arrivée dans Hochelaga-Maisonneuve. J’aime vôtre regard et j’aimerais que vous lisiez le mien. (mon 2e jet) Je suis sur Facebook. Irène Durand conçue dans Hochelaga en 1943, dans la paroisse du Saint-Rédempteur.

    J’aime

  3. Vincenzo Mercadante

    Bonjour monsieur Braudry , votre article est très intéressant, j »ai vécu dans le cartier pour un bon période de temps, j’ai toujours aime ce cartier et je travail ici depuis 1963 de mon arrivée dans le cartier, avec votre blogue vous faites découvrir et revivre la vie de notre cartier, merci pour ça.

    Je vous suggère d’interviewer les gens et les marchants de notre cartier.

    J’aime

  4. Bonjour,
    Je suis le voisin d’affaire de M. Mercadante (la Mercerie Select, un des plus anciens commerce de notre quartier, un savoir faire impressionnant). Votre promenade m’a beaucoup plu, je me sens riche aujourd’hui!
    Bertrand Lacour

    J’aime

  5. Bonjour Gilles,

    Encore merci pour cette visite qui fut encore une fois tres agreable et enrichissante. Nous habitons ce qua rtier et aimons decouvrir ce qui s’y cache, exemple, nous passons regulierement devant l’immeuble qui contenait autrefois l’usine a soulier La Parisette et on se questionnait sur sa nouvelle vocation et tu y as répondu, merci.

    Nous croyons avoir remarque une petite erreur de direction, lorsque tu écris:
    Tourne à gauche et marche sur Ste-Catherine (direction ouest), nous devrions lire, nous croyons, (direction est) car direction ouest nous dirige vers le boul PieIX et, au contraire, nous devons nous diriger vers la rue Morgan.

    Quelle est ta prochaine destination?

    En attendant ton prochain parcours,
    Julie et Alain

    Aimé par 1 personne

    • Heureux de vous retrouver à nouveau! Merci comme d’habitude pour votre lecture attentive: j’ai corrigé l’erreur de direction. Je finis toujours par en échapper une quelque part… 😉

      Ma prochaine destination sera, disons, un quartier près du Mont-Royal. Une promenade qui sera très agréable à faire avec les couleurs d’automne. Et j’espère le sortir dans une dizaine de jours! Je n’en dis pas plus… 😉

      À la prochaine! :o)

      J’aime

  6. Merci pour vos trajets, recherchés, agréables et instructifs et les belles découvertes que vous nous permettez de faire! Je vous suggère ici un petit ajout, qui comporte, à mon sens, un enrichissement historique important, à la rubrique consacrée à la Mairie. De 1925 à 1967, l’immeuble a hébergé l’Institut du Radium de l’Université de Montréal, qui fut, à ses débuts, l’un des centres de recherche sur le cancer les plus avancés en Amérique du Nord. Dommage qu’on ait tendance à l’oublier.
    Au plaisir de vous lire encore!

    Aimé par 1 personne

  7. Magnifique reportage. Impressionnantes recherches. J’ai grandi dans Maisonneuve pendant plus de 20 ans, et étant un féru d’histoire, surtout celle qui m’entoure, j’ai encore appris plein de trucs qui m’ont étonné et/ou bien fait sourire. Ton blog est une découverte pour moi et j’ai bien hâte de lire les autres articles 🙂 merci de faire tout ça!

    Aimé par 1 personne

  8. J’adore vos visites guidées des quartiers ! J’en apprends sur les faits sociohistoriques, c’est bien apprécié ! Puis, c’est bien rédigé en plus. Ça me fait remarquer des aspects intéressants de l’urbanité que je n’aurais pas pris le temps d’admirer autrement 🙂 En plus de découvrir de beaux et bons p’tits endroits. merci!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s